L’organisation d’un MOOC : un travail d’équipe

Les compétences requises pour l’organisation d’un MOOC sont nombreuses: pédagogie numérique, compétences techniques, maîtrise du domaine enseigné, gestion de projet et gestion de communautés, capacité d’analyse et d’interprétation des données issues du MOOC, etc. La liste est longue. L’équipe pédagogique, centrée autour du professeur, est en charge de la création du contenu (vidéos de cours, devoirs exercices, examens); elle n’est  pas en mesure de jouer l’ensemble des rôles. Il faut donc un chef de projet pour s’assurer du bon déroulement du cours et de sa préparation, et enfin un chargé de communication. La mise en place d’une équipe complète est donc nécessaire au bon déroulement du MOOC. Six ou sept personnes est un ordre de grandeur assez commun dans les équipes de MOOC américains.

Le rôle de l’équipe pédagogique est de créer le contenu qui va servir de base au cours: vidéos, exercices, devoirs et examens. Il faut compter, pour un xMOOC, environ une à deux heures de cours par semaine. La grande majorité de ces contenus sont sous forme de vidéo dans les xMOOC, sans qu’il n’y ait la moindre obligation. L’idéal est de travailler avec des étudiants du domaine: doctorants ou étudiants. Une équipe technique peut être nécessaire en support pour filmer ces cours si des moyens professionnels sont mis en oeuvre. Compte tenu de la pédagogie très particulière des MOOC, un ingénieur pédagogique peut être également bienvenu dans la mise en place du scénario du cours.

Le rôle du chef de projet est d’accompagner l’équipe durant la préparation et le déroulement du MOOC. Il faut compter au bas mot trois mois de préparation pour six semaines de cours. Il contribue à la mise en place du planning et de l’organisation, et s’assure que les différentes étapes ont bien été validées dans les temps. Ayant une vision plus globale du projet que l’équipe pédagogique, c’est lui qui conseille celle-ci sur la priorité des tâches à effectuer. Il peut contribuer de manière épisodique à la création des ressources pour les tâches ne nécessitant pas une maîtrise du domaine enseigné. Il contribue à la mise en place des cours sur la plate-forme et à son paramétrage. Dans le cas de Coursera, le paramétrage de la plate-forme est relativement facile, et tous les problèmes techniques sont gérés par l’équipe technique de l’entreprise. Une fois les ressources sur la plate-forme, le chef de projet doit béta-tester le cours: il vérifie qu’il n’y a pas de problème technique, et s’assure de la cohérence du cours. Dans le cas où la plate-forme est hébergée localement, une équipe technique est nécessaire pour l’installer et la maintenir. Cela peut être la DSI de l’établissement concerné, sans qu’il y ait obligation; nous abordons la question dans le billet Où héberger son MOOC ?

Le rôle du community manager est de suivre les participants durant le MOOC, d’une part sur les forums de discussion du cours mais d’autre part sur les réseaux sociaux. Il participe à la communication autour du MOOC via les différents outils et médias à disposition. L’interaction avec la communauté lors d’un MOOC se fait essentiellement via les forums et les réseaux sociaux. Compte tenu du fait qu’un MOOC peut réunir plusieurs dizaines de milliers de participants, il n’est pas possible d’interagir individuellement avec chacun, pas plus qu’il n’est possible de répondre à chaque post. Les forums de Coursera sont conçus pour faciliter les interactions entre participants, de telle sorte que la plupart des réponses sont données par les participants eux-mêmes. Un système de votes permet de faire émerger celles qui doivent être traitées de manière prioritaire par l’équipe du MOOC. Le rôle du community manager est de détecter les problèmes signalés par les participants et de les relayer aux personnes compétentes. Il a aussi pour fonction d’animer les réseaux sociaux comme Google+, Twitter et Facebook qui graviteront autour du MOOC. Un certain nombre d’autres médias pourront être utilisés: blogs, outils de veille. Il sera peut-être nécessaire de gérer les relations avec la presse, les MOOC ayant un certain impact médiatique. Enfin, si des rencontres avec les participants sont organisées en présentiel dans la ville d’origine, le community manager contribuera à l’organisation de ces évènements.

Nous avons fait ici une brève description des principaux rôles d’une équipe au sein d’un MOOC. En vérité, une personne peut en assumer plusieurs. Le professeur en charge est souvent le chef de projet, l’équipe technique surveille les forums, et le community manager béta-teste les ressources. Dans la pratique il y a une bonne dose d’improvisation. Ne l’oublions pas, les MOOC, c’est le Far West.

6 Comments

Filed under Non classé

6 Responses to L’organisation d’un MOOC : un travail d’équipe

  1. sevrin31

    Merci,
    une présentation basée sur du concret, du vécu. Surement une bonne base de réflexion pour qui voudrait se lancer dans l’aventure! ils seront sans doute nombreux . Merci, pour ce partage.
    E.Sevrin

  2. Pingback: Trois bonnes raisons de ne pas faire un MOOC | La révolution MOOC

  3. Pingback: Trois bonnes raisons de ne pas faire un MOOC | La révolution MOOC

  4. Pingback: Coursera, l’arbre qui cache la forêt | La révolution MOOC

  5. Pingback: MOOC: comment aider les enseignants qui se lancent? | La révolution MOOC

  6. Pingback: MOOC: de la conception aux enjeux sociétaux, une réflexion à construire collectivement | La révolution MOOC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>