Keynes, Marx et Bourdieu hors du lycée !

Les « Trentenaires de l’UMP », et leur responsable Franck Allisio, tentent de faire parler d’eux. Dans un communiqué, ils interrogent « Et si Vincent Peillon s’intéressait à la « neutralité » des manuels et de l’enseignement de l’économie ? » avec cette phrase

« Si Vincent Peillon s’offusque du fait que l’enseignement catholique diffuse des valeurs catholiques, il devrait être d’autant plus choqué par le sectarisme de certains manuels scolaires et de certains professeurs d’économie au lycée qui ont, pour leur part, leur ancien testament marxiste, leur évangile par Keynes et par Bourdieu et leur croisade anti-entreprise et anti-mondialisation. »

L’APSES, Association des Professeurs de Sciences Economiques et Sociales,  répond à cette attaque dans un autre  communiqué « L’UMP voudrait-elle qu’on enseigne au lycée l’économie comme un catéchisme ? » en proposant

« Bien que les Trentenaires de l’UMP, signataires de ce communiqué, en aient a priori passé l’âge, l’APSES les invite à venir assister à des cours de Sciences Economiques et Sociales dans les lycées. Ils pourront y vérifier que les professeurs de SES enseignent bien Keynes (n’a-t-il rien à nous apprendre sur la crise ?), Marx (n’a-t-il rien à nous apprendre sur la structure sociale ?) ou Bourdieu (n’a-t-il rien à nous apprendre sur les inégalités de réussite scolaire ?), mais aussi Smith, Ricardo ou Weber (et bien d’autres). Car la laïcité et son exigence de neutralité ne passent pas par la censure, mais bien par le pluralisme et l’étude critique de l’ensemble des principaux courants de pensée. Contre toute pensée unique, il est important que les lycéens puissent comprendre, qu’en Vérité, il y a plusieurs demeures dans le royaume des sciences sociales… »

Que penser de cette volonté de réduire le champ de la connaissance ?

Be Sociable, Share!

Tags: , , ,

Leave a Reply