Lausanne et ses coopérations

4ème chronique sur l’université de Lausanne. Chroniques précédentes : “Lausanne : de la Cité au Campus“, “Lausanne : réussites et insertions“, « Lausanne et la finance« .

Le Centre universitaire lausannois en finance est le fruit d’une coopération entre l’UNIF, l’EPFL et le SFI. Plus largement, quelle est la politique de coopération de l’UNIL avec les autres Hautes écoles suisses ? Quelles sont les réalisations effectives ? Si on tente une comparaison avec la France, on peut dire qu’il n’y a pas de projets de fusion de l’UNIL ni avec l’EPFL, ni avec d’autres. L’UNIL est par contre membre fondateur d’une sorte de PRES suisse bien antérieur à la création des PRES français : le Triangle Azur, initié en 1996 avec l’université de Genève et insitutionnalisé en 2002 après l’extension de la coordination avec l’université de Neuchâtel.

Les supports de ces coopérations pour l’UNIL : la loi du 6 juillet 2004 (loi d’autonomie), entrée en vigueur en 2005 (cliquer ici), la Charte plébiscitée par le Sénat en 2004 (cliquer ici), le Plan stratégique 2006-2011 (cliquer ici). 2 des 7 objectifs prioritaires du Plan portent sur la coopération.

« Construire la place universitaire lausannois UNIL, CHUV, EPFL. Au cours des dernières années, l’UNIL a fait le choix de se recentrer sur les sciences humaines et sociales, les sciences de la vie et les sciences environnementales. Cette décision s’accompagne d’une ferme volonté de travailler en partenariat avec les Hautes Ecoles voisines »…

« Placer l’UNIL au centre de la construction du paysage universitaire suisse et de réseaux académiques internationaux. La coordination entre les institutions de formation est aujourd’hui une nécessité et une chance. Elle permet d’apporter une plus-value à l’offre globale de formation et d’éviter les redondances »…

Quelques coopérations concrètes entre UNIL (entre 201 et 300 dans le classement de Shanghaï), EPFL (entre 101 et 150), CHUV, Neuchâtel, Genève (entre 101 et 150), toutes Hautes Ecoles du Canton de Vaud. Elles supposent des cessions, des redistributions d’une partie de l’offre de formation et de recherche : c’est ce qui en fait l’originalité. Cliquer ici pour le calendrier.

2001. « Signature avec l’Université de Genève et l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne de la Convention Sciences Vie Société (SVS), qui comprend des regroupements d’activités et de recherche entre les institutions… Première étape de la mise en oeuvre du programme SVS : transfert de la Section de chimie à l’EPFL ».

2003. « Deuxième étape du programme SVS lancé en 2001: transfert à l’EPFL de l’Institut de mathématiques et de la Section de physique de l’ancienne Faculté des sciences ».

2004. « Installation à Genève de l’Ecole de pharmacie Genève-Lausanne (EPGL), résultat de la fusion des Sections de pharmacie des deux Universités. 1er octobre: constitution de la Fédération des facultés de théologiede Genève, Lausanne et Neuchâtel ».

2005. « Entrée en vigueur du Règlement UNIL-CHUV dans un cadre qui vise à une plus grande clarté et efficacité: la Faculté de biologie et de médecine est mandatée par l’UNIL et le CHUV pour assurer l’ensemble des activités de recherche et d’enseignement dans les domaines de la biologie et de la médecine ».

2006. « Les enseignements en sciences de base (chimie, physique, mathématiques) sont assurés aux étudiants de l’UNI par des professeurs de l’EPFL. Ils représentent environ 2.300 heures d’enseignement par an, organisés dans le cadre du Collège des sciences de l’UNIL. En contrepartie, l’UNIL dispense aux étudiants de l’EPFL, dans le cadre du Collège des humanités de l’EPFL, un programme d’enseignement en Sciences humaines et sociales (SHS). Cet apport représente environ 4.500 heures d’enseignement par an ».

2007. Inauguration du Centre d’imagerie biomédicale (CIBM), résultat d’une initiative commune de l’UNIL, l’EPFL, l’UNIGE, le CHUV et les HUG (Hôpitaux Universitaires de Genève). Il permet de se doter de l’outillage en résonance magnétique le plus puissant d’Europe, mis à la disposition de chercheurs en science ».

2008. « L’acquisition de bâtiments par l’Etat de Vaud a permis à l’Université d’entamer le développement de son site d’Epalinges. Une concentration d’unités de recherche de l’UNIL et du CHUV viendra renforcer le pôle d’immunologie de l’UNIL, de réputation internationale. C’est la première phase concrète d’un plan visant à redessiner la géographie des sciences de la vie à Lausanne, en collaboration avec le CHUV et l’EPFL ».

2009. Lire le Rapport d’activité. « La construction de Géopolis qui, en 2012, accueillera la Faculté des sciences politiques ainsi que celle des géosciences et de l’environnement, avance sur le chantier de l’ancienne usine LEU ».

2010. Le 31 août, l’UNIL, l’EPFL et le SFI inaugurent le Centre universitaire lausannois en finance (chronique précédente).

Tags: ,

Article du on Jeudi, août 26th, 2010 at 15:19 dans la rubrique D. Suisse. Pour suivre les flux RSS de cet article : RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser un commentaire , ou un trackback sur votre propre site.

Laisser un commentaire