Les professeurs meilleurs informateurs sur l’apprentissage

Les défenseurs à tous crins de l’apprentissage, ceux qui par leurs excès font tant de mal à la cause qu’ils prétendent défendre, ont une assez forte tendance à mettre sur l’Education nationale en général, et les enseignants en particulier, la responsabilté d’une information dévalorisant cette voie, tendant à en détourner les jeunes

Un sondage a été réalisé par l’IFOP , à la demande des Chambres de Commerce et d’Industrie, en collaboration avec RMC, intitulé « Etude d’image et attentes à l’égard de l’apprentissage »

Une des questions soumise à l’échantillon représentatif était « Diriez-vous que ces professeurs ont parlé de l’apprentissage de façon positive, de façon négative ou neutre  ? »

Les réponses sont claires : seuls 7 % des professeurs ont parlé de l’apprentissage de façon négative, alors que 53 % en parlaient de façon positive  et 40 % de façon neutre

Les réponses à une autre question va dans le même sens. Les jeunes à qui il est demandé « Qui vous a informé sur le Contrtat d’apprentissage ? » citent en premier rang les professeurs, avec 41 %
 
Souhaitons que les résultats de ce sondage soient lus et intégrés et que cessent en conséquence les attaques vis-à-vis des enseignants accusés de dévaloriser l’apprentissage. Les causes de la stagnation de l’apprentissage sont multiples, et chercher un bouc émissaire est une façon commode de ne pas regarder ses propres responsabités.
Be Sociable, Share!

Tags: , ,

One Response to “Les professeurs meilleurs informateurs sur l’apprentissage”

  1. Pierre Dubois Says:

    Merci Michel pour cette info et ce combat. Rappeler les données statistiques (fussent-elles des sondages d’opinion), les rappeler encore et encore !

Leave a Reply