Catégories
Divers

Le temps des enseignants

Les enseignants-chercheurs du supérieur ont repris leur travail d’enseignement : examens de la session de rattrapage ; rentrée dans les IUT. Depuis le 1er septembre, le temps de travail de ces enseignants est devenu plus encadré : un référentiel national des équivalences horaires s’applique désormais (arrêté du 31 juillet 2009), pris conformément à l’article 7 du décret de 1984, modifié par le décret du 23 avril 2009, réformant le statut des enseignants-chercheurs (circulaire du 30 avril : 2009).

Après les très fortes polémiques sur la modulation du temps de service, l’arrêté est le fruit d’une négociation réussie, commencée le 4 juin, entre le ministère, les syndicats et la CPU. La plupart des syndicats sont contents d’avoir co-produit de nouvelles règles pour empêcher les inégalités de traitement entre enseignants d’un établissement à l’autre. “Il faudra certes affiner ce référentiel d’année en année” (SGEN-CFDT). Le SNESUP aurait aimé que davantage d’activités des enseignants soient listées dans le référentiel et en profite pour demander une réduction du nombre d’heures d’enseignement (150 au lieu 192 heures TD !).

Référentiel national ? Décompte des heures pour chaque activité de l’enseignant-chercheur ? Fourchettes d’équivalences horaires ? De quoi s’agit-il concrètement ? Lire la suite

Chronique éditée sur le Monde.fr le 2 septembre 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *