Pour les jeunes, l’alternance a progressé entre 2009 et 2010 de 0,002%

Il s’en est fallu de très peu mais le nombre de contrats en alternance dont les jeunes ont pu bénéficier n’a pas baissé entre 2009 et 2010. Il a même augmenté de 94 contrats, soit 0,002%, comme nous en informe la dernière publication de la DARES por l’année 2010 (données pour la France entière)

Si l’on additionne les contrats d’apprentissage qui ont légèrement baissé, passant de 288 008 en 2009 à 287 410 en 2010, soit une baissse de 598 contrats, et les contrats de professionalisation jeunes qui, pour leur part ont légèrement augmenté, passant de 122 909 en 2009 à 123 601 en 2010, soit une augmentation de 692.

Il n’est pas exéagèré de dire que nous sommes, comme nous l’avions annoncé dans ce blog, dans une situation de  stagnation. Nous écrivions en effet le 22 Septembre « Malgre cette évolution positive de l’été, nous en sommes exactement au même niveau qu’en 2009, et très loin des réalisations de 2008, nous situant plus dans une logique de stabilisation des effectifs que dans une logique de retour à une tendance affirmée au développement. », puis le 21 Décembre « Les chiffres définitifs de contrats signés pour 2010 ne sont pas encore définitivement connus, mais il est très vraisemblable qu’ils traduiront au mieux une stagnation par rapport à une année 2009 elle même marquée par une forte baisse par rapport à 2008. »

Pendant que, à partir de l’analyse des chiffres publiés chaque mois par la DARES, je pronostiquai une très probable stagnation de l’effectif des jeunes titulaires d’un contrat en alternance, les Ministres successifs s’ingénaient à mettre en valeur le moindre chiffre mensuel montrant la plus petite évolution positive pour l’un des contrats, même si le même mois l’autre contrat avait, pour sa part, évolué en sens inverse, afin de pronostiquer une progression.

Laurent Wauquiez déclarait aux Echos le 17 Septembre 2010 « On est repartis à la hausse et dans une dynamique qui permet de dire que 2010 sera en hausse par rapport à 2009 », induisant ce journal à titrer « Le rebond des contrats d’apprentissage se confirme »

Cette façon de faire était certes une erreur mathématique, mais surtout une erreur politique. Comment en effet défendre, dans le contexte très tendu de la préparation du budget 2011 des mesures en faveur de l’alternance, dont la première aurait du être la prolongation des primes qui ont permis de limiter les dégâts de la crise au delà du 31 Décembre 2011, quand on claironne que tout va de mieux en mieux ?

La première condition pour permettre le développement de l’alternance est d’accepter les chiffres et de ne pas tenter de camoufler un fait, la stagnation entre 2009 et 2010

Les chiffres sur http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PEFE1210.pdf

L’artcle  des Echos http://www.lesechos.fr/management/former/020794568236.htm?xtor=RSS-2070

 

Be Sociable, Share!

Tags: , , ,

One Response to “Pour les jeunes, l’alternance a progressé entre 2009 et 2010 de 0,002%”

  1. Dubois Says:

    Les ministres n’utilisent les données que si elles les arrangent. Sinon, il les manipulent. Grand merci à toi de nous rappeler qu’il faut aller lire les sources : la DARES, l’INSEE, l’INED, la DEPP, Pôle Emploi. Tout au moins pendant que ces statistiques publiques existent encore ! Indignez-vous, engagez-vous ! Cordialement

Leave a Reply