Pendant que les chiffres de l’alternance baissent, que fait la Ministre, à part nier les chiffres ?

Depuis des mois, nous analysons dans ce blog les chiffres de l’alternance (il suffit de regarder l’ensemble des articles publiés les mois derniers) et avons mis en valeur leur baisse significative, tout particulièrement pour l’apprentissage. Et de façon assez surprenante, il m’a semblé être le seul à m’inquiéter de cette évolution, pendant que le discours dominant reprenait sans réticences le discours officiel sur la progression attendue.Les Echos de ce jour s’en inquiétent à leur tour. Sous la signature de Leïla de Comarmond, un article fait le point sous le titre « Apprentissage des jeunes : la campagne 2011-2012 démarre mal ». Il confirme les informations qui ont été analysées ici, et que l’essentiel va se jouer dans cette période de rentrée.

Il est toutefois difficile de partager l’optimisme de la conclusion « l’enjeu reste de décoller du plancher des 420.000 entrées constatées peu ou prou en 2009 comme en 2010, pour s’approcher du record de 2008, où plus de 470.000 contrats en alternance avaient été recensés. » Il me semble plutôt que l’enjeu n’est pas d’atteindre le plafond et se situs plutôt dans le fait de ne pas baisser par rapport aux résultats de 2009 et 2010 (ou du moins de ne pas trop baisser).

Et pendant ce temps que fait notre Ministre en charge de l’apprentissage, Nadine Morano ? Il semble qu’elle mobilise plus d’énergie pour s’occuper de la constitution des listes sénatoriales en Meurthe et Moselle qu’à motiver les employeurs autour de l’alternance, si on croit, selon La Tribune un maire meurthe et mosellan qui déclare  » qu’il n’imaginait pas qu’un ministre puisse consacrer autant de temps à la préparation des sénatoriales ».

Chacun ses priorités. Et quand La Ministre s’exprime sur l’alternance, toujours dans Les Echos, elle commence par ne pas accepter les chiffres, en affirmant « du côté de l’apprentissage, on note une légère hausse« , ce qui ne peut qu’inquiéter sur le bien-fondé de ses propos

 

Be Sociable, Share!

Tags: , ,

4 Responses to “Pendant que les chiffres de l’alternance baissent, que fait la Ministre, à part nier les chiffres ?”

  1. Michel ABHERVE Says:

    Sur l’emploi du temps de la Ministre, très préoccupée du fonctionnement de l’UMP en Meurthe et Moselle, lire sur le blog de Raphaël Vuitton

    Les indignés de l’UMP 54

    http://raphaelvuitton.wordpress.com/2011/09/16/les-indignes-de-lump-54/

  2. Michel Abhervé » Blog Archive » Réforme de la taxe d'apprentissage : copie à refaire Says:

    […] que nous avions déjà déplorée à propos des pratiques du précédent gouvernement (voir Pendant que les chiffres de l’alternance baissent, que fait la Ministre, à part nier les chiffres…). Pourtant elle était visible tout au long de l’année 2013 comme nous l’avons […]

  3. Le Blog de Michel ABHERVE» Blog Archive » Réforme de la taxe d’apprentissage : copie à refaire Says:

    […] que nous avions déjà déplorée à propos des pratiques du précédent gouvernement (voir Pendant que les chiffres de l’alternance baissent, que fait la Ministre, à part nier les chiffres…). Pourtant elle était visible tout au long de l’année 2013 comme nous l’avons régulièrement […]

  4. Michel Abhervé » Blog Archive » Apprentissage : la conférence sociale doit aller au delà du catalogue revendicatif du MEDEF Says:

    […] que précédemment Xavier Bertrand et Nadine Morano avaient le même penchant (voir entre autres  Pendant que les chiffres de l’alternance baissent, que fait la Ministre, à part nier les chiffres… et Xavier Pinocchio Bertrand : encore deux mensonges, histoire de ne pas perdre la […]

Leave a Reply