Histoires d'universités » C. Alsace http://blog.educpros.fr/pierredubois Tue, 23 Dec 2014 11:15:29 +0000 fr-FR hourly 1 http://wordpress.org/?v=4.1 La décollation de la Germania http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/19/la-decollation-de-la-germania/ http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/19/la-decollation-de-la-germania/#comments Wed, 19 Feb 2014 09:18:39 +0000 http://blog.educpros.fr/pierredubois/?p=26258 Photo 1, février 2014. Strasbourg, Palais universitaire, nouvelles statues de Germania (à droite de la façade) et d’Argentorata (à gauche). Photo 2, années 20 du siècle dernier, Germania a perdu la tête.

P1090372

P1090481

15 mai 1920, la décollation de la Germania du Palais universitaire, par Antoine Gaugler, Guy Dirheimer et Berard Kuballa, Société des Amis des universités de l’Académie de Strasbourg, Bulletin n°67, 2013. Les photos sont extraites de l’article.

P1090480

Citation. La revue Hazweiess aurait-elle évoqué ce fait divers [la décollation de Germania] dans ses colonnes ? Cette intuition se révéla juste. Un texte, illustré par deux photos de carabin, avait effectivement paru dans son n°250… Cet article est assez sibyllin sur la décollation proprement dite, mais relate plus en détail la « procession bachique » de la bande d’étudiants dans les rues de Strasbourg… jusqu’au lycée de jeunes filles, la pittoresque Höhere Mädchenschule, actuellement Lycée international des Pontonniers. Le premier des deux clichés montre le groupe d’étudiants, encore rassemblés devant le Palais de l’architecte Otto Warth (1884) ; au centre on distingue l’un d’eux, hilare, portant la tête de la statue… décapitée.

P1090476

P1090477

La nouvelle statue de Germania par le sculpteur Patrick Berthaud.

P1090408

P1090378

Pour aller plus loin. Visite de François Hollande à Strasbourg. Campus et cursus franco-allemands.

]]>
http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/19/la-decollation-de-la-germania/feed/ 2
Le Recteur parle avec les mains http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/15/le-recteur-parle-avec-les-mains/ http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/15/le-recteur-parle-avec-les-mains/#comments Sat, 15 Feb 2014 07:33:07 +0000 http://blog.educpros.fr/pierredubois/?p=26194 Jacques-Pierre Gougeon est Recteur de l’académie de Strasbourg depuis le 2 octobre 2013. Le 6 février, il a inauguré les Journées des universités et des formations post-bac : le recteur, la voix de ses maîtres. Après la parole, le geste : album de 49 photos.

P1080517

P1080528

P1080537

]]> http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/15/le-recteur-parle-avec-les-mains/feed/ 1 Événements ou Non-évènements ? http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/14/evenements-ou-non-evenements/ http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/14/evenements-ou-non-evenements/#comments Fri, 14 Feb 2014 08:44:12 +0000 http://blog.educpros.fr/pierredubois/?p=26164 Événements ou Non-évènements ? Quels sont ceux qui auront un impact positif sur l’avenir de l’enseignement supérieur ? Suite de la chronique : La solitude du blogueur de fond.

14 février. L’université ne cédera pas. Strasbourg, prés de 400 manifestants (personnels et étudiants) contre la haine et l’intolérance. Lettre ouverte au Préfet de la Région Alsace : nous demandons solennellement que les pouvoirs publics mettent tout en œuvre pour que les profanateurs de notre université soient retrouvés et traduits devant la justice.

P1080932

14 février. Colloque Nizami Gandjavi organisé par la Bibliothèque Nationale et Universitaire et l’Ambassade d’Azerbaïdjan en France. Communication de François Richard, directeur scientifique de la BULAC (photo) : le manuscrit de Nezâmî de Strasbourg. Sa place dans les collections françaises. Exposition consacrée au poète du 12ème siècle, au Palais du Rhin : 65 photos.

P1090136

13 février. Lettre ouverte aux Présidents des Universités de Bretagne et des Pays de Loire. CPU : un mauvais coup de plus. Le dernier en date : avoir fait du lobbying auprès du PS et de l’UMP afin de faire changer en catimini le mode de désignation des Conseils Académiques des futures Communautés d’Universités et d’Établissements… Lire aussi : Fioraso, non au suffrage direct !

12 février. Gel de l’avancement des fonctionnaires. Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, a affirmé, le 12 février, que le gouvernement étudiait le gel de l’avancement des fonctionnaires dans le cadre des pistes d’économies budgétaires. Une déclaration choc qui confirme les propos récemment attribués à Vincent Peillon. Lire la suite…

12 février. Geneviève Fioraso a installé le Comité pour la stratégie nationale de l’enseignement supérieur, prévu par la loi ESR. Qui peut croire que ce Comité va servir à quelque chose, si ce n’est sa présidente, Sophie Béjean, qui cumule des responsabilités nationales de second rang, après avoir échoué à se faire réélire présidente de l’université de Bourgogne. Communiqué de SUP Autonome : Les personnels encore une fois négligés !

12 février. Un prix pour participer à une réunion du Service de formation continue (université de Strasbourg). En étant présent le 27 mars, participez au tirage au sort du prix : contribution financière à un colloque de votre choix. Lire la suite…

11 février. La matinale de France Inter : débat entre Fabienne Keller, sénatrice et ancien maire de Strasbourg, et Roland Ries, sénateur maire. Prestation bien faible des deux candidats à la mairie de Strasbourg. Aucun échange sur la Ville et son Université. Rien sur la vie étudiante. Rien sur les étudiants étrangers. Un ersatz de débat stérile. Titre de l’article des Dernières Nouvelles d’Alsace : Maigre débat.

P1080627

11 février. JORF n°0035 page 2414. Arrêté du 4 février 2014 fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de master. Chronique du 7 novembre 2013 : Formations : j’en perds mon latin !

10 février. Suite à la démission de Philippe Houdy, président de l’université d’Évry, durcissement des relations entre le SNESUP FSU et le SGEN-CFDT. Communiqué du SNESUP : Les contre-vérités du SGEN : la soumission plutôt que le courage et l’audace.

5 février. Création du réseau national des ÉSPÉ. Il a pour objectif de développer les initiatives de construction des ÉSPÉ au travers de la promotion d’actions de mutualisation, d’échanges et de projets en matière de formation des enseignants, de recherche en éducation et d’innovations pédagogiques. Lire la suite…

27 janvier. Encore un militant SGEN-CFDT missionné par la Ministre. Directeur d’études à l’EHESS, Patrick Fridenson aura pour mission de préparer la mise en œuvre des mesures législatives visant à améliorer la reconnaissance professionnelle du doctorat en proposant des mesures concrètes et en préparant les négociations relatives aux conventions collectives. Trop de paroles et de promesses sur le doctorat depuis mai 2012 !  Une mission inutile de plus pour retarder les actes ! Lire aussi : le SGEN-CFDT, un syndicat fiorasien.

]]>
http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/14/evenements-ou-non-evenements/feed/ 1
Les bornes de la Sorbonne http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/13/les-bornes-de-la-sorbonne/ http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/13/les-bornes-de-la-sorbonne/#comments Thu, 13 Feb 2014 17:09:23 +0000 http://blog.educpros.fr/pierredubois/?p=26136 Les médias nationaux et régionaux se sont emparés, comme chaque année, des multiples exemples d’une gestion publique approximative, gaspilleuse ou pire, signalés par le Rapport annuel de la Cour des comptes. La Chancellerie des universités de Paris : un établissement public à supprimer (pages 375 à 428).

Deux chroniques d’EducPros. 11 février 2014, par Sophie Blitman :  la Chancellerie des universités de Paris vouée à disparaître ? 12 février 2014, par Sophie de Tarlé : François Weil (recteur de Paris et chancelier des universités) : La chancellerie ne sera pas supprimée.

Minolta DSC

J’ai retenu pour ma part deux exemples de gabegie de deniers publics : celui des bornes interactives de la Sorbonne, celui du château de Ferrières (les photos de cette chronique ont été prises en février 2005 ; j’ai cherché en vain à y organiser la soirée de mon second mariage !).

La question des bornes sorbonnaises est révélatrice d’autres échecs ou de surcoûts de projets informatiques dans le secteur public. Plusieurs centaines de millions d’euros investis en vain dans Louvois, logiciel de gestion des soldes de l’Armée. Une dizaine de millions déjà investis dans le logiciel Alisée (gestion de la scolarité à l’université de Strasbourg). Un autre exemple à venir : j’attendrai avec impatience le rapport (2016 ou 2017) de la Cour des Comptes portant sur l’efficience et l’efficacité des MOOCs de France Université Numérique.

Minolta DSC

1. Les bornes de la Sorbonne (page 385 du rapport). Le fiasco de l’installation à la Sorbonne de bornes interactives destinées aux personnes handicapées. Dans le cadre de ses fonctions d’administrateur de la Sorbonne, la Chancellerie a élaboré, en 2007, un projet d’installation d’un système d’accessibilité numérique afin d’y améliorer l’accueil et le déplacement des personnes handicapées.

Ce projet, conçu en 2007 par la société Nexiad, prévoyait, pour un coût de 350 000 €, la mise en place de dix-sept bornes interactives permettant la diffusion d’informations aux personnes handicapées. Élaboré sans analyse des besoins des usagers et en dehors de tout programme cohérent d’amélioration de l’accessibilité physique des bâtiments aux personnes à mobilité réduite, il n’a fait l’objet d’aucune validation par le conseil d’administration.

Ce programme devait faire l’objet d’un mécénat de la Caisse d’épargne et de prévoyance d’Île-de-France-Paris à hauteur de 300 000 €. Cependant, la convention qui en fixait le cadre ne fut signée que par le recteur, et le financement de 300 000 € ne fut jamais mis en place par la Caisse d’épargne

… La Chancellerie versa à la société Nexiad l’acompte de 300 000 €, mais les bornes ne furent jamais installées. La société Nexiad a été liquidée en 2009

2. Le domaine et le château de Ferrières (pages 381 et 382 du rapport). Le domaine de Ferrières (Seine-et-Marne) a fait l’objet en 1975 d’une donation de M. Guy de Rothschild à la Chancellerie des universités de Paris, sous réserve de la création dans le château d’un centre d’études et de colloques universitaires. Le centre n’a jamais fonctionné de manière satisfaisante et la Chancellerie a peu utilisé le château, sinon pour des réunions festives. La gestion du domaine de Ferrières est toujours restée déficitaire : de 2007 à 2011, le déficit cumulé s’est élevé à 569 813 €, soit une moyenne annuelle de 113 963 €… Faute d’un usage sérieux et compte tenu de son déficit d’exploitation, le château de Ferrières, qui était le monument présentant le plus grand intérêt architectural, a dû être restitué en 2012 à la famille Rothschild.

Minolta DSC

Histoire du Château de Ferrières.

]]>
http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/13/les-bornes-de-la-sorbonne/feed/ 5
Musiciens intervenants fragilisés http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/13/musiciens-intervenants-fragilises/ http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/13/musiciens-intervenants-fragilises/#comments Thu, 13 Feb 2014 12:08:21 +0000 http://blog.educpros.fr/pierredubois/?p=26125 Les Centres de Formation des Musiciens Intervenants vont bientôt fêter leur 30ème anniversaire. Il en existe neuf dont le CFMI de Sélestat (université de Strasbourg) et celui de l’université de Lille 3.

Les CFMI ont, en particulier, une mission de formation, conduisant à l’obtention du Diplôme universitaire de musicien intervenant (DUMI). Il s’agit d’une formation professionnelle (1.500 heures en 2 ou 3 ans), induisant une sélection à l’entrée et un nombre de places limitées. Ils ont diplômé plus de 4000 musiciens intervenants. Plus de 3 millions d’élèves de l’école primaire sont concernés. Prestation de musiciens intervenants lors du lancement des 40 ans de Lille 3 : 15 photos.

P1070260

Les CFMI sont aujourd’hui fragilisés, leurs budgets étant réduits. Ils dépendent de trois ministères (Éducation nationale, Culture et communication, Enseignement supérieur), mais la coordination interministérielle est défaillante. Beaucoup de paroles sur l’éducation artistique et culturelle à l’école, mais des actes qui ne suivent pas.

La dotation 2014 du CFMI de Lille, versée par la DRAC Nord Pas-de-Calais, a été réduite de 56.000 euros soit – 17%. Le CFMI m’a fait parvenir un texte de profonde inquiétude et d’incompréhension : la réduction affecte un institut qui fonctionne bien et qui répond aux demandes de ses ministères de tutelle. Lire ce texte…

Lire également 1. La chronique du 18 décembre 2011 : Innovations pédagogiques : lutheries sauvages pour musiciens civilisés. 2. L’ouvrage de Francis Lebon, Profession « musicien intervenant » à l’école (L’Harmattan, 2014).

P1070261

]]>
http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/13/musiciens-intervenants-fragilises/feed/ 1
Contre la haine et l’intolérance http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/12/contre-la-haine-et-lintolerance/ http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/12/contre-la-haine-et-lintolerance/#comments Wed, 12 Feb 2014 11:37:50 +0000 http://blog.educpros.fr/pierredubois/?p=26117 Université de Strasbourg, Vendredi 14 février 2014 (11 heures) : Marche silencieuse contre la haine et l’intolérance.

Dans la nuit du 7 au 8 février des groupes d’extrême droite appartenant aux milieux néo-nazis ont maculé l’Université de Strasbourg d’inscriptions racistes et xénophobes. Leur haine s’en est prise à une bibliothèque universitaire, symbole du savoir et du partage et de la connaissance. L’université de Strasbourg dont l’histoire a été nourrie par l’Humanisme et les valeurs de résistance, n’accepte pas que se propagent en son sein les idéologies de l’exclusion et du rejet de l’autre. Le racisme, l’islamophobie et l’antisémitisme, tout comme le sexisme et l’homophobie, n’y ont pas leur place

]]>
http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/12/contre-la-haine-et-lintolerance/feed/ 1
La BNU et Nizami Gandjavi http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/10/la-bnu-et-nizami-gandjavi/ http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/10/la-bnu-et-nizami-gandjavi/#comments Mon, 10 Feb 2014 14:42:45 +0000 http://blog.educpros.fr/pierredubois/?p=26112 Colloque Nizami Gandjavi, Vendredi 14 février 2014, Palais du Rhin, Strasbourg. 62 photos de l’exposition : Leyli et Madjnoun au Médressé.

P1060575

Nizami (1141-1209) est un poète, écrivain et philosophe de langue persane. Il est né et a vécu à Gandja dans l’actuelle République d’Azerbaïdjan, où il est devenu une figure emblématique de l’histoire culturelle du pays.

Le manuscrit de Nizami, conservé à la BNU, est daté de l’an 889 de l’Hégire (an 1484 de l’ère chrétienne). Rédigé en écriture nastaliq persane et exécuté sur le territoire de l’Iran actuel, sous le règne de Ya’qub Beg Âq-Qoyunlu, il comporte de nombreuses peintures de l’école turcomane de Shiraz. L’ouvrage a beaucoup voyagé, entre l’Iran et l’Inde, avant d’être acheté au Caire en 1894 par le Chapitre de Saint-Thomas, qui l’a ensuite déposé à la BNU. Son caractère unique et précieux est à l’origine des relations établies entre la BNU et la République d’Azerbaïdjan, qui ont abouti à la signature d’une convention de coopération professionnelle, scientifique et culturelle. 

]]>
http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/10/la-bnu-et-nizami-gandjavi/feed/ 2
Mise en place des ESPE : enquête http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/09/mise-en-place-des-espe-enquete/ http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/09/mise-en-place-des-espe-enquete/#comments Sun, 09 Feb 2014 09:23:28 +0000 http://blog.educpros.fr/pierredubois/?p=26082 Résultats de l’enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation.

Enquête menée du 1er décembre 2013 au 15 janvier 2014 par le Bureau de liaison du Réseau des ESPE. Les 30 écoles supérieures du professorat et de l’éducation ont répondu à cette enquête.

P1000130

20 questions. Profil de l’administrateur provisoire. Élaboration des statuts. Statuts : composition du conseil d’école. Élections au conseil d’école. Adoption des textes statutaires. Désignation du président. Désignation des personnalités extérieures pour le conseil d’école. Directeur de l’ESPE. Richard Kleinschmager (photo) a été nommé administrateur provisoire de l’ESPE de Strasbourg, le 26 juillet 2013. Philippe Clermont a été nommé directeur le 24 janvier 2014. Le site de l’ESPE de l’Académie de Strasbourg.

Autres questions sur la mise en place des ESPE. Relations avec l’académie. Relations avec l’université intégratrice et les autres. Inscription des étudiants. Master MEEF mention premier degré : effectifs et organisation de la formation (M1). Master MEEF mention second degré : effectifs et organisation de la formation (M1). Master MEEF mention encadrement éducatif : effectifs et organisation de la formation (M1). Master MEEF mention pratiques et ingénierie de la formation : effectifs et organisation de la formation (M1). Organisation générale de la formation : stages. Organisation générale de la formation : tronc commun. Organisation générale de la formation : appréciation globale. Parcours recherche en éducation. Conseils de perfectionnement. Quelques informations sur cette rentrée.

Qui sont les directeurs des ESPE ? Les élections du directeur se sont déroulées entre le 25 novembre 2013 et le 20 décembre 2013 dans 22 ESPE, soit plus des deux tiers. En moyenne, les ESPE ont reçu entre 3 et 5 candidatures au poste de directeur, 4 ESPE en ont reçu moins de 3 tandis qu’1 ESPE a reçu 7 candidatures. Sur les 30 administrateurs provisoires, 17 sont candidats au poste de directeur de l’ESPE. La proposition des conseils d’école adressée aux ministères concernant le directeur de l’ESPE comportait 1 nom dans les trois quarts des académies ; 2 à 5 noms classés ont été proposés dans le quart restant.

]]>
http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/09/mise-en-place-des-espe-enquete/feed/ 0
Le Recteur, voix de ses Maîtres http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/07/le-recteur-voix-de-ses-maitres/ http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/07/le-recteur-voix-de-ses-maitres/#comments Fri, 07 Feb 2014 14:44:06 +0000 http://blog.educpros.fr/pierredubois/?p=26030 Suite des 84 chroniques sur Admission-Post Bac. Strasbourg, 6 février 2014, inauguration des Journées des universités et des formations post-bac (JU 2014). C’est la première fois que je vois, j’entends et photographie le nouveau Recteur de l’Académie, Jacques-Pierre Goujeon, nommé le 2 octobre 2013. Le CV du Recteur : professeur des universités, germaniste, ex-conseiller spécial du Premier ministre.

P1080531

Jacques-Pierre Gougeon est le 3ème Recteur de l’Académie de Strasbourg que j’entends lors des JU. Il ne peut déroger à sa fonction : fort à l’aise, il est la voix de ses maîtres, les ministres de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur. Il doit convaincre ses auditeurs (une quarantaine) de la pertinence et de la réalité des réformes, celles de l’École et de l’Enseignement supérieur. Il rappelle le rôle de la commission de coordination académique des formations post-baccalauréat (circulaire de janvier… 2008). Je médite : une évaluation de son utilité existe-t-elle ?

Sans surprise, il évoque la continuité bac-3 à bac+3, l’orientation, les conventions entre les lycées à classes supérieures (CPGE et STS) avec les universités de la région, les quotas de bacheliers professionnels dans les STS et de bacheliers technologiques dans les IUT, l’accompagnement des étudiants pour la progression des taux de réussite, les réorientations « qui ne sont pas échecs ». Je médite : faire progresser la réussite en licence avec un budget de fonctionnement des UFR réduit de 20% à Strasbourg ?

P1080470

Il ose prononcer une phrase courageuse qu’il faudrait répéter à la Ministre Fioraso : l’offre de parcours de formation post-bac demeure illisible. 341 en Alsace dont 161 en BTS, 89 en licence, 42 en DUT, 25 en CPGE… 161 parcours à Strasbourg et 64 à Mulhouse… 54 formations en alternance (chronique : Alsace, les apprentis dans le SUP).

Le Recteur Gougeon attire l’attention sur le retard de l’Alsace en matière de poursuite d’études des bacheliers dans l’enseignement supérieur : un écart de 5 points. Il est plus disert sur les moyens de faire progresser le taux : faut-il ouvrir un plus grand nombre de places dans les 23 filières sélectives (22 sur 24 quand on n’y inclut pas la première année commune de santé) ? Faut-il mettre plus de moyens ? Bâtir de nouvelles salles ?

Le Recteur évoque la création en septembre 2015 d’une CPGE STI au lycée des métiers CFA Heinrich Nessel de Haguenau. Deux enseignants de technologie d’Haguenau, présents sur le stand de leur IUT (photo), ont appris la nouvelle il y a deux semaines. Ils ne sont pas particulièrement heureux. Une concurrence future entre le lycée et l’IUT pour attirer les bacheliers scientifiques ?

P1080559

Le recteur n’est pas resté inactif depuis sa nomination en octobre 2013. Quelques-unes de ses interventions en janvier 2014 dans le champ du SUP. Le 17, visite l’IUT de Haguenau et de ses nouvelles filières d’excellence (article des DNA). Le 17 : journée des Cordées de la réussite 2014. Le 20 : convention avec l’université de Strasbourg de lutte contre le décrochage scolaire

P1080441

]]>
http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/07/le-recteur-voix-de-ses-maitres/feed/ 2
Alsace. Les apprentis dans le SUP http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/07/alsace-les-apprentis-dans-le-sup/ http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/07/alsace-les-apprentis-dans-le-sup/#comments Thu, 06 Feb 2014 22:00:46 +0000 http://blog.educpros.fr/pierredubois/?p=26004 Blog EducPros de Michel Abhervé. Contrats d’apprentissage : un recul de 8,14% sur 2013 (chiffres publiés par la DARES), 273.094 contrats ont été signés en 2013, soit 24.201 de moins que l’an dernier. Si le contexte économique explique pour une large part cette évolution négative, il n’est pas possible de ne pas s’interroger sur la responsabilité des employeurs, qui plébiscitent l’alternance dans les discours mais ont une forte tendance à faire des candidats à une formation en alternance les premières victimes de la situation en réduisant sensiblement les opportunités qui leur sont proposées… Les données régionales mettent en évidence des évolutions très différentes. Les baisses les plus fortes sont en Limousin -28,51%, Bretagne -16,08%, Alsace -15,06%.

Quid de l’évolution du nombre de contrats d’apprentissage dans le Supérieur ?

5 février 2014, article d’Odile Weiss dans Les Dernières Nouvelles d’Alsace. Artisanat : fort recul des contrats d’apprentissage. Le nombre de contrats d’apprentissage signés par les entreprises artisanales alsaciennes a chuté de près de 12% d’une année sur l’autre. Les responsables de la chambre de métiers s’inquiètent des conséquences de ce chiffre jugé « alarmant ». Quid de l’évolution du nombre de contrats d’apprentissage dans le Supérieur ?

17 février 2012, Matinale de l’apprentissage à la Maison de la Région. Je tiens ostensiblement dans les mains les chiffres de l’apprentissage en Alsace que m’a fournis Michel Abhervé pour l’année 2011 : le nombre de contrats a baissé de 18,1% en Alsace. J’interviens. Les données de la DARES sont contestées par le représentant de la Région et par le représentant de l’État (DIRECCTE). Je suis un gêneur et un quasi-débile. Oser parler de diminution est inacceptable car le Contrat d’Objectifs et de Moyens pour 2011-2015 fixe un objectif pour l’Alsace : passer de 15 à 20.000 apprentis en 2015 ; 90 millions d’euros seront engagés durant la période. Diminution en 2011, en 2013 ; pour 2012, je ne sais pas. Quid de l’évolution du nombre de contrats d’apprentissage dans le Supérieur ?

La baisse globale du nombre de contrats d’apprentissage cache-t-elle des évolutions différentes selon les niveaux de formation ? Combien de contrats d’apprentissage visant un diplôme de l’enseignement supérieur (bac+2 à bac+5) ? Les publications de la DARES ne permettent pas de répondre à la question. Je cherche une réponse dans l’important dossier de l’INSEE que m’a signalé Michel Abhervé. L’enseignement supérieur : un atout et un enjeu pour l’Alsace. Les données portent sur l’année 2011.

L’apprentissage dans le supérieur est porteur : depuis 2006, les effectifs ont doublé. En BTS, où sont inscrits près de la moitié des 4.300 apprentis, la hausse atteint 40% en 5 ans. Les formations en IUT rencontrent le même succès. Les effectifs d’apprentis préparant une licence professionnelle, un master professionnel ou une formation d’ingénieur, sont presque multipliés par 3, passant de 800 en 2006 à 2.300 en 2011. Et en 2012 et 2013 ?

L’idée de consulter une fois de plus Admission Post-Bac : combien de formations post-bac en alternance proposées à la rentrée 2014 en Alsace ? 54 dont 45 BTS ou BTSA en lycée (dont CFA dans un lycée), 9 DUT (Colmar et Mulhouse). Les directeurs de ces 2 IUT étaient présents ce 6 février 2014 aux JU à Strasbourg (au centre de la photo).

2P1080549

Michel Abhervé est également blogueur sur Alternatives Économiques. Il a effectué deux mandats de conseiller régional (Parti Socialiste) en Ile-de-France. Il a en particulier suivi des dossiers concernant l’insertion, la formation professionnelle, l’apprentissage.

]]>
http://blog.educpros.fr/pierredubois/2014/02/07/alsace-les-apprentis-dans-le-sup/feed/ 0