De la créativité à l'innovation

Archives de mots clés: Recherche

Un CV unique pour 12 doctorants !

Imaginez des doctorants qui écrivent de manière collective un seul CV et une seule lettre de motivation, tout cela pour une seule candidature spontanée. Quel intérêt ? Imaginez des doctorants qui profitent d’un atelier collaboratif pour échanger leurs points de vue sur la façon d’obtenir un rendez-vous pour un poste en entreprise, une première offre d’emploi, et qui confrontent leurs idées à l’expérience de cadres universitaires. Cela devient déjà plus intéressant. Revenons quelques mois en arrière, lors d’une journée Doc ’Emploi 2016, événement organisé à Villeneuve d’Ascq par le Collège Doctoral « Lille Nord de France », sous la responsabilité de Laurence DUCHIEN (direction du département « Carrières et Emplois »), Nathalie BERTEAUX (direction administrative) et Aïcha AARAB (chargée de la formation doctorale), un atelier interactif et collaboratif qui a eu lieu le 24 novembre 2016. Un événement qui a permis à une douzaine de doctorants de disciplines différentes de s’intéresser à la manière dont les entreprises pouvaient les recruter, notamment en leur donnant dans un premier temps un rendez-vous sur la base de leur CV et de leur lettre de motivation. L’atelier a été animé par Jean-Charles CAILLIEZ (Ecole des Doctorants, Université Catholique de Lille) et Delphine CARISSIMO (Institut de l’Entrepreneuriat, Université Catholique de… Savoir plus >

Des doctorants qui recrutent en job dating « inversé » ! Pourquoi pas ?

Texte complet en PDF avec illustrations à télécharger sur : Job dating inversé pour des doctorants qui recrutent Peut-on imaginer des doctorants qui fassent passer un entretien d’embauche à des managers ou à des chefs d’entreprise ? Qui plus est, sur un poste de chercheur ! Sorte de « classe inversée », mais complètement adaptée à la procédure de recrutement. Le job dating « inversé », voilà peut-être une nouvelle idée pour réfléchir aux motivations à mettre en avant dans cette situation ? A méditer… Lors de la dernière journée des Doctoriales 2015, événement organisé à Marcq-en-Barœul par le Collège Doctoral « Lille Nord de France », sous la responsabilité de Laurence DUCHIEN (direction du département « Carrières et Emplois »), Nathalie BERTEAUX (direction administrative) et Aïcha AARAB (chargée de la formation doctorale), un atelier interactif et collaboratif a eu lieu le 17 avril 2015 qui a permis à une soixantaine de doctorants de disciplines différentes de s’intéresser à la manière dont les entreprises pouvaient les recruter. L’exercice original qui leur été proposé était le job dating « inversé », en d’autres termes la simulation d’entretiens d’embauche où les doctorants jouent eux-mêmes le rôle des recruteurs (direction générale, direction des ressources humaines et direction de la recherche) et ces derniers le rôle… Savoir plus >

Découvrez le temps d’un CLIP, les Learning Lab. et Medialab. des Facultés de l’Université Catholique de Lille

Lancez le CLIP présentant les écosystèmes innovants des Facultés de l’Université Catholique de Lille : https://youtu.be/uT92cersvYE Cliquez ici pour la Plaquette descriptive en format PDF : Learning Lab. et MediaLab. UCLpdf Les Facultés de l’Université Catholique de Lille se sont engagées ces dernières années, sous la direction de Pierre GIORGINI (Président-Recteur) dans un vaste programme d’innovation pédagogique. Celui a pris un essor particulier dès cette rentrée 2014-2015 par la mise à disposition pour les enseignants de lieux reconfigurables à souhait et dotés de l’ensemble des outils et technologies nécessaires à l’animation de groupes. Ainsi dans ces Learning Lab. et Medialab, il est possible de réorganiser les mobiliers pour passer par exemple d’une configuration en îlots à une disposition en rangs d’oignons. Les murs sont entièrement recouverts de tableaux Velléda et de tableaux interactifs pour que l’utilisateur puisse développer ses idées et ses concepts le plus librement possible. Des écrans de projection sur toute la périphérie de la pièce donnent une visibilité optimum des présentations ou des Visio-conférences. Les plateformes numériques collaboratives permettent de partager des documents mais aussi et surtout de les co-élaborer. Documents textuels, cartes mentales, représentations graphiques, … sont construits en séance et contribuent à la dynamique de groupe. Le Medialab… Savoir plus >

Ateliers créatifs en innovation-recherche : les doctorants et les entreprises ont des choses à se dire !

Texte téléchargeable en version PDF sur : ACIR à l’AIPU de Mons 2014 Lors du 28ème Congrès de l’Association Internationale de Pédagogie Universitaire (AIPU) qui s’est déroulé à Mons du 19 au 22 mai 2014 et dont le thème était : « Pédagogie universitaire, entre recherche et enseignement », un atelier participatif a été organisé par l’Ecole des Doctorants (ED2) et le Laboratoire d’Ingénierie Pédagogique (LIP) de l’Université Catholique de Lille en collaboration avec la Cellule PRODOC de l’Université de Namur. Le titre proposé par les auteurs pour cet atelier collaboratif était «Un atelier pour co-dessiner ses I&D». L’animation a été réalisée par Jean-Charles Cailliez (ED2-LIP, Lille), Louis-Etienne Dubois (ED2-LIP, Lille) et Murielle Guillaume (PRODOC, Namur) qui ont proposé aux participants la méthode de l’arbre à idée (mind-mapping) pour stimuler leur créativité. L’objectif était de définir les attentes spécifiques des jeunes chercheurs (doctorants, en particulier) et celles des entreprises en matière de collaboration, puis de construire les grandes lignes d’un protocole pouvant permettre à ces acteurs d’échanger sur les problématiques de développement et d’innovation des entreprises et de construire des propositions.

L’Ecole des Doctorants,… Kézako ?

Lors de la Journée de la Recherche (JR2014) de l’Université Catholique de Lille qui a eu lieu le 16 mai 2014, les activités de l’Ecole des Doctorants (ED2) ont été présentées aux participants. Il leur a été demandé d’écrire sur une feuille de papier, juste avant la présentation, ce qu’il en savait, puis de faire le même exercice, une fois la présentation terminée et de dire ce qu’il en avait retenu. Voici donc le résultat :

Open Science et Codesign,… vers de nouvelles pratiques pour une recherche mieux partagée !

Texte complet sous PDF avec illustrations à télécharger sur : Open science et codesign au Ouishare Fest A l’occasion du « OUISHARE Fest » organisé à Paris (Parc de la Villette) du 5 au 7 mai 2014 sur la thématique « The Age of Communities », Jean-Charles CAILLIEZ (Ecole des Doctorants) et Célya GRUSON-DANIEL (Hack Your PhD) ont co-animé (in English, isn’t it !) un mini-atelier de codesign lors d’un workshop consacré à l’économie collaborative et ses relations avec la recherche. Officiellement, un Platform Design Workshop : « Building a global collaborative economy research ecosystem relying on open science and codesign methodologies ». Après une succession de témoignages provenant du monde de l’entreprise ou de la recherche (plus ou moins académique), les participants se sont répartis en quatre ateliers de dix à douze personnes, dont celui de HYPhD et ED2. Objectif : formuler une problématique et tenter d’y répondre (rien d’original !). Thématique : les pratiques de recherche et leurs interactions avec l’open science et le codesign (moins évident !). Le décor était alors planté et les hémisphères allaient pouvoir fumer….

Open Science à Lille avec l’Ecole des Doctorants (ED2) et « Hack Your PhD »

Texte en PDF téléchargeable en cliquant sur : ATED2 Open Science du 15 avril 2014 A l’occasion de son premier Atelier (ATED2) consacré à l’Open Science, l’Ecole des Doctorants (ED2) de l’Université Catholique de Lille avait invité la co-fondatrice de Hack Your PhD, Célya GRUSON-DANIEL, à venir présenter le mouvement de la Science Ouverte ou Open Science. L’ATED2 de cette matinée faisait suite à un Café Open Science (CaféOS) organisé la veille par l’Ecole Supérieure de Journalisme (ESJ) de Lille à Euratechnologies (organisation et animation par Taïna CLUZEAU et Nadège JOLY), sur le plateau de l’INRIA, (storyfy accessible en cliquant simplement sur : CaféOS, le café Open Science). Deux manifestations consécutives et complémentaires, particulièrement riches en informations et débats (parfois contradictoires),… les deux organisées en mode d’animation collaboratif et que l’on pouvait suivre en direct sur les réseaux sociaux dont Twitter (#CaféOS ; #ED2). Du codesign pour l’Open Science, quoi de plus naturel ? Une double-première donc pour l’Université Catholique de Lille, ce 15 avril 2014, qui proposait la découverte du mouvement international de l’Open Science et l’utilisation pour la première fois par l’Ecole des Doctorants (ED2) du nouveau Meeting Lab de l’Institut Catholique de Lille.

La cinquième discipline… vers l’art et la pratique d’une recherche apprenante ?

La recherche, une organisation « intelligente » ? Dans son ouvrage intitulé « La Cinquième Discipline » (The Fifth Discipline, the Art & Practices of the Learning Organization, Editions FIRST, 1991), réédité en 2012 (version française cosignée avec Alain GAUTHIER, collègue de l’auteur et consultant en développement d’équipes dirigeantes), Peter SENGE, professeur au Massachussetts Institute of Technology (MIT), directeur du Learning Center de la Sloan School of Management du MIT, associé fondateur du cabinet de conseil Innovation Associates et fondateur de la Society for Organizational Learning (SOL), décrit ce que sont les organisations « intelligentes », celles qui luttent contre le cloisonnement et la dilution de leurs forces pour penser et travailler de manière globale. Son ouvrage s’adresse aux manageurs désireux d’élever le niveau de performance de leur entreprise en y associant leurs collègues dans un véritable esprit d’équipe. Les cinq disciplines qui se combinent pour construire ces organisations dites « intelligentes » sont la maîtrise personnelle, la remise en question des modèles mentaux, la vision partagée, l’apprentissage en équipe et enfin, la pensée systémique ou cinquième discipline.

Chercheurs innovants : quand le hasard fait bien les choses !

Dans un excellent billet intitulé « Innovation and Serendipity«  posté en juin 2013 par Ralph OHR, l’auteur met en évidence le fait que le hasard heureux peut se provoquer. On parle de sérendipité, c’est à dire de la façon de trouver quelque chose de nouveau sans le chercher spécifiquement, mais en créant toutes les conditions qui feront que cela arrive. Il ne suffit donc pas de penser que « le hasard fait bien les choses » comme dans le cas de nombreuses découvertes, de la pénicilline à la tarte Tatin en passant par le post-it, encore faut-il le provoquer ! On peut alors imaginer, et je ne m’en prive pas, que cela est vrai aussi dans le domaine de la recherche… et que c’est même incontournable dans celui de l’innovation au sens le plus large. Afin de faire de nouvelles découvertes, tout au moins de belles avancées dans le domaine de la connaissance, il faut emprunter de nouveaux chemins. Ceux-ci sont sans doute un peu moins académiques qu’attendus, mais qu’à cela ne tienne. Facile à dire, mais alors comment faire ?

Manager la complexité pour « sur-vivre ». Une inspiration pour la recherche !

La Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris a accueilli le 5 juin 2013 devant plus de 500 personnes la première édition du Forum « Changer d’ère » sur la thématique « des clés pour comprendre et construire ensemble le monde de demain ». L’objectif de cette journée au programme consistant, avec huit heures de tables–rondes, ateliers et une visite de Fablab, était de susciter un dialogue intergénérationnel et pluridisciplinaire sur la nécessité de réagir face aux bouleversements engendrés par la civilisation numérique et de se mobiliser pour « faire bouger les choses »,… reculer certains murs, dont ceux défendus par les plus ardents résistants au changement. Il s’agissait aussi de ne pas se limiter à l’échange d’idées et à la confrontation d’opinions, mais de dégager aussi des axes d’actions concrètes, notamment en construisant à partir d’expériences de terrains déjà bien engagées.