Entrer en école de management

La procédure centralisée d’affectation des élèves de CPGE qui ont réussi le concours d’entrée dans l’une des 38 Grandes Ecoles de Management, publiques et privées, s’achève demain, par la publication des listes définitives d’élèves admis dans chacune des écoles (cliquer ici).

Cette procédure, dite SIGEM, permet de rationaliser les concours d’entrée, de faire des économies d’échelle : banque commune d’épreuves, gestion optimisée du calendrier (épreuves écrites en avril et mai, orales en juin et juillet), et des candidats classés sur « listes complémentaires ».

Cette « coopération » entre écoles ne supprime évidemment pas la concurrence. D’où la mise en avant par chacune d’entre elles de ses « classements« . Ainsi en va-t-il de l’Ecole de Management de Strasbourg, présentée en photos dans la chronique d’hier (cliquer ici). Son directeur, Michel Kalika, commente les classements 2009-2010 et 2008-2009,  en ligne sur le site de l’école (L’Express-L’Etudiant, Le Figaro, Le nouvel Economiste, Challenges, Le Point, Le Parisien).

Ma chronique « Ecoles de commerce » insistait sur le fait qu’il y en avait trop ! La procédure SIGEM accroît la visibilité des écoles les plus grandes et menace de fait les plus petites. Des rapprochements, des coopérations sont organisées en région, comme à Grenoble, avec Grenoble Management ; l’ESC Grenoble, dirigée par Jean-François Fiorina, blogueur d’EducPros, en fait partie. Des fusions sont à venir.

SIGEM, procédure centralisée d’affectation, est obligatoire pour les élèves : le système comporte plusieurs étapes. Etape 1. Début juillet, les élèves, qui auront reçu un code d’accès, doivent s’inscrire sur SIGEM et saisir… leurs coordonnées bancaires. Elles ne seront utilisées que début août et en cas d’inscription définitive dans une des écoles. Quel montant sera prélevé ? 800 euros, en tant qu’acompte sur les droits d’inscription. Procédure surprenante (et sans doute dissuasive pour certains élèves) car les droits perçus par les Ecoles publiques sont nettement inférieurs à ce montant.

Etape 2. Du 19 au 21 juillet, le candidat doit absolument saisir ses voeux d’affectation parmi les Ecoles où il est admis directement et/ou inscrit sur liste complémentaire. Il doit hiérarchiser ses choix. Les résultats des affectations seront publiés le jeudi 22 juillet à 17 heures : « les affectations aux écoles sont définitives et ne peuvent être modifiées quelle que soit la raison ».

Pourquoi cet acompte sur les droits de scolarité, obligatoire mais débité seulement en cas d’inscription ? Ne démontre-il pas la fragilité du système centralisé d’affectation des reçus au concours ? Certaines des 38 écoles de management ne croient-elles pas à leur attractivité ?

Tags: ,

Article du on Mercredi, juillet 21st, 2010 at 13:37 dans la rubrique C. Alsace, C. Rhône-Alpes, Auvergne. Pour suivre les flux RSS de cet article : RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser un commentaire , ou un trackback sur votre propre site.

Laisser un commentaire