Venez soutenir le retour de « Monter un MOOC de A à Z »

loudspeakerComme vous le savez sans doute, la deuxième édition du MOOC « Monter un MOOC de A à Z » sera lancée le 5 novembre. Une poignée de vidéos en plus,  quelques rafistolages à droite à gauche, mais surtout un gros effort de scénarisation. Que d’appels aux quatre coins de la planète avec des startups de tous bords pour imaginer le MOOC de demain. Enfin, vous verrez bien. Du coup, un retour d’ascenceur est bienvenu, et si vous souhaitez soutenir le MOOC, je vous propose de participer à notre campagne Thunderclap sur les réseaux sociaux. Quelques explications.

Le principe d’un Thunderclap est simple. Vous reliez votre compte à celui de la campagne, et si celle-ci reçoit suffisamment de soutiens (j’ai fixé le seuil minimum à cent soutiens), un message préprogrammé (du type « le MOOC « Monter un MOOC de A à Z » commence dans trois semaines) est posté sur votre profil Twitter ou Facebook le jour J, à savoir le 15 octobre, et ce pour tous les gens qui participent à la campagne. La synchronicité de l’affichage des message permet d’avoir une visibilité et un impact accru sur les réseaux sociaux, et donc plus d’inscriptions a priori. Cela fait partie de la batterie des techniques que l’on peut mettre en oeuvre pour assurer la promotion du cours (et dont nous avons parlé au cours du billet « Faire la promotion de son MOOC, une nécessité ?« ), au même titre que ce billets, ou que les mails que nous avons envoyés aux anciens inscrits. Nous n’avons plus qu’une semaine pour atteindre l’objectif de cent inscrits, sinon la campagne ne sera pas lancée. Comme vous voyez, l’objectif n’est pas encore tout à fait rempli, et un petit coup de main est bienvenu en cliquant ci-dessous sur Join this Thunderclap.

L’idée n’est pas de moi, c’est l’équipe MOOC d’Animafac – qui a lancé récemment son MOOC sur la création d’associations étudiantes – qui m’en a parlé au cours d’un apéro organisé chez eux. Cf. ci-dessous leur campagne, qui a été un succès. Allez, plus qu’une quinzaine de soutiens en plus et c’est parti ! Au début j’avais lancé le truc par curiosité – pour découvrir un nouvel outil – mais maintenant je suis curieux de l’impact que ça peut avoir.

On a lancé la V1 du MOOC avec 3600 inscrits (5000 en fin de MOOC), et j’aimerais bien que la V2 commence avec 3000 au moins (on a dépassé les 2000 avant-hier et il reste un mois). J’ai mis 5000 sur la campagne pour faire plus rond, mais ce sera sans doute en fin de MOOC, pas au lancement. Je sais, ce n’est pas grand chose pour un MOOC (pour moi on commence à parler sérieusement au-delà de la barrière psychologique des 10.000). Mais pour un sujet aussi spécialisé, somme toute, ce n’est pas si mal. Et en plus, je sais, ce n’est pas la taille qui compte, c’est la qualité, et la satisfaction des participants en fin de formation. Si vous avez 100.000 inscrits et que 80% ne sont pas satisfaits, pas vraiment de quoi se vanter. Mais passons.

La principale modification par rapport à la V1, c’est la création de parcours supplémentaires adaptés à des profils différents. Selon que vous êtes enseignant, entrepreneur, ingénieur pédagogique, ou simple particulier, vous n’avez pas les mêmes attentes, et à mes yeux il peut être intéressant de répondre à l’hétérogénéité du public en proposant une certaine diversité de parcours (comme je l’expliquais dans le dernier billet, la carte ou le plat du jour). En tout cas, c’est une hypothèse qui mérite d’être testée. Par ailleurs, on monte un peu le niveau. Alors que la V1 ne concernait pas trop les équipes expérimentées, ce n’est pas le cas de la V2.

On va approfondir la question de l’analyse, du traitement statistique des données et de la législation qui va avec. Sans compter les nombreux outils supplémentaires que l’on va tester, pour la gamification (Captain Up), pour les interactions (Usereport, Talkabout, etc). Un peu trop de choses me direz-vous, mais il y a un petit côté « galerie » et « foire à outils » qui est typique de ce genre de MOOC centré « usages des technologies ». L’idée est de proposer de nombreux outils possibles pour inspirer les concepteurs, qui se serviront en fonction de leurs besoins.

Bref, c’est tout pour aujourd’hui. Je ne ferai sans doute pas d’autre billet promotionnel – mise à part les présentations de parcours – et du coup je serai reconnaissant à toute personne qui soutiendra la campagne de promotion du MOOC, à commencer par un soutien sur Thunderclap. Vous pouvez aussi bloguer sur le sujet – ça fait toujours plaisir – promouvoir ce billet dans les réseaux sociaux, et twitter avec le hashtag #MOOCAZ !

A bientôt pour le lancement de la formation !

Be Sociable, Share!

5 Comments

Filed under Non classé

5 Responses to Venez soutenir le retour de « Monter un MOOC de A à Z »

  1. FEUGUENG Désiré Magloire

    Bonjour Monsieur CISEL,
    je désire intéresser le plus grand nombre au suivi des MOOC au Cameroun. Nous sommes confrontés à une difficulté majeure: les débits de connexion sont en général faibles. Pouvez-vous mettre toutes les vidéos en téléchargement (un fichier .zip par exemple)? Ceci permettrait que l’accès aux vidéos soient possible, de sorte que le suivi du MOOC soit plus aisé.

    Cordialement

    • matthieu-cisel

      Bonjour,

      c’est possible dans le MOOC, pas de problème. Malheureusement, il faut les télécharger une par une, ce qui n’est pas très pratique (et faire clic droit, enregistrer sous)

      Cordialement

      Matthieu

  2. Bonjour, une idée des effets quelques heures après lancement ? ça se voit sur les inscriptions ou trop , ou rien ? Merci.

    • matthieu-cisel

      Rythme d’inscription supérieur au rythme habituel pour quelques heures, mais c’est tout. 50 personnes en plus à court terme, au grand max … Bon, il fallait bien essayer

  3. Evidemment qu’il fallait essayer. L’effet est peut-être moindre dans le sens où moi, par exemple, à ma petite mesure, j’ai déjà largement parlé du MOOCAZ sur mes réseaux et, du coup, mes contacts potentiellement intéressées n’ont pas attendu la campagne et sont déjà inscrits. J’imagine que c’est le cas pour la plupart des inscrits à la campagne MOOCAZ sur ThunderClap et que cela a un peu éteint son intérêt …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *