10 ans d’École, 10 ans déjà! – Une décennie de Directeur général

SB_2016_3Qu’est-ce qui a changé en dix années de Direction générale ? Pour répondre à cette question, mon premier réflexe a été de comparer l’agenda de ma première rentrée avec mon agenda de cette année. Et d’arriver à la conclusion qu’ils sont… incomparables. En effet, rien ne ressemble moins à une semaine d’agenda de Directeur qu’une autre semaine d’agenda de Directeur.

La semaine type n’existe pas, tant son organisation est dépendante des événements, de la multiplicité des domaines de responsabilités, des projets en cours ou encore des époques. Pour autant, mon analyse conduit à considérer que l’agenda a beaucoup évolué et que la charge de travail a beaucoup augmenté en une décennie et cela pour de multiples raisons :

Une accélération du temps

On dit souvent aux jeunes enfants qu’en prenant de l’âge, ils constateront que le temps passe de plus en plus vite. Ce constat est également vrai pour les Directeurs généraux : plus on avance dans la fonction, plus on a le sentiment que les années passent vite et que les événements récurrents (la rentrée, la cérémonie de remise des diplômes, le concours) reviennent rapidement.

Une diversification des tâches

Il y a dix ans, les réseaux sociaux étaient encore balbutiants et bien loin d’être l’outil de communication d’influence qu’ils sont devenus. Mon implication sur les réseaux sociaux est venue progressivement, via LinkedIn (2007), puis Facebook (2009) et enfin Twitter (2011).

  • Le premier était d’abord un espace de présentation de mon CV à la communauté professionnelle, avant de devenir un lieu de mise en relations avec les diplômés et les partenaires de l’École. L’évolution du modèle de LinkedIn permet aujourd’hui d’avoir une communication efficace des évolutions de l’École sur ce réseau social.
  • Le deuxième a d’abord été conçu comme un lieu d’échange avec les élèves de l’École et un moyen pour moi de faire partager mon métier, mes activités, mes commentaires, etc. Avec plus de 3.000 amis aujourd’hui, Facebook est devenu pour moi une caisse de résonance importante pour communiquer auprès de l’ensemble de la communauté BSB.
  • Enfin Twitter est un réseau social idéal pour communiquer auprès de la communauté des journalistes, experts, observateurs et acteurs de l’enseignement supérieur. Les 1.500 abonnés sont souvent qualifiés et attentifs. Ce réseau social permet de diffuser des informations de première main, de mettre en avant les activités de l’École, de ses professeurs, de ses élèves et diplômés… Et manifestement cela fonctionne si l’on en croit les « classements » qui me positionnent régulièrement parmi les Deans les plus influents en France et en Europe (avec la 3e place européenne, ce qui est sans doute exagéré).

Bien utilisés, ces outils s’avèrent particulièrement efficaces pour communiquer auprès des communautés interne (diplômés et élèves en particulier) et externe (journalistes, observateurs, concurrence, candidats, prescripteurs, etc.). Outils de communication pratiques, ils paraissent en outre peu chronophages : ils ne me mobilisent en effet que quelques minutes par jour. Mais au bout du compte, cela représente chaque année des centaines d’heures dans l’agenda.

De nouvelles tâches ont également émergé avec l’évolution de la gouvernance (voir mon post sur ce sujet : « 10 ans d’Ecole, 10 ans déjà ! La gouvernance des Grandes Ecoles de management »). Il y a dix ans les principaux interlocuteurs en matière de gouvernance étaient le Directeur général de la CCI Côte d’Or (rencontres bimensuelles) et le Président de la CCI Côte d’Or plus épisodiquement. Il s’agissait tant de traiter de sujets opérationnels que stratégiques. Aujourd’hui, BSB est un EESC, avec un Directoire et un Conseil de surveillance. Ce dernier se réunit au moins quatre fois par an. A ces réunions s’ajoutent des rencontres régulières avec le Président de l’École, jamais sur des sujets opérationnels.

Des conseils stratégiques ont également été créés depuis 2006, tels que l’Alumni Advisory Board qui réunit une à deux fois par an une vingtaine de diplômés prestigieux autour des enjeux de développement de l’École, ou l’International Advisory Board qui réunit une dizaine de référents internationaux une fois par an.

De nouveaux interlocuteurs

Il y a dix ans, les rencontres avec les acteurs de la communauté éducative de Bourgogne étaient limitées. Elles se sont multipliées avec la création en 2007 du Polytechnicum Bourgogne, devenu Polytechnicum Bourgogne Franche Comté en 2009. Cette association a permis aux Grandes Ecoles du territoire de nouer des coopérations. Avec la mise en place des COMUE à partir de 2014, les échanges avec les Universités et les Grandes Ecoles d’Ingénieurs du territoire se sont encore accélérés.

Membre fondateur de la COMUE UBFC (avec l’Université de Bourgogne, l’Université de Franche-Comté, l’UTBM, l’ENSMM, AgroSup Dijon et bientôt l’ENSAM), BSB est impliquée à tous les niveaux stratégiques et opérationnels. Les deux dernières années ont été particulièrement mobilisatrices en raison de la construction de la COMUE et de sa gouvernance ainsi que du dossier I-Site. L’agenda en a été fortement impacté. Pour l’année à venir, la mise en place du Pôle Ingénierie et Management devrait également être mobilisatrice. Mais ce projet collectif mérite une implication forte de tous les acteurs.

Le temps n’est pas élastique et la décennie écoulée n’a rien changé en la matière : la journée dure toujours 24 heures et la semaine 7 jours. Pour autant, j’arrive à la conclusion que le nombre de tâches n’a cessé de croitre au fil des années. L’apprentissage organisationnel, l’expérience acquise en une décennie et la qualité de notre équipe de direction sont sans doute les principaux facteurs qui me permettent aujourd’hui d’absorber ce phénomène. Espérons néanmoins que la croissance des tâches sera moins soutenue au cours de la décennie à venir !

Dans mon prochain post de cette série de chroniques « 10 ans d’École, 10 ans déjà! », j’évoquerai 10 anecdotes qui ont marqué ces 10 ans de direction.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,

Article du on Mardi, octobre 25th, 2016 at 8:47 dans la rubrique Business Schools, Directeurs. Pour suivre les flux RSS de cet article : RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser un commentaire , ou un trackback sur votre propre site.

2 commentaires “10 ans d’École, 10 ans déjà! – Une décennie de Directeur général”

  1. SP dit:

    De Stéphane à Stephan;

    Bon anniversaire.
    Ce petit mot parvient à me faire oublier un envoi de CV
    un peu indélicat que je ne regrette pas quand je mesure le chemin
    parcouru par le DG de ce qui n’était pas encore BSB.
    Amicalement

    Stéphane

  2. BOURCIEU dit:

    C’était une excellente initiative :-)
    Pour ma part je n’ai jamais regretté d’avoir accepté un poste de responsable du concours et des admissions à INT Management plutôt que des postes d’enseignants-chercheurs et de directeurs de programmes dans des institutions plus prestigieuses. Le mentoring a été efficace. A très vite pour un déjeuner sur Paris.
    Amicalement
    Stéphan

Laisser un commentaire