Développer l’apprentissage ou polémiquer avec les Régions : Xavier Bertrand semble avoir choisi

Les Miniistres se succèdeent, mais les pratiques restent. La façon de procéder qu’annonce Xavier Bertrand vis à  vis des Conseils Régionaux rejoint celle que pratiquait Laurent Wauquiez

A l’Assemblée Nationale ce 1 Février, il a en effet répondu à une question d’Alain Vidalies, Député PS des Landes, sur la situation de l’emploi « Nous allons mettre en place les contrats d’objectifs et de moyens pour l’apprentissage. Dès lors que l’État est prêt à mettre un euro, je demande que les régions, en face, mettent également un euro, pour être plus actives et pour favoriser l’emploi dans notre pays »

En regrettant au passage, une nouvelle fois, que l’apprentissage semble constituter la seule réponse envisagée par l’Etat pour faire face à la sitiuation difficile des jeunes, il semble que le Ministre ignore que ces Contrats d’Objectifs et de Moyens entre l’Etat et les Conseils Régionaux ont été mis en place par Jean-Louis Borloo, pour affecter au développement de l’apprentissage les moyens que l’Etat avait demandé aux entreprises depuis 2005, par l’intermédiaire d’une Contribution au Développement de l’Apprentissage, d’un montant de 0,18% de la masse salariale, s’ajoutant à la Taxe d’apprentissage, et obligatoirement versée à l’Etat.

Comme l’indiquent les Chambres de Commerce « La CDA est destinée à financer la politique régionale de formation et alimente les Fonds régionaux de l’apprentissage et de la formation professionnelle. »

Avec cette ressource supplémentaire l’Etat passe depuis plusieurs années, avec les Conseils Régionaux, responsables de l’apprentissage depuis plus de 25 ans, des Conventions d’Objectifs et de Moyens définissant des axes de développement.

Xavier Bertrand veut donc, pour l’avenir, lier l’affectation des moyens que l’Etat collecte auprès des entreprises à un effort financier équivalent des Conseils Régionaux sans que ceux-ci, contrairement à l’Etat, n’aient bénéficié pour ce faire de ressources affectées, alors que pendant la récente campagne des élections régionales, le leit-motiv de l’UMP était l’accroissement inconsidéré des dépenses des Régions ! De surcroît le Président de la République ne vient-il pas de demander aux collectivités territoriales de faire le même effort que l’Etat en matière de maîtrise des dépenses !

En tous cas, avec ce type de propos, nous nous éloignons de ce qui est nécessaire pour le développement de l’apprentissage, une réelle collaboration entre l’Etat et les Régions.

 Le compte rendu sur http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/provisoire/P20110109.asp

Be Sociable, Share!

Tags: , , , ,

2 Responses to “Développer l’apprentissage ou polémiquer avec les Régions : Xavier Bertrand semble avoir choisi”

  1. Dubois Says:

    Bien d’acord avec toi. Les ministres ne connaissent pas leurs dossiers. Peut-être Xavier Bertrand a-t-il avalé trop de Médiator lors de son premier passage dans ce ministère ? A suivre

  2. mabherve Says:

    Ca ne s’arrange pas
    R2ponse de Xavier Bertrand à une question de Martial Bourquin, Sénateur PS du Doubs sur l’emploi

     » Arrêtons de dresser un camp contre l’autre. Quand l’État met un euro pour l’apprentissage, que les régions, gérées par vos amis, en mettent un aussi.

    La polémique ne sert à rien ! »
    Sur http://www.senat.fr/cra/s20110203/s20110203_2.html#par_432

    L’Etat n’a à ce jour pas mis un Euro supplémentaire mais annoncé plusieurs fois les crédits du grand emprunt !

Leave a Reply