Apprentissage : le recul de janvier 2012 annule 60 % de la hausse de toute l’année 2011

On a entendu, sur tous les tons, le Gouvernement se féliciter de l’augmentation des chiffres de l’alternance en 2011, 7%, dus pour la plus grande part à un progrès des contrats de professionnalisation, l’apprentissage, pourtant choyé dans tous les discours présidentiels et ministériels, ne progressant au bout du compte que de 2% (voir Le quinquennat du recul de l’alternance).

Il y a eu, au total sur 2011, 6.460 contrats d’apprentissage signés de plus qu’en 2010. Mais déjà, sur le seul mois de janvier 2012, le nombre de contrats signés régresse de 3.905, selon les chiffres de la DARES, soit de 15 % par rapport à l’an dernier, passant de 26.250 à 23.345, pendant que pour leur part, le nombre de contrats de professionnalisation signés pour les jeunes baisse de 22 %, passant en 9.808 en Janvier 2011 à 7.666 en Janvier 2012.

Il est pourtant peu probable que Xavier Bertrand, adepte des chiffres significatifs, déclare, ce qui est pourtant la stricte vérité, « en janvier 2012, 6.000 jeunes de moins ont trouvé une solution par rapport à janvier 2011«  ou encore  » en un seul mois, nous avons perdu 60 % de la progression de l’apprentissage de toute l’année 2011″

Quant aux deux Régions dont nous avons suivi de près les chiffres de contrats signés (voir 6 % de contrats d’apprentissage en Poitou Charentes en moins, 3 % d’apprentis en plus !et C’est en Alsace que l’apprentissage a baissé le plus en 2011), les chiffres de janvier montrent une nette progression en Poitou Charentes, avec 1.069 contrats au lieu de 748 un an plus tôt, soit une hausse de 43 %. Par contre, en Alsace ils ne traduisent nullement le changement de tendance annoncé à force d’être espéré, puisqu’ils continuent à baisser, certes faiblement, de 2 %, passant de 1.041 à 1.018 contrats signés

A suivre avec les chiffres de février, en fin mars, pour voir si en deux mois, l’ensemble de la modeste mais très valorisée progression 2011 est annulée par la baisse du début 2012.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , ,

5 Responses to “Apprentissage : le recul de janvier 2012 annule 60 % de la hausse de toute l’année 2011”

  1. Hervé Boniface Says:

    Si les méthodes n’ont pas changé depuis 2 ans, je pense qu’il faut analyser avec précaution les statistiques de la DARES, notamment pour un seul mois.

    La DARES recense les contrats d’apprentissage (et non pas les apprentis) enregistrés, à la date de l’enregistrement.
    Sauf erreur de ma part, le circuit d’enregistrement a été simplifié en 2011 (suppression du contrôle de validité par les services de l’Etat ?).

    L’essentiel des contrats d’apprentissage est signé entre juillet et novembre.
    Il se peut que la modification du circuit ait accéléré la « remontée » des enregistrements des contrats d’apprentissage au dernier trimestre 2011 et, par conséquent, réduit le nombre de « remontées » au début 2012.

    A mon avis, la source la plus fiable pour le comptage des apprentis est l’enquête de l’éducation nationale sur les effectifs d’apprentis dans les CFA au 31 décembre de chaque année. Le défaut de cette enquête est son délai de publication.

  2. Michel ABHERVE Says:

    A Hervé Boniface

    Vous avez raison de rélativiser les chiffres de la DARES qui sont bien ceux des contrats enregistrés, et votre hypothèse du raccourcissement du délai des contrats me semble tout a fait pertinente (ce qui signifierait que lle nombre de contrats réels n’a pratiquement pas augmenté entre 20110 et 2011)
    Le problème c’est que ce sont les seuls chiffres publiés chaque mois et qu’ils servent aux Ministres à justifier leur politique (quand ils sont bons) alors qu’ils les ignorent quand ils sont mauvais.
    Ce que j’essaie de faire par un suivi régulier de ces chiffres c’est de relativiser ce que disent les Ministres
    qui ont tendance à présenter coimme un grand succès ce qui n’est qu’une modeste variation, statistiquement non significative
    Et comme vous pourrez le voir dans différents blogs de ce blog il m’arrive de m’interroger sur des chiffres qui vont en sens inverse, comme à propos de Poitou Charentes
    Merci en tous cas de votre contribution

  3. Hervé Boniface Says:

    J’ai lu deux de vos articles à propos de Poitou-Charentes, notamment celui qui a été l’occasion d’une forte polémique.

    A mon avis, les chiffres mensuels de la Dares ne sont pas un indicateur fiable du nombre d’apprentis, ils dépendent trop de l’activité des services d’enregistrement et du système de remontée des infos statistiques.

    En outre, mais c’est probablement marginal, une baisse des ruptures de contrat crée un biais supplémentaire entre le nombre de contrats et le nombre d’apprentis. En effet, après une rupture, un bonne partie des apprentis signent un nouveau contrat. Donc, moins de ruptures = moins de contrats.

    La baisse des ruptures a 2 sources:
    – une politique d’accompagnement;
    – la réduction du nombre d’apprentis de niveau V et l’augmentation des apprentis des autres niveaux. En effet, le nombre de ruptures de contrats est beaucoup plus élevé pour le niveau V que pour les autres niveaux.

    Quant à la communication ministérielle … je ne peux que vous souhaiter bon courage 🙂

  4. mabherve Says:

    Merci de vos commentaires

    Je ne suis pas loin de partager votre avis sur les chiffres, mais je continuerai à suivre ceux qui servent à la communication/propagande officielle

    Quant à la polémique en Poitou Charentes, sur le deuxième article (alors que le premier n’avait suscité aucune réaction), il semble que ce ne soit qu’une question de calendrier : il est paru pendant les primaires socialistes et a été interprété, de façon un peu parano, comme une opération anti Ségolène Royal.

    Je suis sur d’une chose c’est que ce n’est pas mon article qui est responsable de son score lors de ce vote !

  5. jonathan Says:

    Bonjour,
    je fais des recherches sur le bien fondée ou non de l’alternance.

    Si cela est possible, je voudrais échanger quelques mots à ce sujet avec vous.

    Je vous laisse mon numéro : 06 69 08 54 95

    Merci par avance

    Cordialement

Leave a Reply