Alternance : réfléchir c’est le préalable au développement

Combien de fois avons nous écrit sur ce blog que le développement de l’alternance supposait que l’on cesse  de la magnifier, mais qu’on soit capable d’analyser les raisons de sa stagnation (ce qui suppose comme prélable de ne pas la nier !)

Face au décalage entre une volonté politique de développer l’apprentissage en general et l’apprentissage en particulier et une réalité de stagnation, voire de régression (voir Le quinquennat du recul de l’alternance), il est indispensable de réfléchir aux raisons des blocages, plutôt que de multiplier les discours, qui tournent toujours dans le vide.

C’est pourqoui on ne peut que se féliciter de la parution d’un article co-écrit par deux bons connaisseurs du sujet, Vincent Merle et Michel Théry, chef du département Formation et certification au CEREQ   » Un projet politique pour les formatiosn en alternance« , dans le dernier numéro, 190,  de la revue Education Permanente

Michel Théry ouvre le débat à partir de cet article et vous propose une rencontre  autour de l’interrogation : »Développer les formations en alternace : au delà des slogans, comment fonder une politiqiue ? « 

Ce sera le mardi 3 Avril, de 18 heures à 20 heures à l’ENGREF. 19 avenue du Maine à Paris (tout près de la Gare Montparnasse)

Pour s’inscrire à l’amphi-débat sur invitation d’Education permanente : amphi@leclub.org

Be Sociable, Share!

Tags: , , ,

3 Responses to “Alternance : réfléchir c’est le préalable au développement”

  1. Hervé Boniface Says:

    A mon avis, le principal obstacle au développement de l’apprentissage provient des entreprises.

    « [L’]Étude relative au développement de l’apprentissage au sein des entreprises de 10 salariés et plus », réalisée en 2005, montrait une très mauvaise connaissance de l’apprentissage par les moyennes et grandes entreprises.
    L’étude est disponible sur le site:
    http://www.pme.gouv.fr/essentiel/etudesstat/etudes.php – 2005.

    Par ailleurs, les aides importantes et coûteuses attribuées aux entreprises qui embauchent des apprentis montrent qu’elles considèrent ce dispositif comme une charge et non pas un investissement.
    C’est probablement une des différences essentielles avec le système dual allemand. Sur ce point, il existe une très intéressante étude réalisée … au Canada sur « LE SYSTÈME DUAL ALLEMAND :
    ANALYSE DE SON ÉVOLUTION ET DE SES DÉFIS ACTUELS », voir notamment p.20 (http://www.teluq.uqam.ca/chaireecosavoir/pdf/NRC03-04.pdf).

  2. Hervé Boniface Says:

    Je ne pourrai pas assister au débat organisé par l’Education permanente, mais j’aimerais bien donner mon avis et surtout revenir sur : “200.000 jeunes quittent notre système éducatif sans qualification ni diplôme” (extrait de la Tribune de l’Institut Montaigne).

    Le problème est récurrent. La question (que je me pose) est : est-ce que notre société a vraiment envie que ça change ?
    Il y a quelques années des études prospectives prévoyaient des besoins d’emplois très qualifiés, d’une part, et d’emplois très peu qualifiés, d’autre part*.
    Le plus simple n’est-il pas que les enfants des couches (classes?) socialement défavorisées soient affectés à ces emplois peu qualifiés?

    Bien entendu, il s’agit d’une hypothèse. Mais, si elle est avérée, il ne serait alors pas étonnant que l’école n’ait pas vraiment un autre rôle que de maintenir cet état de fait. L’élitisme républicain étant l’alibi du conservatisme social, culturel et politique.

    L’éducation ne commence pas à 6 ans, ni même à 3 ans, mais – notamment l’apprentissage du langage – dès la naissance.
    On a su combattre très efficacement les mortalités infantile et maternelle, est-ce qu’on a essayé de combattre les handicaps socio-culturels et le fatalisme qui les accompagne trop souvent.

    Je ne vois pas comment l’apprentissage (formation professionnelle) peut répondre à ces défis.

    *) je pense que ces études prospectives ne sortent pas de présupposés marqués par le conservatisme.

  3. le systeme électronique Says:

    Je vais y revenir souvent pour vérifier s’il ya des nouveaux blogs! Un très beau site vous avez des informations utiles.

Leave a Reply