Les stages seront-ils un jour pris en compte pour la retraite ?

Dans le débat sur la réforme des retraites est posée la question de la prise en compte dans les 41.5 années nécessaires pour pouvoir toucher une retraite à taux plien à 62 ans des stages effectués dans le cadre des études, et le plus souvent obligatoires pour valider celles-ci

Même s’ils ne sont pas parfaits les textes obligeant à une rémunération des stages de plus de deux mois et interdisant limitant les stages hors cursus permettent de donner un cadre à la question de la prise en compte de ces stages pour la constitution de droits sociaux et en premier lieu pour pouvoir être pris en compte dans le décompte du droit à la retraite

Lors du débat au Sénat des amendements en ce sens ont été proposés, en particulier par Marie-Agnès Labarre, Sénatrice de l’Essonne (Parti de Gauche): la réponse du Ministre est dilatoire, mais la porte n’est pas complètement fermée

M. Éric Woerth, ministre. – Défavorable pour les stages : nous voulons d’abord un rapport.

Même si nous savons par expérience que promettre un rapport est souvent une occasion d’enterrer un dossier, il n’en demeure pas moins qu’il faut continuer à faire avancer cette proposition.

Le compte rendu complet sur http://www.senat.fr/cra/s20101018/s20101018_2.html#par_769

 

Be Sociable, Share!

Tags: , , , ,

2 Responses to “Les stages seront-ils un jour pris en compte pour la retraite ?”

  1. Le rapporteur Says:

    Cette question n’est autre que provocation.

    Afin d’atténuer tout semblant de précarité et de faciliter l’insertion pérenne des étudiants, il faut considérer les stages comme la simple composante d’un cursus et non comme un réel contrat de travail.

  2. mabherve Says:

    J’admets bien volontiers le côté provocateur de la question. Mais ce qui n’est pas une provocation, et bien une réalité, c’est l’âge de plus en plus tardif d’entrée de nombreux jeunes dans un travail stable, ce qui entrainera un recul d’autant de la possibilté d’accéder à la retraite
    Même M.Woerth a admis que la question se posait puisqu’il a promis de créer un groupe de travail sur la question (et je suis sans illusion sur le devenir de cette promesse)
    Je serai assez d’accord sur le fait que les stages doivent être considérés comme la simple composante d’un cursus s’il n’y avait autant de dérives, y compris certaines organisées par des Universités !

Leave a Reply