Nadine Morano Ministre de la polémique sur l’apprentissage en Guadeloupe

Une nouvelle fois Nadine Morano vient de démontrer qu’elle confondait ses fonctions de Ministre de la République et de responsable de l’UMP. Et une nouvelle fois c’est l’apprentissage, dont elle exerce la responsabilité ministérielle, qui en est la victime.

Cette fois c’est en Guadeloupe que notre Ministre, amatrice de déplacements outre-mer (voir Développement de l’apprentissage ou vacances en Guyane aux frais de la République ? ), s’est illustrée. Comme le rapporte France Antilles dans son article « Un contrat de 5,84 millions d’euros pour soutenir l’emploi des jeunes« , Nadine Morano a mis en cause le Président du consil Régional de Guadeloupe, Victorin Lurel, lors de la visite du CFA du Raizet en déclarant  « Je ne veux plus voir ce genre d’établissement obsolète. Ce n’est pas digne pour former les jeunes. »

Elle ignorait juste un détail : les bâtiments en question, qui méritent effectivement une rénovation sont la propriété de l’Etat, et, jusqu’à preuve du contraire, les travaux d’envergure sont de la responsabité du propriiétaire !

Cette erreur n’a pas empéche la Ministre de poursuivre la polémique en mettent en cause Victorin Lurel en tant que parlemenrtaire, ce qui a induit son retrait de la suite de la visite

Il semble que la responsable de l’UMP ait du mal à admettre que pour exercer des responsabiltés ministérielles dan un domaine où les Conseils Régionaux exercent, de par la loi,  une responsabilité de droit commun comme l’apprentissage, il faut nécssairement entretenir avec eux des relations républicaines, et ne pas céder à la tentation de transformer des visites justifiées par les responsabiltés ministérielles en « tournée de propoganade financée sur fonds publics » selon les termes du communiqué de Victorin Lurel

On aurait préféré que la Ministre participe à une réflexion permettant de comprendre pourquoi, selon les chiffres de son Ministère, sur les dix premiers mois de 2011 le nomnbre de contrats d’apprentissage signés en Guadeloupe a baissé de 26 % par rapport à la même période de 2010. Mais pour cela il aurait fallu faire ce à qoui elle se refuse obstinément, en métropole comme outre-mer à regarder les chiffres en face, et préféère la polémique, au détriment du développement de l’apprentissage

Be Sociable, Share!

One Response to “Nadine Morano Ministre de la polémique sur l’apprentissage en Guadeloupe”

  1. mabherve Says:

    Le compte rendu officiel, expurgé de toute notion polémique, sur

    http://www.outre-mer.gouv.fr/?deplacement-en-guadeloupe-pour-l-emploi-des-jeunes.html

Leave a Reply