Catégories
Claude Lelièvre

CAPES 2010: un taux d’admission en hausse

On aurait pu s’attendre à ce que le pourcentage des admis en 2010 baisse par rapport à celui du CAPES 2009 en raison de la réduction des postes mis au concours; mais ( toutes discipline confondues ) cela a été le contraire en raison d’une baisse plus importante encore ( proportionnellement ) du nombre des candidats qui se sont présentés au concours.

Le nombre de présents au concours du Capes ( pour l’ensemble des disciplines du second degré ‘’général’’ ) est passé de 25021 en 2009 à 22045 en 2010, tandis que le nombre de postes mis au concours passait de 5095 à 5003. Le taux de reçus a donc augmenté, passant de 20,3% en 2009 à 22,7% en 2010.

La diminution du nombre de présents au concours a été très sensible dans quelques disciplines importantes quantitativement. Ainsi, on est passé de 4028 présents en Histoire-géographie au CAPES de 2009 à 3484 à celui de 2010, de 3015 à 2648 en Lettres modernes, de 3219 à 2771 en mathématiques.

Et l’inquiétude grandit pour un recrutement de qualité dans certaines disciplines jugées fondamentales au sein de notre enseignement secondaire, en particulier les mathématiques.

Ainsi Didier Massenard, dans un récent article paru sur le site du “Café pédagogique” donne les chiffres suivants pour la session 2011 du CAPES de mathématiques: on peut estimer que ne se sont présentés aux écrits, qui ont eu lieu en novembre 2011, qu’entre 1300 et 1500 candidats pour 1050 postes à pourvoir. Et il conclut “cette année, le jury du CAPES sera face à un dilemme: soit il pourvoit tous les postes et on peut s’interroger sur le niveau des reçus ( et pas seulement des derniers ), soit il ne les pourvoit pas, et ce sont les recteurs qui pourront s’inquiéter, car les 1051 postes correspondent à des besoins réels calculés par les académies à partir des prévisions de départ à la retraite”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *