Doctorants et docteurs étrangers

PRES héSam. Ateliers « Valorisation de la thèse ». « La prochaine séance aura lieu le lundi 22 avril 2013 de 14h à 16h en Sorbonne (amphithéâtre de Gestion Oury, 12- 14 rue cujas) autour de Xavier Mauduit, docteur en Histoire de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, co-auteur et chroniqueur d’émissions sur France Inter et Arte, sur les questions de l’insertion professionnelle des docteurs dans le monde des médias. Pour assister à cet atelier, merci de vous inscrire sur notre site. Vous espérant nombreux. L’équipe Humanitudes« .

Mauduit

Signalement par Simon, ADOC Mètis. Démarche d’une doctorante, Olga Turcan, « pour financer la fin de son doctorat en faisant appel au financement participatif. La démarche est novatrice, j’espère pour elle qu’elle arrivera à ses fins et, pourtant, j’espère sincèrement que ce n’est pas un modèle qui se généralisera (responsabilité du financement portée par les jeunes chercheurs, orientation vers des projets qui parlent au grand public, et surtout financement dénué d’assurances sociales) ». Vidéo dédiée à la levée de fonds. La situation difficile d’Olga n’est pas un cas isolé.

Communiqué de la Confédération des jeunes chercheurs (16 avril 2013) : des solutions législatives pour une meilleure stratégie française d’attractivité des jeunes chercheurs étrangers.

« Alors qu’un débat sans vote sur l’immigration professionnelle et étudiante se prépare à l’Assemblée Nationale et au Sénat, il est utile de rappeler que 41 % des jeunes chercheurs préparant un doctorat en France sont étrangers. Leur rôle dans la production scientifique de notre pays est crucial et a un impact majeur sur la qualité de la recherche française. Ils représentent en outre plus de 25.000 ambassadeurs potentiels de la France. Pour autant, de mauvaises conditions d’accueil et de travail gâchent ce potentiel d’attractivité, alors que des solutions législatives permettraient de le renforcer ».

« Un potentiel d’attractivité gâché par les conditions d’accueil. L’enquête de mai 2010 de la Confédération des Jeunes Chercheurs, auprès de plus de 1.300 doctorants, a révélé à quel point la précarité et les mauvaises conditions d’accueil administratif écœurent les jeunes chercheurs étrangers ».

La CJC propose 8 amendements pour l’amélioration de l’accueil des chercheurs étrangers en France. 1. Attribution pluriannuelle du titre de séjour mention « scientifique-chercheur » dès la première demande. 2. Non retrait du titre de séjour à la fin du contrat de travail et prolongation de la durée des droits acquis par les cotisations. 3. Cohérence de la terminologie relative au doctorat. 4. Accès au contrat doctoral pour les chercheurs doctorants étrangers ayant obtenu un master en France. 5. Accès à la procédure « scientifique-chercheur » pour les doctorants boursiers du gouvernement français. 6. Mise en place de l’e-administration. 7. Réduction des délais de délivrance de la carte de séjour mention « scientifique-chercheur ». 8. Mise en place d’indicateurs de suivi de l’attractivité de la France pour les « scientifiques-chercheurs ».

Pour aller plus loin. Document 1 de la CJC : synthèse sur l’évolution entre mai 2010 et mars 2013 de l’accueil des jeunes chercheurs étrangers en France (14 pages). Document 2 de la CJC : 22 défauts dans le système d’accueil des jeunes chercheurs étrangers (2 pages). 67 chroniques du blog sur le doctorat.

 

Tags: , , ,

Article du on Mercredi, avril 17th, 2013 at 16:59 dans la rubrique A. Initiatives excellentes, A. S'indigner, C. Alsace, C. Ile-de-France. Pour suivre les flux RSS de cet article : RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser un commentaire , ou un trackback sur votre propre site.

Laisser un commentaire