Unow: la première start-up française spécialisée dans les MOOC

Il y a quelques semaines a été fondée la première start-up spécialisée dans la conception de MOOC. Elle est française et s’appelle Unow. Les deux fondateurs, Yannick Petit et Jérémie Sicsic, ont fait partie du cœur de l’équipe du cours Gestion de Projet. Leur livre blanc donne un bon aperçu de l’organisation et du travail qu’implique la conception d’un MOOC. Retour sur cette start-up à la française.

Tout d’abord, une petite histoire de cette jeune entreprise. Yannick et Jérémie se sont rencontrés à l’Ecole de Management de Lyon, une prestigieuse école de commerce française, et dont ils viennent de sortir. Tous deux avaient le désir de fonder une start-up dans le domaine de l’éducation. Ils ont d’ailleurs consacré leur mémoire de fin d’étude aux ressources éducatives libres, ce qui est plutôt rare en école de commerce. Comme un nombre croissant de jeunes de ma génération, Yannick s’est formé et continue de se former en ligne; il a par exemple appris à coder en Ruby via des tutoriels, jusqu’à interrompre ses études pendant plusieurs mois pour pouvoir apprendre de manière autodidacte. Il était donc particulièrement attentif à ce qui se passait du côté des MOOC quand tout a commencé. En janvier, quand j’ai lancé sur les réseaux un appel à bénévoles pour l’organisation du MOOC Gestion de Projet, il a été le premier à répondre présent avec Jérémie.

Durant le MOOC, entre autres choses, ils étaient responsables de:

  • la partie technique à travers la plate-forme Canvas (implémentation, paramétrage)
  • une partie de la gestion de projet (calendrier, béta-test)
  • une partie du travail de conception des ressources (ressources pédagogiques, d’accompagnement et d’animation)

Pendant plusieurs mois, ils ont travaillé avec acharnement à l’organisation du cours, nuits et week-end compris, et je ne compte plus le nombre de soirées et de nuits que nous avons consacrées au MOOC Gestion de Projet. Quelques semaines après la fin du cours et sur la base de leur expérience, ils ont fondé Unow, une entreprise spécialisée dans l’accompagnement des acteurs de l’enseignement et de la formation qui souhaitent concevoir des MOOC. Les services qu’ils proposent s’inscrivent dans la continuité des rôles qu’ils ont tenu au sein du cours de Rémi Bachelet: gestion de projet, animation du cours, réalisation technique, et ingénierie pédagogique, c’est-à-dire l’adaptation des ressources et du scénario du cours au format imposé par les MOOC. Leur périmètre d’action correspond peu ou prou à ce que j’ai décrit dans le billet MOOC, quelles entreprises sont possibles ?, qui était d’ailleurs fortement inspiré des discussions que nous avions eu ensemble sur le sujet.

Leurs services sont particulièrement intéressants pour les établissements qui souhaitent organiser des MOOC de qualité. N’oublions pas que ces cours représentent des vitrines de choix pour les établissements, et qu’ils mettent en jeu leur réputation. Ne perdons pas de vue non plus que les effets d’annonce ne suffisent pas; il faut que la qualité suive, au risque de voir le MOOC produire l’inverse de l’effet recherché. Leur livre blanc va être l’occasion dans les prochains billets d’échanger nos points de vue sur les différents aspects des MOOC: typologie, classification des ressources, organisation. En attendant, la création de cette entreprise est une bonne nouvelle et prouve qu’il se passe tout de même des choses en France, quoi qu’on en dise ….

11 Comments

Filed under Non classé

11 Responses to Unow: la première start-up française spécialisée dans les MOOC

  1. Pingback: Unow: la première start-up frança...

  2. Pingback: Unow: la première start-up frança...

  3. Pingback: Unow: la première start-up frança...

  4. Bravo pour cette initiative qui arrive, comme son nom l’indique, à point nommé pour faire bouger les Moocs en France
    Longue vie à cette start-up!!!

  5. Pingback: Unow, les pionniers de la conception de MOOCs | ed-Tech.fr

  6. Pingback: MOOC: de la conception aux enjeux sociétaux | La révolution MOOC

  7. Pingback: MOOC: comment aider les enseignants qui se lancent? | La révolution MOOC

  8. Pingback: MOOC Gestion de Projet: la deuxième édition est ouverte ! | La révolution MOOC

  9. Da Silva jacky

    Les moocs sont supers, pas de problème mais passer les examens authentifiés,
    c’est plus délicat car se retrouver face a quelqu’un qui vous parle uniquement en anglais quand vous avez passer des formations en français ?
    pourquoi n’y a t’il pas de centres d’examens français?
    Merci par avance de vôtre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>