Du dévoiement du service civique par une école de commerce

Le Figaro du 8 octobre titre « L’ESC de Dijon impose un service civique à ses étudiants »

On s’attend à voir comment dans la scolarité cette école de commerce arrive à intégrer dans son cursus un service civique dont la loi prévoit qu’il a une durée minimum de six mois. A le lecture de l’article, on constate que ce que cette école appelle service civique est en réalité simplement une mission de 40 heures par an à caractère social, inscrite dans un module, existant depuis 2005, intitulé « Pédagogie par l’Action Citoyenne »

Il ne s’agit pas de critiquer l’existence de cette mission : il est très positif que de jeunes étudiants soient incités à, voire obligés de, participer à une action leur permettant de découvrir une réalité sociale que trop souvent ils ignorent.

Mais cela n’a rien à voir avec le service civique, et la confusion est détestable

Be Sociable, Share!

Tags: ,

Leave a Reply