Développer l’alternance : l’État doit montrer l’exemple

Daniel Laurent est le premier Président de l’Université de Marne la Vallée., et a contribué à la vocation professionnalisante de celle-ci

 

Il est devenu à sa retraite Conseiller de l’Institut Montaigne et continué à développer un certain nombre d’idées

 

Il formule dans une vidéo son point de vue sur l’alternance, met en évidence le fait que les réserves de développement de l’alternance sont pour beaucoup dans le secteur public et demande à l’Etat de ne pas se contenter de donner des leçons (ou d’imposer des quotas) aux entreprises, mais de donner l’exemple

 

Rappelons que sur 402 529 contrats en alternance signés en 2010, 15 689, soit 3,9 % l’ont été dans le secteur public et que les derniers chiffres parus, ceux des deux premiers mois de l’année 2011, sont encore moins favorables puisque sur 59 788 contrats signés, seulement 718 l’ont été dans le secteur public, soit 1,2% des contrats

 

Comme il y a 5,3 Millions de fonctionnaires, passer au seuil de 4% des effectifs que l’Etat veut imposer aux entreprises amènerait à ce qu’il y  ait 212 000 apprentis dans la fonction publique

 

Sans espérer aller jusque là, il faut dire que Daniel Laurent a raison, il y a une très importante marge de progression

 

 La vidéo http://www.dailymotion.com/video/xhsdm3_developper-l-alternance-l-etat-doit-montrer-l-exemple_news#from=embed

Les derniers chiffres http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/IMG/pdf/PEFM0211.pdf

Be Sociable, Share!

Tags: , , ,

2 Responses to “Développer l’alternance : l’État doit montrer l’exemple”

  1. PR27 Says:

    Je n’ai pas trouvé la « fondation Montaigne » sur internet. C’est l’institut Montaigne ? Si c’est le cas, je tousse. C’est un endroit où on prétend généralement que travailler dans la fonction publique, ça n’est pas vraiment travailler… et donc y être apprenti, ça ne serait pas vraiment être apprenti…

  2. mabherve Says:

    Merci de votre vigilance
    J’ai remplacé Fondation par Institut dans l’article
    Comme vous, je ne partage nombre de points de vue de cette Fondation, très libérale de culture
    Mais quand une de ses publications demande à l’Etat d’assumer une responsabilité en matière d’apprentissage, je trouve intéressant de m’en faire écho

Leave a Reply