Luc Chatel exclut l’apprentissage du système éducatif

Lors du « Grand rendez vous Europe 1/ Le Parisen -Aujourd’hui en France » ce dimanche 17 Avril, Le Ministre de l’Education, Luc Chatel s’est exprimé sur les  décrocheurs, ajoutant une nouvelle voie discordante à la cacophonie des gouvernants sur le sujet ( voir Pour accompagner les décrocheurs, les Missions locales, les préfets, ou l’école ?)

Un point ne peut qu’étonner dans cette expression. Le Minstre déclare en effet « il y a 306 000 élèves qui ont quitté le système éducatif entre juin 2010 et septembre 2010». Parmi ces 306 000, «60 000 sont en apprentissage aujourd’hui, 80 000 sont suivis par Pôle emploi», ce qui signifie que «166 000 sont des perdus de vue».’

Le chiffre surprend, car il est sans rapport avec ceux qui étaient donnés habituellement, y compris par le même, et tournaient autour de 120 000. Mais ce qui surprend encore plus c’est que le Ministre place 60 000 jeunes en apprentissage parmi ceux qui ont quitté le système éducatif : nous croyons que l’apprentissage était un mode de formation intiale

Erreur ou volonté de sortir l’apprentissage de la formation intiale pour le mettre sius le contrôle complet des entreprises ? Nous le saurons sans doute prochainement.

L’interview de Luc Chatel

Be Sociable, Share!

Tags: ,

4 Responses to “Luc Chatel exclut l’apprentissage du système éducatif”

  1. bernard-desclaux Says:

    Bonjour,
    Je suis régulièrement vos posts, et les apprécie habituellement.
    Mais j’avoue ne pas comprendre celui-ci.
    Je me suis permis d’en faire un commentaire dans mon post intitulé « Depuis quand l’apprentissage fait-il partie du système éducatif ? » http://blog.educpros.fr/bernard-desclaux/2011/04/20/depuis-quand-lapprentissage-fait-il-partie-du-systeme-educatif%C2%A0/

    A bientôt de vous lire

  2. bernard-desclaux Says:

    Vous avez bien voulu commenter mon post, et j’ai fait la réponse suivante :

    Si la citation est exacte, et je n’en doute pas, elle ne clarifie pas le problème que vous avez construit me semble-t-il à partir de la déclaration de Luc Chatel.
    Il y a un an, Martin Hirsh publiait un post : « on ne se fiche pas des décrocheurs ! » http://martinhirsch.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/04/27/on-ne-se-fiche-pas-des-decrocheurs1.html, où l’on voit bien comment le problème du décrochage est lié aux trous, à l’absence de connexions entre les divers systèmes d’information sur les personnes.

    Au USA, puis au Canada, dans les années 70, le décrochage était appelé le « dropping out », il s’agissait des jeunes qui disparaissaient de tout encrage social. Foucault dirait qu’ils passent au travers du maillage territorial social. Ils ne sont marqués nulle par. Ils sortent du social officiel.

    Les décrocheurs sont d’abord définis comme des sortants du système scolaire sans diplôme. Le deuxième critère étant qu’on ne les retrouve pas dans un autre système de formation ou sous un statut de demandeur d’emploi. Il est donc normal de trouver une partie des apprentis dans le premier groupe puisqu’ils sont sortis du système scolaire, puis de les voir retirés selon le deuxième critère.

  3. mabherve Says:

    Depuis la Loi n°71-576 du 16 juillet 1971 relative à l’apprentissage, sans équivoque l’apprentissage relève de la formation intiale

    Art. 1 — L’apprentissage est une forme d’éducation. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs, ayant satisfait à l’obligation scolaire, une formation générale, théorique et pratique en vue de l’obtention d’une qualification professionnelle sanctionnée par un des diplômes de l’enseignement technologique

    Le contrôle de l’apprentissage est assuré par l’Education nationale pour ce qui concerne la formation, et par les Inspecteurs du travail pour ce qui concerne le travail chez l’employeur

    C’est une des différences importantes avec le Contrat de professionalisation qui relève de la formation continue et n’est donc pas du tout soumis au contrôle de l’Education nationale,

  4. Dubois Says:

    J’ai mis un commentaire sur le blog de Beranrd Desclaux

    http://blog.educpros.fr/bernard-desclaux/2011/04/20/depuis-quand-lapprentissage-fait-il-partie-du-systeme-educatif%c2%a0/#comment-4102

Leave a Reply