Le soutien universitaire à la vie associative étudiante

Le Bureau de la Vie Etudiante de l’UHP (présidé par le Vice-Président Etudiant, une fonction que j’ai eu la chance d’exercer durant deux ans) organise depuis plusieurs années une journée de formation des associations, dont la dernière édition s’est déroulée jeudi 1er décembre. Elle a réuni une centaine de bénévoles d’associations étudiantes venus de toute la Lorraine, dans une ambiance studieuse et conviviale, propice à l’échange d’informations et d’idées. Une innovation majeure : ce fut pour la première fois une journée labellisée « BRVE » (Bureau Régional de la Vie Etudiante) qui était organisée, préfigurant ainsi la fusion toute proche des 4 universités (effective au 1er janvier 2012). La future Université de Lorraine a d’ailleurs été évoquée durant toute la journée.

Les universités françaises (et notamment l’Université de Lorraine) prennent progressivement conscience du rôle qu’elles peuvent jouer afin de soutenir, d’appuyer, de reconnaître les initiatives portées par les étudiants. 

De telles journées de formation permettent de créer de la proximité entre les associations et les services universitaires, qui peuvent être de véritables facilitateurs pour les projets associatifs des étudiants : ces derniers ne songent pas toujours à solliciter leur établissement, souvent parce qu’ils n’en connaissent pas toutes les activités. Outre les BVE, un service de communication, d’hygiène sécurité, de sport universitaire etc. peut être très utile pour accompagner de nombreuses initiatives. Il ne s’agit cependant pas de porter les projets à la place des étudiants : l’Université peut-être facilitatrice, mais un curseur reste à placer de sorte à préserver l’esprit d’initiative propre des associations étudiantes.

De son côté, l’Université de Lorraine a tout intérêt à accompagner ses associations :

– en leur permettant de développer de nouvelles compétences , complémentaires et/ou transversales à leur formation « académique »

valoriser les activités et initiatives de ses étudiants, c’est valoriser l’ensemble de l’Université

– plus généralement, le renforcement de l’engagement des étudiants contribue au rayonnement de l’établissement sur la Cité

L’ensemble de cette logique se retrouve d’ailleurs dans le dossier « Ingexys 2 » présenté par l’Université de Lorraine dans la perspective des Initiatives d’Excellence (Grand Emprunt). Enfin, l’organisation de la future Université de Lorraine prévoit un « Conseil de la Vie Universitaire », s’appuyant également sur une sous-direction « Initiatives Etudiantes » ayant vocation à accompagner les projets étudiants.

Be Sociable, Share!
This entry was posted in Recherche et Enseignement Supérieur, Vie Etudiante and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *