Developpement de l’apprentissage ou vacances en Guyane aux frais de la République ?

Il existe deux versions de la visite ministérielle de Nadine Morano en Guyane du 19 au 23 Octobre. La version officielle est une visite pour inciter au développement de l’apprentisage dans cette Amazonie française.

C’est vrai qu’il y a fort à faire puisque l’apprentissage y est peu développé : moins de  400 contrats d’apprentissage signés en 2010. Et sur les neuf premiers mois de l’année, leur nombre baisse encore, selon les chiffres de la DARES, de 10 % passant de 173 à 156. Cette visite se conclut, comme le relate France Guyane, par la signature, à l’aéroport (lieu peu habituel pour ce type de signature protocolaire),  par la Ministre de la Convention d’Objectifs et de Moyens avec le Président du Conseil Régional de Guyane,

L’apport de moyens est considérable, l’Etat affectant 3 Millions d’Euros pour permettre de passer de 400 apprentis à 1000. Mais, sans doute encore plus qu’ailleurs l’obstacle principal au développement de l’apprentisasge est dans la faiblesse du nombre  de contrats proposés par les entreprises, ce que les jeunes qu’elle a rencontrès, le 20 0ctobre, la seule des cinq journées passées sur place dont le programme comporte de réels temps de travail,  ont confirmé à la Ministre « Les apprentis  lui ont fait part de leur  difficulté à trouver des entreprises d’accueil nécessaires pour compléter leur formation », comme le rapporte Guyane 1

Il est une version moins reluisante que rapporte Le Canard Enchainé cette semaine, qui décrit, de façon très détaillée les activités touristiques de la Ministre. France Guyane va  reprendre  ces informations sous le titre « La visite de Nadine Morano épinglée par le Canard enchaîné ». Même l’Est Républicain va se faire écho de ce tourisme aux frais de la République

Si on cherche à comprendre, on constate que la signature de cette Convention avec Madame Morano ne figure pas sur le site de la Région, où figure par contre la signature de cette même convention en Juillet dernier avec Xavier Bertrand. Nous en avions d’ailleurs rendu compte et analysé à cette occasion ls limites de la solution apprentissage en Guyane (voir En Guyane, l’apprentissage ne peut constituer la seule réponse apportée à la question de l’emploi des jeunes)

En cette période où chacun est appelé à l’effort, un peu de mesure dans les lointains voyages ministériels serait de bon ton. A moins qu’il ne s’agisse simplement de prendre un peu de bon temps aux frais de la République avant qu’il ne soit trop tard !

Partagez ce billet !

Tags: , , , ,

3 Responses to “Developpement de l’apprentissage ou vacances en Guyane aux frais de la République ?”

  1. Irnerius Says:

    Tu as raison : « il ne faut rien lâcher » ; « indignez-vous ! ». Combien le coût de cette escapade ?

    Je me pose aussi la question du coût des déplacements inutiles du président de la république et des ministres qu’il emporte avec lui. Wauquiez à Strasbourg : http://blog.educpros.fr/pierredubois/2011/11/09/wauquiez-motte-fait-la-claque/

    Comment calculer un coût complet ? Il y a le coût apparent : frais de déplacement, de bouche, d’aménagement des lieux…

    Il y a le coût salarial de la quinzaine de Hauts responsables présents à Strasbourg (pendant qu’ils sont là, ils ne travaillent pas à leurs missions).

    Il y a aussi le temps perdu par d’autres (temps de travail des forces de l’ordre), temps passé dans les embouteillages (fermeture de l’autoroute entre l’aéroport d’Entzheim et le centre ville pour laisser passer le cortège officiel), temps passé par les enseignants-chercheurs de Strasbourg obligés d’écouter le brillant professeur d’économie qu’est le président de la République… Il faut également mentionner le temps d’arrêt du Chantier de la BNU pour permettre la visite inutile du président…

  2. mabherve Says:

    Finalement la convention sera signée le 28 Novembre par le président de la collectivité régionale, le préfet de Guyane, les présidents de chambres consulaires, le recteur d’académie et les représentants des organisations patronales et salariales, comme nous en informe Guyaweb
    http://www.guyaweb.com/une-convention-pour-lapprentissage/
    Comme qoui les signatures par les Ministres ne sont que pure mise en scène. Ici en plus, elle servait à justifier les vacances de Nadine Morano aux frais de la République !

  3. Michel Abhervé » Blog Archive » Retour sur l'apprentissage en Guyane Says:

    [...] des jeunes), puis lors de la visite plus touristique qu’autre chose de Nadine Morano (voir Développement de l’apprentissage ou vacances en Guyane aux frais de la République ?), et relevé que malgré cette forte mise en valeur les chiffres de contrats d’apprentissage [...]

Leave a Reply