Cahiers d’espérances : à vos plumes !

Lancés en octobre 2010, les Etats généraux de l’économie sociale et solidaire (ESS) correspondent à un processus collectif, innovant, et citoyen pour une économie plus respectueuse de l’humain et de son environnement. Porté par l’ensemble des acteurs de l’ESS, le processus s’appuie sur la construction collective de Cahiers d’espérances, propositions concrètes et argumentées pour une autre économie.

Au cœur de l’évènement national des Etats généraux de l’ESS les 17, 18 et 19 juin prochains, au palais Brongniart à Paris, les objectifs de ces cahiers sont :

– faire connaitre des actions innovantes de l’ESS auprès du plus grand nombre

– faire la démonstration, par la preuve, de leur efficacité

– en présenter des axes de développement incontournables auprès des décideurs

– proposer des voies concrètes vers une autre économie

Pour rédiger un cahier, des documents sont à votre disposition sur le site http://www.pouruneautreeconomie.fr/

Vous avez jusqu’au 31 mars pour faire connaître votre Cahier d’espérances. A vos plumes !

« Les Cahiers d’espérances visent à démontrer qu’il n’y a pas de fatalité, que l’économie sociale et solidaire – en collaboration avec d’autres forces – peut être source de solutions crédibles et utiles pour transformer la peur, l’impuissance et la colère en actes de résistance. » Claude Alphandéry, Président du Labo de l’ESS.

Be Sociable, Share!

Tags: ,

One Response to “Cahiers d’espérances : à vos plumes !”

  1. Dubois Says:

    Bonsoir.
    Il faut enlever le point à la fin de l’adresse du site « pour une autre économie » sinon ce site ne s’ouvre pas à partir de cette chronique

    L’initiative est en soi excellente. Mais un parcours sur le site en question est fort décourageant. J’ai vu les dix rubriques d’espérances dont « former, apprendre ». Pas eu envie de m’inscrire : que vaut une intiative individuelle d’espérances dans l’économie sociale ?

    Pourquoi ne pas avoir pensé à des cahiers d’espérances collectifs, dans lesquels figurerait des interrogations, des premières prises de position de l’ESS et des propositions des lecteurs.

    Le site a été ouvert en janvier 2011. Je suppose que des cahiers d’espérances existent. Pourquoi l’accès n’y est-il pas donné.

    Bref, sans doute une fausse bonne idée. A+

Leave a Reply