Fin de la Délégation à l’Information et à l’Orientation : requiem par Jean-Robert Pitte sur une mission impossible !

Le départ en retraite du Délégué Interministériel à l’Orientation devenu Délégué à l’Information et à l’Orientation, le géographe Jean-Robert Pitte (voir Jean Robert Pitte, un bon géographe et un vrai réactionnaire) a permis une fn fort discrète de cette délégation en plein milieu de l’été

La publication par Orientactuel d’une interview du délégué en fin de mission nous donne l’occasion de revenir sur quelques épisodes que nous avons suivis sans avoir un certain nombre de clés qui nous sont données dans ce texte

Après avoir suivi avec bienveillance ses premiers pas (voir Le nouveau Délégué à l’Information et à l’Orientation a évité les plus grosses erreurs et Les propositions du Délégué à l’Information et à l’Orientation évoluent dans le bon sens), nous avions manifesté notre surprise face à la volonté de celui-ci d’inventer de nouvelles structures, les POM, Pôles-Orientation-Métiers, (voir Pom Pom Pom Pom ! Compote !), notre incompréhension face à la confusion entre la notion de site physique et de site virtuel (voir Orientation pour tous : confusion autour du « lieu unique » et retour du centralismeDu lieu unique au site puis au maillage territorial et Orientation : la notion de site embrouillée par circulaire),  notre désaccord avec la volonté de l’Etat de labelliser, seul, (voir Orientation : les Préfets incités à labelliser seuls), les sites « Orientation pour tous »  , notre surprise face à la très lente avancée de la procédure de labellisation (voir Plus d’un an après la vote de loi un seul site « Orientation pour tous » labellisé), et au fond exprimé notre entiment que cela faisait beaucoup de vent pour pas grand chose (voir Orientation : finalement on se contentera d’un logo et Service public de l’orientation : rien ne change)

Ce que le délégué maintenant libéré de ses responsabilités, et donc d’une certaine obligation de réserve dont certains se sont affranchis sans aucun scrupule, sans être nullement sanctionnés, (voir Christian Charpy s’asseoit sur le devoir de réserve)  nous apprend, c’est que l’ensemble des points qui ont posé problème sont liés aux incohérences de l’attitude de l’Etat, refusant de partager la responsabilté de la labellisation avec les Régions, incapable de coordonner les logiques divergentes du Ministère de l’Education et du Travail, et montrant une totale incapacité à exercer une réelle fonction d’arbitrage

Ce que résume Jean-Robert Pitte « Cela a été un gâchis monumental et l’une des causes, non pas d’échec, mais du fait que nous avons eu 144 territoires labellisés alors que l’on aurait pu couvrir toute la France en un an »… puis  « Avec un DIO rattaché au Premier ministre, on aurait normalement dû avoir des conseillers des différents ministères chargés de l’orientation qui travaillent en plein accord sous la coordination du DIO, mais honnêtement, cela n’a jamais été le cas ! »

Nous apprenons également que le Délégué Général à l’Emploi et à la Formation Professionnelle, Bertrand Martinot, qui affirme  « le poste de DIO était fondamentalement une erreur. J’ai été très clair avec lui et je lui ai dit qu’il n’avait pas les moyens de sa mission, tout simplement parce qu’il n’avait pas de véritable équipe, pas de budget et pas d’autorité politique qui le soutenait. », tout en ne prosant aucune orgnation efficiente et 

Bonne retraite pour Jean-Robert Pitte qui sera surement plus utile dans la promotion du vin, du terroir et de la gastronomie française que dans une mission dont il a du constater assez rapidement qu’elle était impossible à mener à bien. On peut toutefois regretter qu’il ait cru pouvoir la conduire à bon terme contre l’évidence dont il était certainement rapidement conscient

Partagez ce billet !

Tags: , , , , , ,

One Response to “Fin de la Délégation à l’Information et à l’Orientation : requiem par Jean-Robert Pitte sur une mission impossible !”

  1. Pierre Dubois Says:

    J.R. Pitte est, depuis un moment Président de Canal Académie http://www.canalacademie.com/
    A l’académie : cela correspond bien à son personnage

Leave a Reply