Ateliers de l’apprentissage et de l’alternance : proposition N°6 Confier une mission d’accompagnement des apprentis aux Missions locales

Une grande majorité des apprentis, et des jeunes en contrat de professionnalisation, a besoin d’un accompagnement, que les parents ne peuvent pas toujours assurer.

Aux exigences d’un contrat de travail, exigeant, au suivi d’une formation et à la réalisation des travaux qui y sont liés s’ajoute la gestion de transports souvent complexes, le lieu de la formation et lieu de la formation n’étant pas toujours bien desservis par les transports en commun. Souvent il est nécessaire d’avoir recours à un logement autonome, parfois à deux.

Et, bien sur, il faut manger, souvent vite et de façon pas très équilibrée, se soigner, et garder un peu de temps pour se distraire, bref gérer sa vie avec beaucoup de contraintes et peu de moyens.

Un certain nombre d’apprentis craquent, abandonnent leur démarche par fatigue ou par crainte de ne pouvoir tout maitriser

Qui peut l’aider dans ces périodes difficiles ? Parfois le maître d’apprentisage, mais tous n’ont pas cette fibre. Parfois le CFA ou l’organisme de formation, mais cette fonction est souvent bien peu affirmée. Et il arrive que les difficultés soient liées à la relation avec l’employeur ou avec le CFA.

D’où l’intérêt d’organiser une fonction d’accompagnement externe, pouvant, si nécessaire, et cela l’est souvent, mobiliser des aides financières, en utilisant les dispositifs de droit commun. Cette fonction devrait être assurée, dans leur mission de service public, par des structures présentes sur l’ensemble du territoire, les Missions locales.

Celles-ci, après avoir, si nécessaire, aidé le jeune dans la recherche d’un contrat, comme beaucoup le font déjà, pourraient se voir reconnaitre une fonction de médiation en cas de difficulté, et de réorientation en cas de rupture du contrat.

Les causes de rupture de contrats sont multiples, et proviennent souvent du cumul de points par eux même solubles, si un appui personnalisé prenant en compte la globalité du vécu du jeune, peut être, rapidement, mis en place

D’où la proposItion N°6 : CONFIER UNE MISSION D’ACCOMPAGNEMENT DES APPRENTIS AUX MISSIONS LOCALES

Be Sociable, Share!

Tags: , , ,

Leave a Reply