Monter son MOOC en 7 étapes

On résume parfois le montage d’un MOOC à la conception des contenus pédagogiques. En vérité, le travail nécessaire à la mise au point d’un cours de ce type est colossal, et dépasse largement le simple tournage des vidéos du cours. Ce billet s’inscrit dans une série d’articles s’adressant aux personnes qui envisagent de se lancer dans l’aventure.  Nous y retraçons les grandes étapes du montage d’un MOOC.

La première phase est l’avant-projet. Il s’agit de définir de manière claire un certain nombre de paramètres relatifs au cours:

  • le public visé
  • les objectifs pédagogiques: transmettre des connaissances, stimuler la création de savoir, sensibiliser ?
  • la scénarisation, qui dépend des objectifs pédagogiques
  • les outils et les technologies utilisées, qui dépendent des trois paramètres précédents

Une fois les objectifs du MOOC bien définis, le porteur de projet doit rédiger les dossiers de cadrage et de montage, ainsi que tous les livrables nécessaires au bon déroulement du cours: étude d’antériorité, de faisabilité, répartition des responsabilités, planification, conception du plan de communication, etc. Cette étape permet d’identifier l’ensemble des problèmes juridiques que va poser le MOOC, en termes de propriété intellectuelle des contenus, des productions des apprenants, des données générées. Il peut être nécessaire d’impliquer une personne compétente sur le plan juridique pour résoudre ces problèmes, ainsi que pour la rédaction des contrats entre les différentes parties prenantes.

Si le dossier a été validé et les financements nécessaires trouvés, il est alors possible de passer à la phase de recrutement et de mise en place des partenariats. Plusieurs postes sont à pourvoir:

  • un responsable pédagogique, en charge de la sélection ou de la création des contenus pédagogiques
  • un chef de projet, qui s’assure du bon déroulement du cours
  • un community manager, responsable de la communication avec les participants au sens large
  • un responsable communication, en charge de la campagne de recrutement des participants, de la communication avec les médias, et de la valorisation du MOOC après son déroulement

Une personne peut jouer plusieurs rôles lorsqu’il n’est pas possible d’embaucher une équipe complète, tout en gardant à l’esprit que les charges de travail doivent être équilibrées. Parallèlement à la phase de recrutement de l’équipe, il peut être utile de mettre en place des partenariats. Ces partenariats peuvent être de nature financière, académique, ou pour faciliter le recrutement des participants, entre autres.

mooc wbs e

Une fois achevée la phase de recrutement et de partenariats, peut enfin débuter la conception du cours en tant que tel:

  • conception des ressources pédagogiques: vidéos de cours, devoirs, activités, etc
  • conception des ressources d’accompagnement: tutoriels pour les outils utilisés, explication du fonctionnement du cours, etc
  • conception des supports de communication nécessaires à la campagne de recrutement: communiqués de presse, plaquettes, logo, mails-type, etc

Au cours de la phase de conception, le chef de projet ou un expert technique est en charge de la plate-forme qui héberge le cours; c’est lui qui y poste les ressources pédagogiques ou autres, et effectue les paramétrages nécessaires.

Lorsque le cours est enfin prêt, il est préférable d’organiser un beta-test avec un effectif réduit, afin d’identifier les problèmes qui vont se poser tout au long du MOOC. Certains problèmes ne sont pas solubles et sont inhérents à la nature du cours. Il est inévitable qu’une partie des participants ne respectent pas les consignes qui leur sont données, et que par exemple ils envoient des mails personnels aux enseignants ou postent des messages à des endroits inappropriés. La seule parade contre ce genre de désagrément est d’avoir des processus clairs pour traiter ces problèmes. Le beta-test permet également de détecter des défauts de scénarisation pédagogique, ou d’éventuels dysfonctionnements au sein de l’équipe encadrante. Il permet éventuellement d’améliorer l’organisation et la répartition des tâches. Il est important de consacrer un certain temps à son analyse pour pouvoir commencer le cours dans de bonnes conditions.

Si tous les voyants sont au vert, le cours peut être lancé, débute alors la campagne de recrutement des participants. Le plan de communication mis au point au cours de la phase d’avant-projet est alors déroulé: réseaux sociaux, médias généralistes ou spécialisés, mails, etc. Le tout est suivi via un certain nombre d’indicateurs; l’efficacité de chaque action doit être mesurée via les outils appropriés: outils de suivi de clic, google analytics, etc. Une bonne maîtrise du web-marketing peut être utile pour mener à bien cette tâche. Cette phase de recrutement n’existe en général pas dans les MOOC organisés sur Coursera, car la plate-forme draine un nombre important d’utilisateurs, mais demeure indispensable pour des MOOC qui ne disposent pas de la visibilité apportée par les portails américains.

Parallèlement à la phase de recrutement, il peut être utile d’organiser un pré-MOOC quelques semaines avant le lancement officiel du cours. Dans le cadre du MOOC Gestion de projet, cette phase avait duré deux mois et avait fait office de béta-test. Elle permet aux participants de se familiariser avec le fonctionnement du cours, des outils et éventuellement de commencer à échanger avec les autres participants ou l’équipe pédagogique via les réseaux sociaux. On ne la retrouve en général pas dans les MOOC de Coursera, ou alors sous la dénomination « semaine 0″, les participants ont très peu de temps pour s’adapter.

Arrive enfin le jour du lancement officiel du cours: les ressources pédagogiques sont rendues disponibles, les devoirs et les activités commencent. L’équipe pédagogique doit alors piloter le cours pendant plusieurs semaines d’affilée. L’animation des réseaux sociaux, des forums et des événements live est à la charge du community manager, tandis que le chef de projet et les responsables pédagogiques s’occupent respectivement des problèmes d’organisation et d’appropriation du cours. Paradoxalement, ce n’est pas nécessairement la partie la plus difficile si tous les problèmes ont été réglés en amont, mais elle implique une charge de travail conséquente. Des détails en apparence insignifiants peuvent conduire à des problèmes sérieux, car amplifiés par le nombre de participants. La vigilance est donc de règle.

Le cours terminé, le travail de l’équipe pédagogique n’est pas fini pour autant. Il faut faire le bilan de ce qui s’est passé, creuser dans les données, pour comprendre ce qui a marché et ce qui a moins bien marché. Cette étape nécessite des spécialistes de l’analyse de données qui comprennent bien les enjeux des MOOC. Qui étaient les participants ? Quelles sont les parties du cours qui ont posé problème aux participants ? Comment se sont déroulées les évaluations par les pairs s’il y en avait ? Après la phase d’analyse et de bilan, vient alors la phase de préconisation pour la session suivante, et la phase de valorisation.

La valorisation concerne plusieurs aspects du cours. Cette charge incombe au responsable de la communication, qui ne manquera pas, graphiques à l’appui, de servir le couplet habituel sur le nombre de participants formés, de productions rendues, de vidéos vues, etc. Le second aspect est celui de la valorisation des productions des participants, en particulier dans le cas des MOOC qui impliquent de la création de savoir. Projets susceptibles d’être réalisés, solutions à des problèmes concrets, je suis persuadé que la création de savoir par les participants va prendre une importante croissante au fur et à mesure que les responsables pédagogiques en charge des cours s’éloigneront d’une approche purement transmissive de l’enseignement.

Nous avons fait une ébauche rapide des différentes étapes du montage d’un MOOC en espérant avoir été aussi clairs que possible; nous reviendrons probablement de manière plus approfondie sur chaque étape dans les billets à venir.

Source dessin:  Fond: MOOC GdP (équipe L-MOOC) Forme: Frédéric Duriez

62 Comments

Filed under Non classé

62 Responses to Monter son MOOC en 7 étapes

  1. Samuel Bottani

    Billet très intéressant merci de cette analyse.

    Mais est-ce que ce parcours est déjà aussi codifié. Il me semble que ce descriptif correspondrait bien à un process en place dans un système bien établi. A l’heure actuelle, en tous cas en France on est encore beaucoup dans l’exploration, l’expérimentation ainsi que la promotion des MOOCs au sein des établissements.

    Le parcours présenté correspond complètement à votre vécu du MOOC GdP ?

    Sincèrement

    Samuel

    • matthieu-cisel

      On va dire que tous les lots de travail ont été réalisés, mais absolument pas dans le bon ordre. On a commencé à recruter l’équipe après avoir lancé le pré-MOOC, à concevoir les ressources en même temps que la campagne de promotion, et même pour certaines durant le cours lui-même, et il n’y a pas eu de beta-test. Disons que cette décomposition représente un peu le cas d’école, et ne reflète pas vraiment la réalité du terrain. Cependant quand il manque un lot de travail, il y a des problèmes: quand il n’y a pas de phase de recrutement, le MOOC rassemble à peine quelques dizaines de participants. Lorsqu’il y a une mauvaise gestion, les gens sont perdus, et lorsqu’il n’y a pas de bilan et de communication autour, et bien on ne sait pas du tout ce qui s’est passé durant le MOOC. Le problème c’est qu’il est difficile de tout faire avec peu de moyens …

  2. Bravo Matthieu, c’est très clair et pertinent.

    J’ajouterais bien un lot dans la conception, qui s’étofferait durant la Béta-test, et qui serait relatif à la définition du système tutoral qui permettrait d’identifier les besoins d’aide ou de support à l’apprentissage des apprenants.

    J’ai bien noté que tu prévoyais la production de ressources d’accompagnement mais celles-ci, très utiles, ne sont que matérielles et sont, à mon sens à compléter par la planification d’interventions humaines.
    Il y aurait donc après ce lot une boucle rétroactive sur le lot DRH pour le recrutement des tuteurs dont les champs d’interventions auront été spécifiés à partir de l’identification des besoins d’aide.

    Ces services tutoraux seraient bien évidemment dispensés durant la Béta-test. Il s’agirait d’interpeller les apprenants béta-testeurs sur la nature des services tutoraux et ce qu’ils en pensent. Est-ce qu’ils correspondent à leurs besoins ? Certains se révèlent-ils finalement superflus ? D’autres besoins de supports ne sont-ils pas couverts par les services conçus et dispensés ?

    Durant le pré-Mooc, des informations sur le système tutoral seraient transmises aux apprenants et ce temps pourrait également être investis pour permettre aux apprenants d’identifier quels apprenants ils sont, ce qui permettrait également de repérer les aides tutorales dont ils auront besoin.

    Durant le cours, la délivrance des services tutoraux serait supervisée par une personne qui veillerait à la qualité des services rendus par les tuteurs dont le nombre serait relatif au nombre d’apprenants. Ce coordinateur de tuteurs pourrait aussi être celui qui, en amont, aurait formé les tuteurs à leurs tâches. Idéalement, il serait nécessaire que ce soit cette même personne qui ait réalisé l’identification des besoins d’aide.

    Au plaisir d’échanger,
    Jacques

  3. matthieu-cisel

    Tout à fait d’accord avec toi Jacques, c’est un niveau de complexité au-dessus, mais je pense que nous allons très vite nous diriger vers un lot supplémentaire de « Tutorat », mais je pense que de manière générale il faut laisser passer une première version sans service Premium histoire de se faire la main.

    • Oui, c’est aussi le charme des expérimentations ;-)

      Pour pérenniser, le Premium est à mon sens inévitable et ne devrait pas concerner que les services d’accompagnement. L’exemple du e-learning montre que lorsque le coût du tutorat est indépendant, il est peu acheté.

      Au-delà des aspects économiques, on constate, dans toutes les métiers d’accompagnement, que ce sont rarement ceux qui en ont le plus besoin qui les demandent…

  4. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | La r&eacut...

  5. Merci Matthieu de ce premier guide, fort instructif. J’avais bien identifié la question juridique dans le projet 11, Mooc régionaux, du Mooc par équipes GdP, et Lucien Castex se tenait en réserve comme consultant si nous avions eu besoin de ses services. Nous ne sommes pas arrivés jusque là, mais ce point est absolument crucial et ne doit pas être oublié, surtout si des services Premium viennent se greffer sur l’opération. Ce ne sont pas que les aspects de propriété intellectuelle qui sont concernés, mais également les questions de sécurité et de protection des données personnelles, les risques par rapport à la qualité et aux contenus, etc. Le Lot 4 est constitué d’une tâche de fond présente du début à la fin, en mode consultant externe auquel il doit être fait appel à certaines étapes et en cas d’urgence.

    Il serait peut-être utile de faire égelement un lot destiné à préciser la valeur de la formation, à lui donner une équivalence de niveau, universitaire ou autre, et à définir les certificats délivrés en fin de session et à quelles conditions de réussite.

    Bravo pour la limpidité de la démarche et la clarté de textes en général.

    • matthieu-cisel

      Oui, je suis d’accord avec toi Michel, le lot 4 ne se limite pas à la phase d’avant-projet, il est présent du début à la fin. Concernant la certification, je rangeais cela dans la phase « partenariats », avec les partenariats académiques.

  6. Bravo Matthieu, la question est vraiment compliquée, pour moi, le lancement d’un MOOC a des points commun avec celui d’une fusée : les technologies sont en réalité « rustiques » : méls, vidéo, forums, ce qui est complexe à gérer c’est 1/le nombre de facteurs en interaction et à prendre en compte 2/l’exigence de fiabilité, de qualité et de robustesse qui va avec le « massif ».

    au niveau de la manière de procéder : évidemment il s’agit ici d’une formalisation comme celle d’un manuel qualité, le projet réél est plus complexe : on anticipe, on itère..

    Personnellement je recommanderai en première approche à ceux qui veulent lancer un MOOC de remplir un « cahier des charges », c’est-à dire une check-list de question importantes
    => en voici une ébauche http://goo.gl/g65NR

    pour ce que j’ai fait/en route sur le sujet :
    * Intervention pour Le MOOC workshop Paris 2013 : concevoir et animer un MOOC les diapos, et la vidéo
    * projet de papier MOOC design and management : lessons learned during xMOOC “ABC de la gestion de projet”

    http://gestiondeprojet.pm/mes-contributions-sur-les-mooc

  7. Bonjour Rémi,

    Dans 2B « typologie des étudiants » du « cahier des charges », est-ce que tu t’es intéressé à leurs préférences cognitives et styles d’apprentissage ?

    • Bonjour,

      Merci Jacques d’évoquer le sujet des styles d’apprentissages. on n’en entend quasiment jamais parler, que ce soit en cours classiques ou en FAD. C’est bien dommage car la constitution de groupes avec une mixité des styles apporte de la richesse dans le travail fourni, les approches étant radicalement différentes parfois.
      Pour l’avoir vécu, c’est une des pratiques sur laquelle j’aimerai travailler à l’avenir, l’instauration du profilage et de la constitution de groupes projets avec mixité des styles.
      Si vous connaissez des retours d’expériences via un MOOC de ce genre de pratiques, cela m’intéresse.
      merci

      JF CECI

  8. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Solutions ...

  9. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | MOOC Franc...

  10. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Enseigneme...

  11. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Veille int...

  12. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | epedagogie...

  13. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | E-Learning...

  14. rieu

    Très intéressant, mais à partager avec d’autres pendant la semaine mooquante du 24 au 28, inscrivez-vous :
    https://docs.google.com/document/d/1asijPdggl-1vwbGGj6CMgP1OnTC_euOayAoSUUL5ChU/edit?hl=fr&forcehl=1

  15. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Num&eacute...

  16. jmarcFJ

    Une vision en silo, plutôt mécaniste qui ne tient pas à l’épreuve du réel si l’no se base sur les résultats … mais agissons sur les mêmes curseurs, cela finira bien par marcher (ou pas).

    Le chemin de l’excellence n’a pas de destination. C’est un univers aux possibilités infinies et non un parcours d’obligations.
    N’oublions pas cette devise d’Emerson : « Les meilleures idées viennent des autres ». Si vous êtes orienté sur l’excellence, telle ou telle recette peut donner tel résultat mais pourquoi refuser au quotidien que l’autre puisse avoir une meilleure solution ou un autre environnement idéal ?

  17. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | La r&eacut...

  18. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | TIC et TI...

  19. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Nouvelles ...

  20. Très intéressant billet et surtout bonne discussion…
    @mathieu Effectivement la certification est à discuter avant l’élaboration des contenus. Dans le cas d’une reconnaissance par une institution d’enseignement, certaines règles d’accréditation des contenus sont assez exigeantes et ont des processus assez longs, particulièrement dans les milieux universitaires.
    Il s’agit d’un partenariat spécifique qui mériterait d’être noté dans le processus.
    Salutations!

  21. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Gestion de...

  22. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Salle de c...

  23. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Educationa...

  24. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Les inclas...

  25. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | La r&eacut...

  26. Olivier Ridoux

    Qu’en est-il en terme de coût des différentes étapes ? Est-ce qu’il y des constantes ou des règles de proportionnalité ? À la louche évidemment…

    • matthieu-cisel

      Ce n’est pas toujours facile à estimer. Nous sommes en train de faire des budgétisation pour quelques projets, je les posterai sur le blog dès qu’elles seront terminées …

  27. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Universit&...

  28. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | La r&eacut...

  29. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Education ...

  30. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Enseigner,...

  31. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | All about ...

  32. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Philosophi...

  33. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | TICE, Outi...

  34. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | TICE | Sco...

  35. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Apprentiss...

  36. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Education-...

  37. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | L'oeil de ...

  38. Pingback: Où en est-on du classe MOOC ? | Prodageo

  39. Pingback: Concevoir un MOOC ? | RIOTICE – Réseau d'Innovation Ouvert sur les TIC (e)

  40. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | MOOC Franc...

  41. Pingback: Signets du jour (weekly) | ticechampagnole

  42. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | La r&eacut...

  43. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | La r&eacut...

  44. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | La r&eacut...

  45. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Histoires ...

  46. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Gestion de...

  47. Pingback: MOOC: comment démarrer ? | La révolution MOOC

  48. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | La révolution MOOC | AWBC blog

  49. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | Coop&eacut...

  50. Pingback: 7 étapes pour créez un MOOC par Matthieu Cisel - FormactionWEB

  51. Pingback: MOOC: comment aider les enseignants qui se lancent? | La révolution MOOC

  52. Pingback: Monter son MOOC en 7 étapes | CRM Market...

  53. MOOC ! moi ma question est si l’on veut proposer un MOOC comment s’y prendre peut on creer un site pour heberger ses propres MOOC ou existe -il des plateformes pour cela si oui comment y proposer les cours, combien d’argent pour creer ses MOOC un article sur le sujet ne serait pas de trop. Merci

    • matthieu-cisel

      Bonjour, concernant l’hébergement, je vous invite à consulter les billets : où héberger son MOOC ? A-t-on besoin d’une plate-forme française ? le lancement de la plate-forme nationale, et Google et les MOOC: quelques explications.
      Pour le budget, je vous invite à lire le billet : Monter un MOOC, combien ça coûte ?

      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>