La République irréprochable : un nouveau chargé de mission

Au moment où les postes d’enseignants sont supprimés par milliers, il semble possible de créer d’autres postes, par exemple un poste de chargé de mission, ayant rang d’Inspecteur général

Ce poste est destiné à Campus France, organisme chargé de la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger et attribué à Christian Demuyinck, Sénateur UMP de la Seine Saint Denis depuis 1995 (après avoir été 4 ans Député et une dizaine d’années Conseiller général) et Maire de Neuilly Plaisance depuis 1983.Celui-ci est indéniablement un bon connaisseur du monde universitaire et a, en particulier, réalisé un rapport pour Valérie Pécresse, alors Ministre en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche sur le « décrochage universitaire »

Mais il semble que ce soit surtout pour le dissuader de présenter une liste concurente à la liste officielle de l’UMP en Seine Saint Denis conduite par l’autre Sénateur sortant Philippe Dallier, que ce poste lui ait été proposé, comme nous en informe « Le Figaro » du 8 Septembre

Il a en effet été nommé, comme en témoigne le compte rendu officiel du Sénat,  parlementaire en mission le 5 Septembre 2011, quelques  semaines avant la fin de son mandat, alors que la durée normale de ses missions est de six mois !

Christian Demuynck a 64 ans. Les différents mandats qu’il a occupé en une trentaine d’années lui permettront de beneficier d’une retraite confortable, et il reste Maire d’une commune de 20 000 habitants : était-ce bien nécessaire de lui trouver une nouvelle mission dans le contexte de rigueur actuel ?

République irréprochable ! Mais , que ne ferait-on pas pour garder la majorité au Sénat ?

Be Sociable, Share!

Tags: , , , , ,

One Response to “La République irréprochable : un nouveau chargé de mission”

  1. odheno Says:

    Ce monsieur devrait démissionner tout de suite, vue la situation très contradictoire dans laquelle il se trouve : c’est un poste miné

    – alors que déjà les diplômés supposés étrangers sont 5 fois plus au chômage à même niveau d’étude que ceux qui ont l’air bien français – eux ! délit de faciès : http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ref/FPORSOC10F.pdf

    – alors que beaucoup de diplômes étrangers ne sont pas reconnus en France et qu’on voit des médecins ayant fait 10 années d’études dans leur pays obligés de repasser des épreuves de premier cycle et de travailler dans les hôpitaux français payés comme des stagiaires
    alors que le gouvernement vient de durcir les conditions de changement de statut lors du passage étude/travail pour les diplômés étrangers
    http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201670813402-menace-sur-les-diplomes-etrangers-en-entreprise-227413.php

    bientôt un nouveau suicide au ministère !

Leave a Reply