Progressions d’apprentissage, banques d’erreurs, compétences : pour davantage d’innovation

Que l’on se positionne dans l’enseignement supérieur ou la formation d’adultes, il nous faut envisager des formes d’évaluation permettant à l’apprenant d’identifier plus rapidement ses forces et ses faiblesses. Nous allons parler aujourd’hui d’évaluation par compétences, de progressions d’apprentissage, et de banques d’erreur. Des technologies numériques existent d’ores et déjà pour ces différentes approches. En revanche, l’intersection entre celles-ci fait encore trop défaut. Quelques mots sur le sujet …

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

De l’andragogie à l’apprentissage autodirigé : quelques termes utiles en formation d’adultes

Le concept d’andragogie est apparu sous l’impulsion de Malcolm Knowles (the Adult Learner, un classique), par opposition au terme « pédagogie ». S’inscrire dans une démarche andragogique, c’est notamment prendre en compte le fait que les attentes et méthodes de formation efficaces pour un public d’adultes ne sont pas celles qui pourraient marcher pour un public d’enfants. Pour les adultes, il est par exemple important de disposer de davantage d’autonomie, d’autodirection, et de capitaliser sur des expériences et apprentissages passés.

Dans ce petit billet, nous fournissons quelques rappels utiles sur les spécificités de l’apprentissage des adultes. Au regard du nombre de projets universitaires qui s’engouffrent dans le champ de la formation d’adultes avec les réflexes de la formation initiale (et une démarche plus pédagogique qu’andragogique), je me suis dit que ces quelques lignes ne seraient pas de trop, même si cela devait passer par quelques rappels historiques (et avec un ton un peu académique, vous me le pardonnerez d’avance).

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

« L’intelligence artificielle », un buzzword trop souvent fallacieux dans le champ éducatif

Aujourd’hui, j’aimerais revenir sur l’apprentissage adaptatif, et plus précisément l’enseignement programmé. On fait souvent l’amalgame entre adaptation et intelligence artificielle. Quelques rappels historiques de bon aloi s’imposent. En espérant que ce billet vous sera utile lorsque l’on cherchera à vous faire prendre des vessies pour des lanternes, et que l’on vous vendra de « l’intelligence artificielle » pour vos formations, sous couvert de personnalisation et de différenciation pédagogique.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Apprentissage adaptatif : contraster les approches behavioriste et cognitiviste

Cela fait des années qu’on en parle, mais comme leur présence dans les classes se fait sentir de manière de plus en plus prégnante, il me semble utile de consacrer quelques lignes à la question de l’apprentissage adaptatif. C’est un mot un peu fourre-tout, et je pense qu’il est bon de creuser la question pour s’y retrouver dans la jungle des applications edtech. La connaissance des théories de l’apprentissage permet de mieux comprendre les différentes formes d’apprentissage adaptatif. Certaines sont héritières d’un behaviorisme ancien, les applications n’étant alors souvent guère plus qu’une version digitalisée des machines à enseigner de Skinner (ce qui ne retire rien à leur efficacité putative, qu’on se le dise). Les secondes, fondées sur le cognitivisme, sont nettement plus complexes, et ne courent clairement pas les rues. Vu leur importance historique, et la place que cette forme d’apprentissage adaptatif occupe dans la recherche sur l’intelligence artificielle en éducation (les tuteurs cognitifs par exemple), je pense qu’il est bon de l’évoquer de temps à autre.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Quelques mots sur les neurosciences pour l’apprentissage chez l’adulte

Depuis quelques années, les neurosciences ont pris une place importante dans les discours sur l’éducation et la formation, et, par ricochet, dans le champ des technologies éducatives. On notera par exemple qu’un neuroscientifique renommé, Stanislas Dehaene, préside encore à ce jour (enfin, il me semble) le conseil scientifique de l’éducation. L’engouement actuel pour les neurosciences se double d’une certaine confusion eu égard à ce que ce terme recouvre. Par ailleurs, cet engouement s’accompagne dans le domaine de l’éducation de la propagation de ce que l’on qualifie parfois de neuro-mythes (Gros et al., 2018), contre-vérités scientifiques ou approximations qui suscitent facilement l’adhésion du fait de leur simplicité. L’exemple du cerveau gauche qui serait associé au raisonnement logique et rationnel, est un mythe connu. Les débats contemporains m’ont inspiré le billet du jour.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Adosser des SPOC à des MOOC : un classique que je tente enfin

Trouver un modèle économique aux MOOC est devenu ma nouvelle marotte. Je me lance dans les SPOC pour la première fois. Commençons par un petit rappel terminologique. Les lettres de l’acronyme S.P.O.C correspondent aux initiales de Small Private Online Course. Il s’agit, en d’autres termes, d’une formation à distance payante, limité à un nombre réduit d’apprenants. Un SPOC est privé, il est destiné à un public ciblé. Ce type d’approche a très bien marché avec mes collègues MOOCeurs de la première heure, et je me suis dit, pourquoi pas moi ?

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Capitaliser sur les MOOC pour lancer une formation d’adultes, un retour d’expérience

La passion des MOOC ne m’a toujours pas quitté après toutes ces années, mais force est de constater qu’en absence de modèle économique viable, ce sont avant tout des innovations / projets de communication à la marge. Frustré d’une telle situation, je cherche à démontrer (et sans doute à me démontrer à moi-même) que les MOOC peuvent déboucher sur des produits de formation viable. Je suis en train de plancher sur un projet de Diplôme Universitaire Data Analyst (les cours que j’enseigne) sur lequel je pense utiliser les MOOC à double titre : d’une part pour faire la promotion de la formation (avec un MOOC sur FUN), et d’autre part pour réaliser une partie des enseignements (avec des cours de Datacamp), et ce afin de faire des économies d’échelle. Dans cet article, je vous propose un tour d’horizon de ce projet qui vise à extraire du MOOC sa substantifique moëlle pour en faire un outil puissant au service de l’enseignement supérieur.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Marketplaces like Udemy vs. MOOC platforms like Coursera : what is the difference ?

Udemy - Silicon ValleyUnlike MOOC platforms like Coursera or edX, online marketplaces like Udemy or Skillshare allow anyone to broadcast courses and charge for them, and this key difference with MOOC platforms is rarely acknowledged. I have published a paper with a student of mine a couple of years ago, if you can read French : “ Marketplaces ” de l’apprentissage en ligne : appréhender les stratégies des instructeurs ». Today, I propose a post, in English for a change, on these online marketplaces because an increasing number of the students of the Bachelor in Data Science I teach in follow these classes when they are not satisfied with mines, and I think it is interesting to understand how the situation may evolve.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé

Intégration de plateformes de cours en ligne dans les cursus : la taille critique atteinte par endroits

Depuis quelques billets, je vous parle de digitalisation au sein de mon établissement d’exercice. Nous menons à Cergy des expérimentations avec Datacamp, où nos étudiants se sont inscrits à une plateforme de cours complets, assez riche, qui permet de se former à différentes techniques dans des langages de programmation comme R ou Python. En parallèle, j’ai exploré un peu l’offre de Coursera Campus à l’occasion de la réflexion sur le confinement, qui permet d’avoir accès, pour des sommes équivalentes, à des offres de cours dans des disciplines variées. En d’autres termes, comme je le disais l’autre fois, ces plateformes permettent plus ou moins, enfin, de tenir la promesse initiale des MOOC. La question est : à quel prix ? La réponse est « environ 300 euros/an/étudiant ». Cher ou pas cher ? Bonne question. En parallèle, je me suis mis à suivre les cours que j’ai prescrits à mes étudiants, et à leur imposer des projets car je trouvais qu’ils n’avançaient pas assez spontanément. Bref, j’ai exploré beaucoup de directions, commencé à mûrir la réflexion; je vous partage ici mes avancées en la matière.

Continue reading

3 Comments

Filed under Non classé

Pourquoi l’on ne peut pas « cartographier » l’esprit des apprenants grâce aux learning analytics

Le Laboratoire d’Innovation Pédagogique de l’Université de Fribourg a sollicité une douzaine de chercheurs et enseignants pour rédiger des billets sur les infox qui circulent sur le e-learning (un billet est consacré à l’après-pandémie, pour ceux qui ne parviennent à penser qu’à ça). Contacté par un collègue de longue date, j’ai volontiers contribué à la démarche. Le sujet que l’on m’avait confié est le suivant : Avec le e-learning on peut effectuer un contrôle très précis sur les apprentissages. En d’autres termes, j’explique pourquoi il faut prendre des pincettes lorsque l’on interprète les learning analytics. On ne cartographie pas si facilement l’esprit d’un apprenant. Dans le billet d’aujourd’hui (un peu long, vous m’en excuserez), je reprends textuellement le contenu de mon argumentaire. En espérant que la thématique vous intéresse.

Continue reading

Leave a Comment

Filed under Non classé