Éducation et innovation en direct de l'Asie

iMaginons apprendre tout au long de notre vie

masthead_home_v4

Singapour aime beaucoup les « festivals », c’est le terme consacré pour n’importe quel événement régulier qui se produit dans la ville-état : il existe le Mid-Autumn Festival, le Fringe Festival, le Night Festival, le River Festival, le Garden Festival, le FinTech Festival, ou encore le Food Festival, etc. La deuxième quinzaine de novembre n’échappe pas à cette habitude avec le « Life Learning Festival ». Comme son nom l’indique il s’agit de mettre à l’honneur l’apprentissage, l’acquisition de connaissances tout au long de sa vie. Organisé par un grand nombre d’institutions académiques, les activités se concentrent autour de conférences, ateliers et coaching individuel pour aider tout habitant de Singapour qui voudrait se développer et acquérir de nouveaux savoirs. Le message officiel est clair, l’objectif est de : « développer ensemble une culture de l’apprentissage tout au long de sa vie pour développer ses compétences avec passion et pour tout un chacun afin de conduire Singapour dans une nouvelle phase de développement pour demeurer une économie de pointe et une société inclusive ».

Le Festival propose un grand nombre d’activités dans des domaines variés tel que l’art : « aquarelle painting, asian culinary, chinese Calligraphy » » » ; la gestion du quotidien : financial literacy, wellness of your child, parenting, baking cookies ; le développement de soi : « mindfulness, brain gym, dealing with negatives emotions » ou encore le développement de compétences techniques :  « IT network installation, create digital content, creativity & innovation, digital photography… »

Ce Festival n’est qu’un symptôme du modèle éducatif de formation continue que tout un chacun peut suivre tout long de sa vie. En effet le gouvernement offre à l’ensemble de ses résidents une bourse annuelle qu’il est possible d’utiliser comme on le souhaite afin de toujours s’assurer de son employabilité et de développer ses compétences que ce soit en langues, en informatique ou quelque autre domaine. Le but est de permettre à chaque citoyen de rester connecté avec la nécessité et les besoins du marché du travail. Mais tout n’est pas strictement orienté vers l’efficacité à court terme, l’objectif c’est d’apprendre. Et tout est toujours prétexte à apprendre, à l’occasion du jubilée des 50 ans la République a offert plus de 400 cours gratuits aussi bien de littérature que de danse, ou de développement de compétences culinaires, etc. Singapour cherche à faire perdurer la phrase célèbre du fondateur Lee Kuan Yew, pour qui un “homme éduqué est un homme qui n’arrête jamais d’apprendre”. Ce que souhaite le gouvernement fondamentalement c’est de mettre à disposition les conditions d’apprentissage. Et si le gouvernement investi de manière massive dans l’éducation pour les plus jeunes comme pour les seniors c’est aussi pour que tous, y compris ces derniers prennent en main leur responsabilité, tant pour maintenir une employabilité importante que pour gérer leur propre santé. Et c’est pourquoi de nombreux programmes de cours sont proposés à destination des plus anciens pour qu’ils apprennent à prendre soin d’eux. Ainsi le National Senior Programme offre plusieurs dizaines de cours autour de la nutrition, des exercices physiques, des maladies chroniques, etc.

 Mais peut-être que le programme le plus original est le National Silver Academy dont l’enjeu est d’aider les seniors à acquérir un « nouvel état d’esprit ». Pour se faire les participants peuvent décider de suivre des études dans le domaine de leur choix afin d’être cognitivement et socialement actif explique le Ministre d’état en charge de la santé Dr Amy Khor. Les cours sont ceux que les étudiants plus jeunes suivent directement dans les établissements de polytechniques, dans les écoles spécialisées et dans les universités. Autrement dit, les plus anciens se retrouvent dans la même salle de classe que les étudiants « classiques ». L’enjeu selon le gouvernement est de forcer les rencontres inter générationnelles à l’occasion de l’apprentissage. Il s’agit d’inciter les interactions entre jeunes et moins jeunes et créer une forme d’inspiration réciproque, à la fois pour le plus âgé, admirant l’acquisition de savoirs d’un plus jeune avec des techniques, des façons de faire qu’il ne connaissait probablement pas, et pour le plus jeune, inspiré par une personne qui, malgré son âge, continue d’apprendre et en quelque sorte lui montre que l’exemple. La tradition de l’apprentissage n’est que continuité dans la cité du lion, cité où l’influence de Confucius est grande. Le philosophe qui disait justement « Revoyez sans arrêt ce que vous savez déjà. Etudiez sans cesse du nouveau. Alors vous deviendrez un maître ».

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *