Catégories
Henri Audier

« Budget de l’enseignement supérieur et de la recherche (suite) : la ministre se trompe ». Une excellente note de Terra Nova.

Ce n’est pas un petit problème pour l’avenir du pays que de savoir si les moyens de l’enseignement supérieur et de la recherche ont progressé de 1,8 milliard par an depuis 2007, comme le prétend la propagande officielle amplement répercutée par la plupart des médias, ou si, comme nous l’affirmons, chiffres à l’appui, année après année, qu’il n’y a pas eu un sou de plus depuis 2007.

Ce n’est pas pour faire de la propagande au think-tank Terra Nova, auquel l’auteur n’est lié en rien, que nous souhaitons donner audience à sa récente note (ci-dessous). Simplement, nous préférons cette investigation scientifique et juste d’un haut fonctionnaire aux bafouillages colorisés des présentations budgétaires de la ministre.

« Le 17 novembre, Terra Nova a publié une note dont le principal objet était d’examiner si les promesses budgétaires de 2007 relatives à l’enseignement supérieur et la recherche pourraient être tenues et d’exposer les choix effectués pour le budget 2011. Cet examen montre que les montants affichés le sont souvent au prix de montages budgétaires insincères. A la suite de la réponse à cette note  de la ministre chargée de l’enseignement supérieur et de la recherche en date du 25 novembre, Terra Nova maintient son analyse et souhaite réaffirmer ici certains éléments indispensables à la transparence du débat public, en le portant une nouvelle fois à la connaissance des acteurs du monde de l’enseignement supérieur et de la recherche, et plus globalement de l’ensemble des citoyens. Voici, points par points, pourquoi la ministre se trompe. »

Lire la suite ici :

http://www.tnova.fr/note/budget-de-lenseignement-sup-rieur-et-de-la-recherche-suite-la-ministre-se-trompe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.