« Urgent recherche stagiaire »

Combien de fois n’avons nous pas été irrités, excédés,… par des demandes, forcément urgentes, de stagiaires pour des missions qui s’apparentaient très fortement à des demandes d’emplois permanents que pourraient pourvoir avec pertinence les étudiants de la promotion précedente, maintenant diplômés et à la recherche d’un emploi ?

La recherche vise des personnes immédiatement opérationelles, maîtrisant parfaitement une langue, si ce n’est plusieurs, avec une parfaite maîtrise de logiciels, et une grande autonomie, et ignore le plus souvent que les stagiaires sont, par nature, dans une phase d’acquisition.

Quant au  calendrier, il est fixé, imposé, en fonction des besoins du projet et ne tient nul compte du calendrier de la formation qui, en règle générale, place plutôt les stages quand les étudiants ont acquis un minimum de connaissances.

Un site « Urgent recherche stagiaire » permet de recenser ce type de stages, et nous met en exergue quelques archétypes, l’entreprise qui pour toutes ses fonctions stratégiques recherche des stagiaires, l’entreprise qui organise la succession de deux stagiaires tous les six mois, le stagiaire pour un remplacement de vacances, et bien d’autres…

Il y a encore beaucoup à faire pour mettre fin aux abus des stages, mais il faut agir aussi sur l’acceptation par nombre d’étudiants de stages en raison du prestige du secteur.

Be Sociable, Share!

Tags:

4 Responses to “« Urgent recherche stagiaire »”

  1. Lionel Says:

    Qui dit stage, dit convention de stage.

    Cela veut dire que dans le supérieur, certaines structures cautionnent ce type de stage en signant des conventions inappropriées.

    Chaque diplôme dispose d’un référentiel et d’une fiche rncp ( en tout cas à l université) qui fixe clairement la durée des stages.

    Il suffirait de mieux réguler les conventions pour limiter ce type d’abus, du moins au niveau des étudiants en université.

  2. Totor Says:

    La réglementation n’est pas aussi claire que ça.
    Il y a une durée minimale fixée pour obtenir son diplôme. Après, l’étudiant peut faire des stages dits “conseillés” d’après la CPU dans une limite de 6 mois par an (sauf si c’est explicitement prévu plus dans la maquette de la formation).

    Les Universités peuvent refuser de signer les conventions mais bien souvent l’étudiant est demandeur et ne comprend pas le refus.

  3. jeux parking Says:

    Très bon article. Merci 😉

  4. Nadree Says:

    Effectivement, les stagiaires sont demandeurs. Trouver un stage actuellement relève d’un parcours du combattant que souvent, nous sommes prêts à accepter n’importe quoi parce qu’un choix s’impose: accepter le stage peu importe les sacrifices qu’il recquiert ou le refuser et risquer en plus de ne pas valider le diplôme ( pour les stages obligatoires). Alors au bout du 200eme envoi, on se résous à sauter sur la première proposition qu’on a, aussi malhonnête soit-elle.

Leave a Reply