Doctorants et docteurs en chiffres

Repères et références statistiques sur les enseignements, la formation et la recherche, DEPP, 2012. Doctorants et docteurs en chiffres : évolution des effectifs ; répartition par secteur disciplinaire, par sexe, par origine sociale, par nationalité. La chronique se réfère aux indicateurs RRS : dommage qu’un lien web ne puisse être fait directement vers chaque indicateur ! Pour des données plus détaillées, se référer au portail DEPP Pléiade Extranet.

Indicateur 6.4. Nombre d’étudiants inscrits en doctorat en 2011-2012 : 62.132. Inscrits par grandes discipline : le plus grand nombre (16.682) en sciences fondamentales et applications.

Indicateur 6.4. Évolution du nombre de doctorants depuis 2004-2005. Maximum atteint en 2006-2007 : 68.238.

Indicateur 6.6. Proportion de femmes inscrites en doctorat en 2011-2012 : 48 %. Taux le plus élevé en langues : 67 %. Taux le plus faible en sciences fondamentales et applications : 29,7 %.

Indicateur 6.14. Origine sociale des doctorants français. 36% de « non-renseignés, de retraités ou d’inactifs » ! Professions libérales et cadres supérieurs : 35,9% (28,5% en cursus licence). Professions intermédiaires : 10,4%.

Indicateur 6.15. Nombre d’étudiants étrangers inscrits en doctorat : 25.680 soit 41,3% des doctorants. Parmi eux, 9.825 sont originaires d’Afrique, 7.803 d’Asie, 4.667 de l’Union européenne.

Indicateur 8.18. Nombre de doctorats délivrés : 12.883 en 2010 (dont 1.764 habilitations à diriger des recherches). Nombre en progression constante et régulière depuis 2004 (10.137).

6.415 doctorats et 1.095 HDR en sciences (5.611 au total en 2004). 2.797 doctorats et 287 HDR en Lettres, Langues, Sciences humaines et sociales (2.530 au total en 2004). En sciences, 37,7% des doctorants sont des femmes, taux bien inférieur à celui observé en Lettres, Langues, Sciences humaines et sociales (57,2%).

Indicateur 8.28. Les doctorats délivrés à l’issue de la formation continue. 253 doctorats en 2009, 152 en 2010 (99 par l’université, 53 le CNAM).

Indicateur 7151 (DEPP Pléaide). Nombre de doctorants inscrits en 2011-2012 par académie, par université, par secteur disciplinaire, par école doctorale. 2.160 doctorants en Bretagne, soit 3,6% de l’ensemble (4,8% en sciences et seulement 2,7% en sciences humaines et sociales). Davantage de doctorants inscrits à Brest (université de Bretagne occidentale) qu’à Rennes 2.

Tags: , , ,

Article du on Samedi, novembre 24th, 2012 at 13:04 dans la rubrique C. Bretagne, Normandie. Pour suivre les flux RSS de cet article : RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser un commentaire , ou un trackback sur votre propre site.

3 commentaires “Doctorants et docteurs en chiffres”

  1. Samuel BLIMAn dit:

    Deux remarques:
    où, dans les données statistiques figure l’université Paris Est MLV et Créteil? sont elles regroupées sous l’intitulé 077271 OC?

    Pourquoi ce regroupement dans les statistiques des doctorats(doctorants) et des HDR? Il me semble que ce n’est pas pertinent car HDR est au delà du doctorat et marque une volonté de poursuite professionnelle en tant que « chercheur » et/ou enseignant du supérieur mais de façon nette dans le secteur public. De plus le HDR a déjà, par ailleurs, effectué des séjours post-doctoraux,souvent, au moins en sciences « dures » à l’étranger et peut même être déjà en fonction soit dans une université (MdC) ou au CNRS (CR2ou 1)

  2. François dit:

    Le regroupement doctorats + HDR vient sans doute de la volonté des pouvoirs publics d’afficher un nombre de « doctorats » plus élevé que la réalité.

    En effet, faute d’une analyse sérieuse, ceux-ci sont persuadés que la France forme beaucoup moins de docteurs scientifiques que les autres pays industrialisés (il est clair qu’ils se moquent éperdument du nombre de doctorats dans les autres matières, qui est en effet très faible en France).

    Or cette analyse est complètement fausse.
    France : 6 500 doctorats scientifiques / an (comme le Japon, de population double)
    Etats-Unis (plus de 300 millions d’habitants) : 25 000 doctorats scientifiques par an (après élimination des doctorats en psychologie et en sciences sociales qu’à la différence des autres pays ils classent dans « Science & Engineering ». Voir : http://www.nsf.gov/statistics/infbrief/nsf12303 )

    Par rapport à leur population, seuls certains pays européens forment tous les ans plus de docteurs scientifiques que la France (Allemagne : 9 500, Royaume-Uni : 8 000, les champions étant quelques petits pays dont la Suisse, la Suède et … le Portugal, mais ni les Pays-Bas, ni la Finlande, ni le Danemark, ni Israël qui en forment moins que la France – par rapport à leur population).

  3. François dit:

    Toutes mes excuses à la Finlande … je voulais dire la Norvège.
    La phrase correcte est :
     » les champions étant quelques petits pays dont la Suisse, la Suède, la Finlande et … le Portugal, mais ni les Pays-Bas, ni la Norvège, ni le Danemark, ni Israël qui en forment moins que la France – par rapport à leur population).

Laisser un commentaire