Deux nouveaux parcours pour apprendre à enseigner en ligne

http://www.dreamstime.com/royalty-free-stock-photography-3d-confused-man-image24019587Il y a quelques temps, nous avons présenté les différents parcours de la nouvelle édition du MOOC « Monter un MOOC de A à Z« . Je vous propose dans ce billet d’approfondir deux des parcours que nous proposons, le « Scénarisation », et le « Vidéo pédagogique ». Des offres de formation qui pourraient intéresser au-delà de la communauté de concepteurs de MOOC, car elles visent tous ceux qui s’intéressent à la conception de vidéos ou à la scénarisation en formation à distance. Explications à travers deux courtes vidéos d’introduction.

Parcours « Scénarisation »

Combien de temps doit durer votre MOOC ? Plutôt trois semaines ou plutôt trois mois ? Combien d’heures de vidéo hebdomadaires devez-vous prévoir ? Une demi-heure ou deux heures ? Faut-il proposer des activités en équipe ou se cantonner à des activités individuelles ? Autant de choses auxquelles vous devrez penser si vous envisagez de lancer votre propre MOOC. Dans ce module intitulé « Scénarisation », nous vous proposons d’approfondir toutes ces questions à travers une série de devoirs complémentaires.

Dans un premier temps, nous vous proposons de réfléchir à la scénarisation de votre MOOC dans son ensemble. Il vous faudra découper la formation en modules, faire la liste des ressources et des activités que vous souhaitez mettre en place, et les éventuelles modalités d’évaluations. Mais il vous faudra également réfléchir aux interactions entre participants, entre participants et équipe pédagogique, et à la structuration de la formation dans son ensemble.

Après avoir fait ce premier tour d’horizon de votre formation, nous vous proposons d’entrer dans le détail d’une activité en particulier. Quels sont les objectifs pédagogiques, les modalités pratiques de réalisation, les outils à utiliser, les prérequis ? Quels sont les risques éventuels associés ? Y-a-t’il des failles potentielles dans votre scénarisation ? Après cette phase de brainstorming, il faut confronter ses idées au réel et réfléchir à la question de la faisabilité. Pour cela, nous essaierons ensemble d’estimer la charge de travail que représente la conception de la formation que vous avez en tête.

Cette budgétisation approximative vous permettra de prendre du recul sur votre scénarisation et de détecter d’éventuels problèmes. Il ne faut en effet pas avoir les yeux plus gros que le ventre, et penser au temps de l’équipe pédagogique pour mettre en place l’ensemble de ces ressources. Contrairement à d’autres, ce module n’impose pas de mettre en place de vidéo, mais les devoirs à rendre sont relativement exigeants malgré tout. Et il vous permettra de réfléchir aux contraintes et aux opportunités liées au caractère ouvert et massif de ce type de dispositif de formation.

Passons maintenant au deuxième parcours que nous avons conçu, le parcours « vidéo pédagogique » !

 Parcours « Vidéos pédagogiques »

Faire des vidéos pédagogiques de qualité est un véritable défi et nécessite de nombreuses compétences. Tout d’abord, en termes de scénarisation, vous devez être pédagogue, clair et précis. Ensuite, vous devez apprendre à faire des vidéos attractives, avec des illustrations de qualité, et le moins de défauts techniques possibles. Enfin, si vous passez face caméra, vous devez parvenir à faire des prestations engageantes, donner envie de vous regarder et de vous écouter. Il n’y a pas nécessairement besoin de réaliser des investissements matériels importants, et on peut réaliser à peu de frais des vidéos de bonne qualité à condition d’y consacrer un minimum de temps et de faire preuve d’exigence.

Dans ce module « vidéos pédagogiques », nous vous proposons de travailler sur le sujet de votre choix. A travers une vidéo de cinq minutes, vous devrez expliquer un concept de manière aussi claire et concise que possible. Nous insistons sur la qualité technique et pédagogique de la vidéo que vous produirez dans le cadre de ce module, et il vous faudra probablement vous y reprendre à plusieurs fois, et intégrer les remarques que vous feront les autres participants pour pouvoir produire une vidéo finale de qualité.

 Il est difficile de réussir tout du premier coup. Quand ce n’est pas la qualité audio qui pêche, c’est la diction qui est trop rapide. Quand la diction est correcte et le micro de qualité, c’est l’éclairage qui ne va pas. Bref, au début au moins, il y a toujours quelque chose qui cloche. Pour cette raison, nous vous proposons de ne travailler que sur une vidéo et une seule tout au long de ce module, l’objectif étant de se perfectionner et d’avoir réglé le maximum de problèmes d’ici la fin de la formation.  Vous pouvez adopter le format de votre choix, vous filmer avec votre webcam, ou monter un studio artisanal avec du matériel trouvé à droite à gauche, vous baser sur des vidéos trouvées sur le net ou même créer vos propres vidéos d’animation. Tant que vous respectez les règles de la propriété intellectuelle et que vous faites un travail de qualité, tout est permis !

Quel est l’intérêt d’une stratégie de diversification ?

Vous aurez sans doute compris qu’en proposant ces différents parcours, nous cherchons à toucher au-delà de la communauté de concepteurs de MOOC, d’une taille relativement modeste. Vous pouvez tout à fait suivre le parcours « Scénarisation » même si vous ne lancez pas un MOOC, mais que votre projet s’apparente à de la formation à distance classique, un SPOC ou à du e-learning (mais il faut tout de même prévoir des activités, pas que du contenu). On ne vous demandera pas votre modèle économique à l’entrée, et si vous avez l’intention de faire du payant, n’insistez juste pas dessus dans les devoirs et ça passera comme une lettre à la poste. Le seul problème, c’est que votre projet sera rendu visible au cours de l’évaluation par les pairs, par quelques personnes, et si c’est un enjeu, ça peut être gênant, mais ça, c’est une autre affaire.

Pareil pour les vidéos. Si vous devez faire des vidéos pédagogiques dans un autre contexte que celui du MOOC, ne vous gênez pas pour venir rejoindre le parcours. Tant que vous respectez la consigne des 5 minutes, peu importe que vous fassiez une vidéo pour votre chaîne Youtube, vos étudiants seulement ou pour un MOOC. Je ne tiendrai pas ces propos officiellement dans le MOOC pour ne pas embrouiller les gens, sur le blog pas de souci. Venez présenter vos projets de formation à distance et de vidéos, même si ce n’est pas pour un MOOC, pas de problème … plus on est de fous plus on rit.

Be Sociable, Share!

2 Comments

Filed under Non classé

2 Responses to Deux nouveaux parcours pour apprendre à enseigner en ligne

  1. Sendra

    Bonjour Matthieu
    Je trouve depuis longtemps tes propos sur les moocs très intéressants.

    Les deux formations que tu proposes aujourd’hui m’incite à laisser un commentaire car elles vont dans le sens de ce que je compte entreprendre pour 2015.

    Aujourd’hui j’en suis à la création de la salle de formation qui pourra accueillir des participants en présentiel (5 à 8) et simultanément quelques participants distants qui pourront suivre les modules.
    J’ai crée une académie de management positif professionnel dans les hautes alpes en 2014 avec suivi en ligne qui sera décliné en 2015 avec des formations à distance

    à bientôt
    Cordialement
    Jean Marie

    • matthieu-cisel

      Bonjour Jean-Marie,

      Je savais que tu faisais de la formation, mais j’ignorais que tu t’intéressais à la formation à distance. Super intéressant !

      A plus

      Matthieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *