Future of work & Compétences de demain

Compétences de demain : Apprendre à réapprendre, la compétence clé

BIENVENUE DANS LE BIG BANG DIGITAL

Développeur d’application mobile, community manager, data-scientist… longue est la liste des nouveaux métiers qui sont nés cette dernière dizaine d’années ! La cause ? L’accélération du rythme des innovations ! Un exemple ? Il a fallu 30 ans à la radio pour atteindre 60% de couverture en France, 20 ans à la télévision et 10 ans à internet… Dans ce contexte de big bang digital, l’obsolescence de la connaissance s’accélère avec un impératif : il est à présent crucial d’actualiser ses savoirs et de développer les compétences de demain ; celles-ci ne sont plus figées dans le marbre ou garanties à vie par un sacro-saint diplôme. Le temps où l’école nous délivrait un diplôme tel un précieux sésame garantissant notre employabilité à vie est révolu.

IL ETAIT UNE FOIS L’ÈRE DE LA CONNAISSANCE…

« Les illettrés du XXIe siècle ne seront pas ceux qui ne savent pas lire ou écrire, mais ceux qui ne savent pas réapprendre » affirme le futurologue Alvin Toffler. Dans ce contexte de transformation digitale, il appartient à chacun d’exercer sa capacité à apprendre à réapprendre. Objectif : se former tout au long de sa vie, exercer sa curiosité en toutes occasions et s’éveiller à de nouvelles méthodes, innovations ou disciplines. Demain, la capacité à acquérir un nouveau savoir vaudra plus que le savoir déjà appris.

3 CLES : ENVIE, REGULARITE ET DIVERSITE

Et bonne nouvelle ! La connaissance n’a jamais été autant accessible. Google, Youtube, Wikipedia, nous disposons de multiples sources d’informations nous permettant de nous éveiller et de nous développer. Commençons par quelques réflexes simples :

  • L’envie : Rappelons-le, l’apprentissage commence par l’envie. Qu’il s’agisse d’une envie de découverte, de la recherche d’un nouveau défi ou d’un désir d’accomplissement, apprenez à identifier votre motivation intérieure. Celle-ci agira comme un puissant levier dans votre processus d’apprentissage. Cela peut être la perspective d’un nouveau poste, l’envie d’accéder à un diplôme ou l’envie de conquérir une nouvelle compétence…. La motivation est le premier point de départ !
  • La régularité. Misez sur cet ingrédient indispensable et trop souvent négligé. Pour cela, pensez à ancrer une routine et à fixer des plages horaires régulières dans votre agenda. Oui, cela peut sembler scolaire, mais on est rapidement rattrapé par les urgences opérationnelles ou le rythme effréné d’un quotidien professionnel bien rempli. Alors pour ne pas mettre au placard ses bonnes résolutions, on ancre un réflexe, on programme un rappel sur son smartphone ou on bloque un créneau dans son agenda !
  • La diversité.  Vidéos, podcasts, articles de fond, présentations… une multitude de ressources sont à présents à portée de clics et vous permettent de mixer les formats en fonction de vos préférences et surtout de vos usages… Il est possible de s’initier à la Blockchain grâce à un podcast d’une vingtaine de minutes lors de son trajet matinal dans le bus, de poursuivre avec un article de fond issu de la Harvard Business Review à l’heure du déjeuner et pourquoi pas une conférence TED de qualité à l’occasion du weekend… Variez un maximum les sources d’inspiration et d’influence…

QUEL EST L’AGE IDEAL POUR APPRENDRE ?

Apprendre, c’est en réalité l’activité de toute une vie. Dès le plus jeune âge, notre cerveau mobilise une grande partie de ses facultés pour que nous puissions acquérir de nouveaux savoirs et savoir-faire. Selon Marie Lacroix, Dr. en Neurosciences et diplômée à l’UPMC, l’entretien de notre cerveau joue un rôle clé pour le maintien de sa plasticité entre 30 et 60 ans. Cette capacité est affaiblie si et seulement si nous cessons d’apprendre et de maintenir un état de curiosité à la nouveauté… Notre cerveau est donc un muscle que nous devons continuer de faire travailler tout au long de notre vie… A bon entendeur !

QUEL EST LE BON ETAT D’ESPRIT ?

Pour développer cette nouvelle posture et s’inscrire une dynamique de « life-long learning », un élément vous est indispensable et devra vous accompagner tout au long de cette démarche : l’humilité. En effet, remettre en question des savoirs qui nous sont utiles depuis des années demande de faire preuve d’humilité. Sans celle-ci, vous resterez arrimé à vos certitudes. C’est l’humilité qui vous permettra de développer une posture propice à l’ouverture et l’acquisition de nouvelles connaissances..

BONUS : LES 3 CHIFFRES A CONNAITRE

  • 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore aujourd’hui. Source : Dell et Institut du Futur, 2017
  • Les étudiants d’aujourd’hui seront passés par 8 à 10 emplois lorsqu’ils auront 38 ans. Source : Bureau du Travail américain
  • 10 000, c’est l’équivalent en nombre de livres de 700 pages à votre disposition sur Wikipedia en 2018. Source : Wikipedia, 2018.

Et pour vous, quelle sera la compétence clé en 2030?  N’hésitez pas à laisser vos commentaires 🙂

 

Be Sociable, Share!

Commentaires (4)

  1. Bérenice

    L’intelligence émotionnelle sans conteste !

    Répondre
  2. Luc

    La créativité est une des compétences également les plus essentielles pour inventer de nouveaux chemins !

    Répondre
  3. Koï Coaching

    Merci pour cet article.
    Apprendre tout au long de notre vie, être capable de se remettre en question, faire preuve d’humilité et de curiosités sont en effet indispensable à notre renouvellement.

    Répondre
  4. Gueroult Farida

    Merci ! C’est exactement dans l’esprit du moment et encore plus d’actualité bien qu’un principe reconnu .. se former .. continuer de le faire et s’armer à tout âge pour comprendre et vivre son temps . J’apprécie tout particulièrement le principe d’humilité … on sait si peu de choses finalement ..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.