Enseigner et Former dans le Supérieur : un MOOC par le Supérieur pour le Supérieur

efsupAujourd’hui, j’aimerais vous parler d’un MOOC qui sort cette semaine, et qui vous concerne si vous vous intéressez aux questions d’enseignement supérieur (ce qui à mon avis est le cas si vous lisez Educpros). Il est piloté par mon laboratoire (et par mon directeur de thèse), mais représente l’oeuvre d’acteurs issus de nombreux établissements. Ce cours s’appelle Enseigner et Former dans le Supérieur et touche à des sujets aussi variés que le processus de Bologne, les recherches en didactique, la psychologie ou même la recherche sur les MOOC. Le format est un peu particulier, aussi reviendrai-je rapidement dessus ….

Commençons par jeter un coup d’oeil au syllabus, vous allez vite comprendre ce que j’entends par hétérogène :

  • Semaine 1 :
    • processus de Bologne, internationalisation de l’enseignement supérieur
    • recherches en information et communication sur l’enseignement supérieur
    • motivation de l’étudiant : comprendre et identifier les facteurs qui agissent sur la motivation et ceux sur lesquels on peut agir
  • Semaine 2 :
    • description des nouveaux publics
    • recherches en didactique sur l’enseignement supérieur
    • évaluation : sensibiliser au rôle de l’évaluation dans les apprentissages
  • Semaine 3 :
    • enseignements « basés » sur les données et leur traitement
    • recherches en psychologie sur l’enseignement supérieur
    • rendre les étudiants actifs : activités possibles de l’étudiant
  • Semaine 4 :
    • nouvelles modalités de formation : exemples avec et sans le numérique
    • recherches sur les Mooc au plan international
    • comment construire un cours

A ce programme officiel, s’ajoutent quelques vidéos d’une partie que l’on nomme la rubrique faite par des doctorants pour des doctorants. On y parle de sujets aussi variés que les outils et les méthodes de travail bibliographique, les normes de citation (la célèbre APA, etc), ou les questions de droit associées à la publication, l’open access. Vous découvrirez au passage dans cette rubrique quelques collègues co-doctorants comme Jean Condé ou Tiphaine Liu.

J’ai revisionné une bonne partie des vidéos la semaine dernière, et je n’ai pas manqué d’être frappé par le format de ce MOOC, qu’il faut voir davantage comme un « journal » que comme une formation que l’on doit suivre de bout en bout. Il s’agit d’identifier les éléments dans le MOOC qui vous intéressent le plus. Je le perçois un peu comme un cours d’initiation, qui ouvre un certain nombre de pistes que vous êtes libre d’explorer ou non.

En ce qui me concerne, j’ai fait deux courtes vidéos sur la recherche sur les MOOC. Pour tout vous dire, le billet de blog de la semaine dernière s’inspirait largement du texte de l’une de ces vidéos (mais bon, vous avez l’habitude). L’une des vidéos porte sur la composante sciences humaines de la recherche, tandis que l’autre porte davantage sur la composante « traces d’apprentissage ». J’explique brièvement le concept de l’Educational Data Mining et l’approche expérimentale en éducation. Je vous en dirais plus dans les semaines à venir (je ne manquerai pas de poster les-dites vidéos, comme vous pouvez vous en douter).

Bon, c’est tout pour aujourd’hui. Plus tard dans la semaine, je reviendrai sur un MOOC de l’Institut Catholique de Paris, dont les auteurs ont été interviewés par nos soins dans le cadre des travaux du laboratoire sur les concepteurs de MOOC.

A très bientôt !

1 Comment

Filed under Non classé

One Response to Enseigner et Former dans le Supérieur : un MOOC par le Supérieur pour le Supérieur

  1. Lucas

    Il a l’air top ce MOOC !
    J’ai vraiment pas le temps en ce moment mais qui sait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>