Petite anecdote sur Elitisme et Justice

Les informations du jour ont relaté cet incident survenu dans un lycée de Pornic, où des étudiants du lycée Charles-de-Gaulle de Saint-Louis du Sénégal se sont vu refuser un visa pour un échange scolaire en France.

Les enseignants pornicais, indignés de la décision des autorités consulaires françaises ont heureusement fini, à force de réclamation, par inverser leur décision. Les élèves sénégalais sont parvenus à bon port. Fin de l’incident, illustration assez préoccupante toutefois d’une certaine dérive migratoire dans notre pays.

Toutefois, je relève un propos dérangeant dans l’interview faite par Radio France d’une des enseignantes mobilisées dans cette affaire regrettable. Cette personne respectable jugeait bon de faire ce commentaire : « ce sont en plus de très bons étudiants, de futurs cadres ». Alors-là je sursaute. Serait-ce qu’une injustice n’a pas un caractère absolu, mais devrait se juger relativement au niveau de réussite (scolaire en l’occurrence) de ceux qui en sont les victimes ?

Sans vouloir extrapoler le propos maladroit de cette collègue, sans doute explicable par l’émotion et aussi parce que cet argument a probablement fait mouche auprès des autorités compétentes, j’y vois là l’indice d’une autre dérive. Celle qui consiste à installer petit à petit dans l’esprit de la nation que l’excellence académique est le visa universel des sociétés modernes. Et que les voyageurs privilégiés seraient ceux qui auraient la chance de le détenir.

Be Sociable, Share!

Article du on samedi, avril 9th, 2011 at 8:28 dans la rubrique Enseignement supérieur. Pour suivre les flux RSS de cet article : RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser un commentaire , ou un trackback sur votre propre site.

Laisser un commentaire