Singapore Ed lines

iMaginez découvrir ce que font vos enfants en classe

parent student success

Kids Empire est une petite école locale à Singapour pour les enfants à partir de 18 mois jusque 6 ans. Ni avant-gardiste ou particulièrement progressiste cette école – comme il en existe de très nombreuses dans la cité-état – attire cependant l’attention tant sur ses méthodes d’apprentissage que sur la communication qu’elle entretient avec les parents d’élèves.

La méthode d’apprentissage se fait par « le faire », par la démonstration, autrement dit ce que l’on entend désormais par le concept de « learning by doing » mais qui n’a rien de nouveau ni d’innovant dans un grand nombre de pays dans le monde où l’apprentissage sous cette forme est tout à fait classique.
A titre d’exemple l’apprentissage et la connaissance des lettres ne se fait pas sur un tableau noir où l’enseignant décrit la leçon mais en jouant avec des objets correspondant à la lettre. L’enjeu, ainsi que cela est formulé par l’école, est de « rendre visible l’apprentissage ».

1

Les enfants apprennent en utilisant les objets et développent ainsi plusieurs compétences à la fois : la mémorisation du nom de l’objet et son usage. Il y a un lien direct entre la théorie et la pratique et cela se dresse contre l’apprentissage séquencé qui n’articule par théorie et pratique mais oppose quasiment l’un et l’autre. A Kids Empire l’instruction est simultanée et se fonde sur l’expérience réalisée.

Ainsi le sèche-cheveux ou le fer à repasser sont expliqués dans leur contexte d’usage et non dans l’absolu. Les enfants prennent en main l’objet pour l’apprentissage, ils doivent toucher, sentir, ressentir et de cette manière mémorisent.

2

Les matières plus complexes bénéficient elles aussi d’un apprentissage par le « faire ». Les enfants apprennent à compter en jouant, en se comptant eux-mêmes, en comprenant surtout l’importance de savoir compter. Autrement dit, ils comprennent la finalité de l’addition et non exclusivement le moyen. Ce dernier est secondaire dans cet apprentissage, la méthode de calcul se supplée à la finalité.

3

Enfin, environnement international oblige, l’apprentissage inclus de manière régulière et intense les particularités religieuses et géographiques des élèves qui composent l’école. Kids Empire veille en effet à faire découvrir régulièrement les fêtes religieuses à tous les élèves et celles-ci sont prétextes à expliquer les différentes religions qui composent Singapour. En s’appuyant sur ce qui les relient toutes : les spécificités culinaires, l’école souligne de cette manière que l’harmonie religieuse, si chère à la cité du lion, peut-être une réalité.

4

L’autre singularité de l’école, est donc l’importance de la communication avec les parents. La communication est en effet clef pour l’école car elle est selon elle un vecteur de continuité d’apprentissage entre le lieu de résidence de l’élève et l’école. Ainsi, chaque semaine les parents reçoivent un document où il est très exactement décrit ce que leurs chères têtes blondes ont appris, découvert, quels événements ont eu lieu et quels sont ceux qui sont programmés. C’est l’occasion de savoir également où ils en sont dans leur apprentissage, quelles thématiques ils abordent et comment ils l’abordent.

Capture d’écran 2016-12-26 à 16.18.37

Des photos sont régulièrement prises, tant pour montrer aux parents l’environnement dans lequel évolue leurs enfants autant pour que ces derniers partagent avec les parents les moments vécus. L’école n’est pas le centre de l’éducation à Singapour, l’éducation est partout, par tous et en permanence. C’est à la maison que se forme l’éducation des enfants, c’est à l’école qu’elle se développe, c’est dans la société qu’elle se peaufine, et ce tout au long de sa vie.

Cette approche très confucianiste qui est aux racines de Singapour depuis sa création en tant qu’état en 1965, Kids Empire semble s’en faire écho. Simple petite école de quartier elle infuse sa philosophie dès le plus jeune âge, à des enfants qui deviendront collégiens, lycéens, étudiants avant de travailler et devenir parents, c’est à dire éducateurs à leur tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>