Éducation et innovation en direct de l'Asie

iMaginez une école kaléidoscope !

IMG_2965Nanyang Primary School est une école qui veille à préserver la culture locale, en l’occurrence chinoise tout en accompagnant les jeunes élèves vers les enjeux d’une culture globale, internationale. Pour se faire, l’école propose d’aborder l’éducation de manière holistique en ne s’arrêtant pas simplement aux critères d’excellence académique mais également de veiller à l’excellence dans le comportement, dans les valeurs morales à transmettre, afin de développer les enfants à penser de manière éthique.

Ainsi l’encadrement des écoliers est pris en charge par tout un écosystème au sein de l’établissement, une « plateforme » selon les mots de l’institution, où se retrouvent : partage et échange de savoirs, encouragements permanents par tout un chacun dans le but d’aider à ce que tous réussissent leur propre parcours. Autrement dit c’est l’ensemble de l’établissement qui est en quête de la réussite des petits apprenants. Le maître mot pour décrire cette école est « kaléidoscope » : différents types de populations et professionnels  entourent l’enfant, cultures nombreuses et variées d’ici mais également des quatre coins de la planète auxquelles les écoliers sont confrontés régulièrement. Dans ce kaléidoscope, les parents ont leur rôle à jouer. L’école insiste dans sa « philosophie » pour expliquer que l’éducation commence avant tout à la maison et que c’est grâce à leur engagement que le système éducatif développé à l’école pourra pleinement porter ses fruits. Enfin les anciens élèves font partis de cet ensemble et sont vivement encouragés à revenir à l’école pour partager leurs expériences et montrer en quoi l’école a joué un rôle essentiel dans leur parcours.

IMG_2968 Néanmoins le kaléidoscope ne consiste pas en ce seul tissage culturel et relationnel, on le retrouve aussi dans l’aménagement de l’espace. Au moment de la récente rénovation et agrandissement de l’école, il a été décidé de montrer physiquement en quoi l’école était une organisation éducative créative, ouverte, multiculturelle. Les architectes du Studio 505 ont conçu une école où les couleurs, les espaces, les formes doivent refléter l’esprit de l’école.

Loin de subir une standardisation appauvrissante chaque étage de l’école est doté d’une fonction particulière avec une organisation des espaces dédiés, et cela, en fonction des âges des enfants. Dans un pays où les températures moyennes avoisinent régulièrement les 35 degrés et avec des averses tropicales non moins fréquentes, l’architecture fait la part belle à la circulation de l’air dans les espaces communs, évidemment couverts. Au cœur de la « ville-jardin », l’école ne pouvait faire abstraction de la végétation qui de fait est extrêmement présente à tout endroit possible. Les salles quant à elles donnent toutes du côté résidentiel pour assurer le calme propice à l’apprentissage. Seule la porte extérieure des salles de classe est recouverte d’une couleur particulière, volontairement les intérieurs des salles sont dotés de murs et de plafonds blancs, selon les architectes c’est l’espace de pensée des écoliers, c’est à eux, ici, à ce moment d’apporter créativité et imagination. Par contre dès qu’ils ressortent de la salle ils sont de nouveau confrontés à ces longues lignes de couleurs vives qui font songer aux différentes lignes de vies, aux différents chemins que tous sont en train de tracer, et différemment selon leurs envies, désirs, et capacités aussi.

Nanyang Primary School a bien compris la complexité de l’éducation, dans l’école et hors ses murs, avec les enseignants dans la salle de classe bien sûr, mais aussi avec tous ceux qui participent à l’éducation : à la cantine et pendant la surveillance des devoirs, pendant la récréation comme lors des sorties scolaires et bien sûr à la maison. Tout cela doit se voir, s’expérimenter, autrement dit l’école doit montrer l’exemple. Et cette valeur cardinale qu’est l’exemplarité à Singapour, l’école a décidé de l’appliquer au lieu de vie lui-même, avec les espaces et les relations avec son écosystème. L’enfant qui entre physiquement dans l’école doit ressentir l’esprit de l’éducation qui y est prôné. Cela est d’autant plus important que selon les âges, les personnalités, les enfants ressentent comprennent parfois mieux avec les émotions qu’avec les discours. Leur sensibilité est parfois plus dense, plus forte à travers ce qu’ils peuvent voir, ce qu’ils peuvent toucher. (que ce qu’ils peuvent entendre.)

L’expérience vécue dans cette école est à l’évidence unique, enrichissante et marque pour toujours ceux qui y sont passés. Elle n’est pas nécessairement à rendre universelle, c’est plutôt l’esprit que la lettre qu’il faut retenir ici. Cette proposition permet en effet de casser l’uniformisation de l’éducation pour de bonnes raisons ; cette école montre que l’on peut prendre des voies éducatives différentes, qui sortent des standards habituels pour le bien et le bon être de ceux qui apprennent. Ce que fait Nanyang Primary School c’est tout simplement préparer ses « têtes blondes » à être curieux, ouverts et imaginatifs tant moralement que physiquement.

IMG_2967

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *