On ne peut pas construire en niant les réalités : illustration à propos de Pacte et de l’apprentissage dans les services de l’Etat

A force d’écrire dans un langage « politiquement correct« , on finit par en devenir incompréhensible. Nous illustrerons cette affirmation à partir d’un paragraphe du rapport préparatoire du groupe de travail « Emploi, formation professionnelle » de la Conférence contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, établi par les deux experts et militants que sont Catherine Barbaroux et Jean-Baptiste de Foucauld.
Il est proposé, dans un rapport plutôt complet et pertinent dans son ensemble
 

 

 


MESURE 7 : Poursuivre activement le mouvement engagé de recours à l’apprentissage dans les fonctions publiques.
 


Poursuivre activement le mouvement engagé de recours à l’apprentissage dans les fonctions publiques

 

 

 

 

et particulièrement dans la fonction publique d’Etat, moins avancée que les autres. A cet effet, permettre que les  embauches d’apprentis puissent être réalisées hors plafonds d’effectifs.  

 
Parallèlement, renforcer la démarche Pacte  qui permet un accès à la Fonction Publique par la voie de l’alternance pour des jeunes qui ne pourraient y accéder par les voies classiques »
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Comment penser que c’est un programme qui n’a en rien réussi à atteindre, même de très loin, ses objectifs après plusieurs années d’efforts qui permettra un développement
Il faudrait vraiment que les rapports appellent un chat un chat, et un échec un échec

Be Sociable, Share!

Tags: , , , ,

Leave a Reply