Lionel : 210.000 € par an !

Suite de la chronique « CPU. Une mort annoncée« . Un commentaire à cette chronique signale la prise de position, sur Libération, de Lionel Collet à propos des indemnités des Présidents d’université : « quand les primes des Présidents d’université passent mal » (cliquer ici). Lionel Collet est président de la CPU et professeur des universités / praticien hospitalier ; avec les nouvelles primes, son revenu mensuel sera d’environ 13.000 euros par mois, soit 156.000 euros par an.

Insuffisant ! Lionel Collet est hostile, comme certains présidents, à la modulation de la prime prévue par le décret. Il en conclut sans vergogne dans l’article de Libé : « Nous demandons donc au ministère de trouver une autre solution, par exemple que cette part soit incluse dans la prime fixe ». Phrase suivante : « Les présidents estiment ne pas abuser : la moitié de leurs homologues britanniques gagnent plus de 210 000 euros par an ». Bien sûr, l’article de Libé est provocateur !

Il n’empêche. Aucun communiqué de la CPU pour dénoncer la partie de la prime attribuable directement par la Ministre. La Lettre de la CPU du 28 juin (oui, du 28 juin !) est déjà en ligne (cliquer ici). Elle s’épanche avec délice sur le décret « stages en cursus », gratifiés 30% du SMIC par mois. 300 euros par mois pour les étudiants stagiaires, 17.500 euros pour les présidents. Pas de problème !

Philippe Rousseau, ancien président de Lille 3, a eu, pour sa part et je l’en remercie, le courage de laisser un commentaire sur le blog : « Le silence de la CPU sur la hauteur de la prime de ses membres et plus encore sur les deux modulations que vous signalez lui vaudra une réputation de vénalité qui ne rehaussera pas son image auprès d’universitaires déjà surpris par la timidité, voire la docilité, du bureau, et de la conférence, à l’égard de la ministre ».

Lionel Collet, osez donc publier votre déclaration de revenus pour l’année 2009. Quelle qu’elle soit, et après vos déclarations à Libé, il serait digne de votre part de signifier à tous votre allégeance à la Ministre et de signer ainsi l’arrêt de mort de la CPU !

Tags: ,

Article du on Dimanche, juin 27th, 2010 at 0:21 dans la rubrique A. S'indigner, C. Rhône-Alpes, Auvergne. Pour suivre les flux RSS de cet article : RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser un commentaire , ou un trackback sur votre propre site.

4 commentaires “Lionel : 210.000 € par an !”

  1. GUILLON José dit:

    les catégories C dont je suis ne peuvent que se réjouir de la réaction de monsieur Collet.. et plus largement en ce qui concerne les « primes pour résultats » attribuées aux catégories A, et tout ça dans le cadre de cette autonomie naissante qui doit nous apporter bonheur et prospérité.. désolant et ce système nous amène à être de vrais fonctionnaires.. fonctionnant au rythme des primes qui leur sont allouées
    c’est triste

  2. Doc dit:

    Je trouve cette polémique a hominem démagogique et a la limite du populisme le plus sordide.

  3. PR27 dit:

    Monsieur Collet devrait continuer à suivre l’actualité britannique, les augmentations énormes des vice-chancellors étant maintenant bien connues là-bas comme un des plus grands scandales des dernières années.
    Là-bas aussi, le bling-bling passe de mode !

  4. zorba dit:

    Comme le « populisme le plus sordide » est pratique … Cette polémique concernant un personnage public qui par ailleurs se plaint dans la presse de voir sa vénalité insatisfaite me semble relever pour le moins d’un esprit citoyen.

Laisser un commentaire