Écoles de management, clubs de foot et sociétés de presse : même combat ?

Et si une école de management était le fruit du croisement d’un club de football professionnel et d’une société de presse ? Cette idée peut paraitre saugrenue et pourtant elle est peut être un reflet fidèle de la réalité de nos écoles.

Comme les clubs de football professionnels, les écoles de management vivent dans un environnement très contraignant. La pression du résultat à court terme y est permanente, et pour l’entraineur comme le directeur d’école, un enchainement de mauvais matchs ou de mauvais classements peut avoir une issue fatale.

Cette pression du résultat est accentuée par la sur-médiatisation qui caractérise ces deux secteurs et se traduit par des réactions émotionnelles fortes de l’environnement (supporters, élèves, diplômés, élus). Enfin, dans un cas comme dans l’autre, la compétition ne se passe pas seulement sur le terrain mais également dans les tribunes, pour attirer les talents, joueurs comme professeurs.

Autant ce parallèle entre écoles et clubs de football a du sens quand on fait référence à l’environnement, autant il en va autrement en matière de culture interne. Loin de l’ambiance virile des vestiaires, c’est à l’atmosphère studieuse des salles de rédaction que les écoles de management font penser. Comme les sociétés de presse, les écoles sont en effet marquées par la domination d’un corps social spécifique : les journalistes dans un cas et les professeurs dans l’autre.

La carte de presse et le doctorat sont les précieux sésames qui permettent de se reconnaître, à tel point qu’il est rare qu’un patron de presse ou qu’un directeur d’école n’en soit pas titulaire. Autre similitude, les journalistes comme les professeurs sont des observateurs critiques, les uns de la Société, les autres des sociétés. Esprits critiques et indépendants qui rendent le management de ces institutions d’autant plus complexe.

Alors la prochaine fois qu’on me demandera comment définir une école de management, ne soyez pas surpris si je réponds que c’est un mix des Échos et de l’AJ Auxerre… (tant que je ne réponds pas Arles-Avignon !).

Pour en savoir plus : « Les écoles de management sur le terrain de la concurrence », tribune publiée le 3 décembre 2010 sur LesEchos.fr.

Be Sociable, Share!

Tags: , , , ,

Article du on vendredi, janvier 28th, 2011 at 12:57 dans la rubrique Business Schools. Pour suivre les flux RSS de cet article : RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser un commentaire , ou un trackback sur votre propre site.

Un commentaire “Écoles de management, clubs de foot et sociétés de presse : même combat ?”

  1. V.Volpe dit:

    A quand les transferts d’Ecole à Ecole à plusieurs millions d’euros pour profs et élèves? 🙂

Laisser un commentaire