Les MOOC sur le lieu de travail

DiplomaChers lecteurs, je vous ai dit il y a quelques semaines qu’un article vient d’être publié dans Distances et Médiation des Savoirs, sur les interactions entre utilisateurs de MOOC. Je ne vais pas le mettre en entier sur le blog, évidemment, mais je tenais à vous en présenter quelques extraits pour vous donner envie d’aller voir l’article. Ce premier extrait est centré sur les interactions entre collègues autour du MOOC, sur le lieu de travail, et entre étudiants sur leur lieu d’études.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Interactions entre utilisateurs de MOOC : quelques propositions

DiplomaPeu de MOOC ont brillé par leur capacité à générer des interactions entre participants, élément pourtant central de la motivation et de la persistance au sein du dispositif (c’est la composante que Tinto appelle l’intégration sociale).  On peut suivre plusieurs pistes pour mieux outiller l’interaction entre les participants du MOOC d’une part, mais aussi et surtout l’interaction sur le MOOC au sein de l’entourage du participant (collègues, amis, famille, etc.) d’autre part. Quelques mots sur une question trop peu investie…

Continue reading

2 Comments

Filed under Non classé

Interactions entre participants de MOOC : la partie immergée de l’iceberg

DiplomaChers lecteurs, mon premier article a été publié dans Distance et Médiation des Savoirs (avec en prime une contribution à un débat sur l’intérêt de l’analyse des vidéos de MOOC) . C’est le premier d’une série d’une demi-douzaine de papiers issus de mon travail de thèse. A défaut d’en donner exactement le contenu (allez lire la revue directement, elles sont toutes en open source ou presque), je vous fournirai parfois quelques synthèses de ces articles. Ce billet en est un exemple. J’espère que vous trouverez le sujet intéressant, car il est finalement assez peu traité : j’y parle des interactions entre participants qui se déroulent hors des forums de discussion, bien souvent à l’abri du regard des concepteurs.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Le comportement d’inscription, une piste de recherche féconde pour analyser les MOOC

Mon travail de doctorat s’est focalisé sur la question des indicateurs de performance dans les MOOC, et plus précisément sur celle des taux de certification. Les taux de certification des MOOC, compris comme le pourcentage des inscrits qui obtiennent l’éventuel certificat gratuit, sont généralement inférieurs à 10% (Koller et al., 2013 ; Ho et al., 2014). En d’autres termes, l’attrition des MOOC, définie comme la proportion des non-certifiés, est bien supérieure à celle observée dans le contexte de la formation à distance payante. La gratuité de ces cours, et par conséquent l’absence de perte économique que constitue un arrêt du suivi du MOOC, ne saurait constituer une explication pleinement satisfaisante de cet état de fait. D’autant que la gratuité ne permet pas d’interpréter les différences de taux de certification observées d’un cours à l’autre. C’est dans ce contexte que je me suis intéressé à ce que l’on pourrait appeler, le comportement d’inscription.

Continue reading

2 Comments

Filed under Non classé

Une interview avec Rémi Bachelet, concepteur du MOOC Gestion de Projet

DiplomaTout le monde connaît le MOOC Gestion de Projet, un des cours pionniers en France. J’étais dans l’équipe de la première itération, donc l’histoire je la connais bien, mais j’imagine que ce n’est pas le cas de tout le monde. Et vu que j’ai fait une interview de son fondateur Rémi Bachelet il y a quelques années, je me suis dit que c’était l’occasion de revenir un peu sur l’histoire de cette formation étonnante qui s’est désormais intégrée dans des dizaines d’établissements universitaires de France et de Navarre (et c’est sans compter les entreprises, qui utilisent aussi la “version SPOC”, qui a connu plus de 10 éditions, et un spin off, le GDP perfectionnement). C’est sans doute l’un des MOOC qui a connu le plus de succès dans la francophonie, et qui mérite donc que l’on s’y attarde un peu, au travers d’un entretien avec son créateur, Rémi Bachelet …

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Un cours en ligne pour tester une application, l’exemple du MOOC Ecriture de fiction

DiplomaA partir d’aujourd’hui et pour quelques billets, je vais publier des extraits d’interviews que j’ai conduites avec des concepteurs de MOOC venus de tous horizons. Je ne vais pas vous le cacher, ces entretiens ont été réalisés il y a quelques années. Ils ne sont pas toujours d’actualité, mais les propos n’ont pas nécessairement vieilli pour autant. Au cours des semaines passées, je vous ai déjà présenté un certain nombre d’extraits, mais en les organisant de manière thématique. Les billets qui suivent seront centrés sur les propos d’un individu, un format que nous avions déjà adopté il y a quelques années pour des apprenants. Pour inaugurer cette série de portraits, je vous propose de commencer par le MOOC Ecrire une oeuvre de fiction de David Meleumans. Il a la particularité d’avoir été conçu par un éditeur (issu néanmoins du milieu académique), et d’avoir eu une logique doublement innovante : faire émerger au sein des inscrits des travaux potentiellement publiables, et beta-tester une application, Draftquest

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Une certaine curiosité des enseignants vis-à-vis des MOOC

DiplomaJe poursuis aujourd’hui sur la question de la velléité de nombre de participants de tester un nouveau format d’apprentissage (en l’occurrence, dans notre cas, le MOOC). La raison pour laquelle je m’étais intéressée à la question découle en partie de la forte représentation du secteur de l’éducation et de la formation parmi les participants. Je souhaitais examiner l’hypothèse selon laquelle nombre d’entre eux suivaient le cours avant tout pour expérimenter le format MOOC.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Les MOOC et les irréductibles autodidactes

DiplomaAujourd’hui, je m’interroge quant à la relation des apprenants « autodirigés » avec le certificat délivré par les MOOC. L’apprenant autodirigé adopte parfois une posture incompatible avec l’obtention du certificat ; nous sommes dans la configuration conflictuelle que constitue la rencontre d’un fort contrôle pédagogique et d’un fort contrôle psychologique (Long, 1989). Je qualifie volontiers ce type de participants « d’irréductibles autodidactes » dans la mesure où ils sont attachés à leur mode d’autoformation, l’autoformation intégrale, au point de refuser de s’intégrer dans la logique d’un dispositif de formation. Néanmoins, tous les apprenants autodirigés ne sont pas dans cette configuration, loin de là, ce qui m’amène à envisager d’autres formes de relation avec la contrainte que constitue l’intégration dans un dispositif hétérostructuré.

Continue reading

2 Comments

Filed under Non classé

Quelques résultats d’une enquête sur l’intérêt porté aux certificats de MOOC

DiplomaAu cours des derniers billets, j’ai beaucoup parlé de l’intérêt que les participants pouvaient ou non porter aux certificats de MOOC sous un angle plutôt qualitatif. Il s’avère que j’ai réalisé une petite enquête (environ 10.000 réponses), pour déterminer dans quelle mesure l’intérêt pour le certificat était déterminé par des variables sociodémographiques. Les résultats sont intéressants à défaut d’être surprenants. Si je ne veux pas entrer ici dans des considérations chiffrées (c’est un billet de blog après tout, par un article scientifique), je vais tout de même présenter et commenter quelques résultats saillants.

Continue reading

1 Comment

Filed under Non classé

Deux remarques sur le rôle des certificats dans les MOOC

DiplomaDans le billet d’aujourd’hui, j’aimerais faire deux remarques, toujours sur la question de la place du certificat dans les MOOC. La première est relative à la récompense symbolique que représente le certificat, qui à mon sens est l’un des principaux éléments différenciant les MOOC des Open Coursewares, même quand le certificat n’a aucune valeur sur le marché du travail. La seconde notion que j’aimerais discuter est celle de l’autoformation d’accompagnement (proposée par le sociologue des loisirs Dumazedier). Elle permet de comprendre, à mon sens, pourquoi des personnes très instruites peuvent s’engager dans des MOOC.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé