L’alternance est en forte baisse, et les primes s’arrêtent le 30 juin. Est-ce bien raisonnable ?

L’alternance accélère sa baisse au mois de mai où le nombre de contrats d’apprentissage baisse de 21 % par rapport au mois de mai 2011, tandis que pour les contrats de professionalisation jeunes la baisse est de 32 %, selon les derniers chiffres publiés par la DARES

Pour les cinq premiers mois de l’année la baisse est de 9 % pour l’apprentissage, de 6 % pour la professionalisation

Et demain, le 30 juin 2012, les primes qui avaient été créées sous l’impulsion de Nicolas Sarkozy, pour soutenir l’alternance dans la crise puis supprimées, puisque l’essentiel de la crise était passé, puis recréées, puisque la crise revenait s’arrêtent  à nouveau, puisque la crise est finie (à moins que ce ne soit en application du proverbe « Après nous le déluge« )

Beau sujet pour Thierry Repentin dans ses toutes nouvelles responsabiliés : faut-il que le dispositif s’arrête ou le relancer  pour limiter les dégâts, éviter que les outils de formation tournent en sous-capacité à la rentrée et que des milliers de jeunes supplémentaires restent sans solutions, et, en plus, se faire vilipender par Nadine Morano qui affirmera, au mépris de la vérité, mais ce n’est qu’une question d’habitude, que, quand elle était Ministre l’apprentissage progressait

Bon courage pour gérer cette situation

Partagez ce billet !

Tags: , , , , ,

3 Responses to “L’alternance est en forte baisse, et les primes s’arrêtent le 30 juin. Est-ce bien raisonnable ?”

  1. professeurs | Pearltrees Says:

    […] L’alternance est en forte baisse, et les primes s’arrêtent le 30 juin. Est-ce bien raisonnable … Le langage & la linguistique | Blog sur Noam Chomsky (en français) Noam Chomsky est avant tout un linguiste. Vous trouverez donc ici les livres de traitant de la linguistique, domaine qu’il a véritablement révolutionné. Ils sont donc sans lien (enfin, direct) avec la politique ou la société. […]

  2. Charles Loi Says:

    L’inconstance est un des vrais problèmes de la politique moderne selon moi. On veut agir sans pour autant savoir ce qu’il convient de faire. Alors que parfois il conviendrait justement de laisser les choses en l’état. Cependant, il est difficile, voire impossible, de l’admettre dans une société si prompte à commenter et critiquer ses gouvernants.

  3. Michel Abhervé » Blog Archive » Apprentissage : la conférence sociale doit aller au delà du catalogue revendicatif du MEDEF Says:

    […] avions d’ailleurs attiré l’attention sur l’inopportunité de cette mesure (voir L’alternance est en forte baisse, et les primes s’arrêtent le 30 juin. Est-ce bien raisonnable …), mais de là  à en rendre le nouveau gouvernement seul responsable il y a un pas que le MEDEF […]

Leave a Reply