Catégories
Bernard Desclaux

Au revoir l’EAO, bonjour le PDMF

En août 2008, une circulaire fut publiée pour expérimenter « le parcours des métiers et des formations » (http://www.education.gouv.fr/bo/2008/29/MENE0800552C.htm ). Vu la date de parution, l’expérimentation fut très étroite. Quelques collèges et très peu de lycées se sont lancés dans l’aventure.

Mais il y avait là une grande différence avec le lancement de l’EAO (l’éducation à l’orientation) qui est à remarquer : l’engagement du ministre lui-même. C’est une première ! Lors de la préparation de la relance de l’EAO, le DESCO de l’époque (de Gaudemard) s’était impliqué, mais pas le ministre. Il y a donc là un signe important que la pensée éducative concernant l’orientation est maintenant largement partagée au ministère. Que de chemin parcouru depuis les nouveaux programmes des collèges en 1985.

Un groupe technique national s’est réunit à partir du 17 mars 2009 pour préparer la généralisation du PDMF. Il faudra sans doute plusieurs années pour sa réelle mise en œuvre. Mais pour l’accompagner, la formation des personnels sera essentielle et devra se déployer selon plusieurs objectifs. On peut sans doute en identifier au moins trois actuellement.

  • il s’agira de former la majorité des acteurs « frontaux », les enseignants qui sont en première ligne pour mettre en œuvre les activités qui constitueront le PDMF, à quelques compétences et savoirs de base, à travailler sur les attitudes nécessaires ;

  • mais il ne s’agira pas seulement de la compilation d’activités individuelles. Le PDMF suppose un travail collectif qui assure la cohérence, la cohésion, l’organisation, l’articulation de l’ensemble des activités et de leurs acteurs. Il y aura donc une nécessité à organiser des stages d’établissement qui permettent d’accompagner l’élaboration des projets. Il faudra également sans doute former et accompagner les chefs d’établissement dans cette démarche ;

  • enfin, un troisième objectif concerne le rôle particulier des personnels d’orientation qui, à côté, ou en plus, de leur fonction de conseil auprès des personnes, devront être capables d’exercer une fonction de conseiller technique auprès des chefs d’établissement, des équipes éducatives, et des autres partenaires.

Ces trois objectifs de formation (mais il y en a sans doute d’autres qui seront identifiés en avançant dans la mise en œuvre) nécessitent de travailler des méthodologies de formation, des contenus particuliers, de former des formateurs, de construire des dispositifs capables de démultiplier les capacités de formation sans doute encore faibles dans les académies.

Il y a là des enjeux essentiels.

Je vous propose donc que ce blog participe aux échanges entre formateurs, responsables de formation dans ce domaine, afin de mieux conceptualiser ce thème de formation.

(Bernard Desclaux, publication originale le 7 mars 2009)

Référence : Parcours de découverte des métiers et des formations
CIRCULAIRE N° 2008-092 DU 11-7-2008
B.O. n°29 du 17 juillet 2008
http://www.education.gouv.fr/bo/2008/29/MENE0800552C.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.