Catégories
Pierre Dubois

InEx 3. Forum franco-allemand

Troisième chronique sur les “Initiatives excellentes”. 12ème “Salon européen de recrutement et de l’étudiant. Forum franco-allemand“, Strasbourg, 26 et 27 novembre 2010. 35 photos : cliquer ici. Le Forum franco-allemand, qui a le statut d’association (ici), est une manifestation de l’Université franco-allemande (ici).

L’UFA joue un rôle d’expert dans les relations universitaires franco-allemandes. Son objectif est de renforcer la coopération entre la France et l’Allemagne dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche. A cette fin, l’UFA s’attache à promouvoir les relations et les échanges entre les établissements d’enseignement supérieur français et allemands, notamment pour assurer la mise en oeuvre des cursus binationaux et des programmes franco-allemands dans le domaine de la formation doctorale et de la recherche”.

Pourquoi ce Forum est-il, selon moi, une “initiative excellente” ? 1. Parce qu’il est… franco-allemand, au coeur de l’avenir de l’Europe unie. 2. Parce qu’il incite les étudiants à la mobilité d’un pays à l’autre. 3. Parce qu’il les persuade de devenir bi-lingues. 4. Parce que j’ai rencontré, sur les stands, des personnels des universités qui croient au projet et qui s’y impliquent fortement (le Forum a lieu le vendredi et… le samedi). Ce sont eux qui donnent aux étudiants l’envie de “bouger” et de réaliser leurs projets.

Formations de licence ou de master, organisées en partenariat avec une université de l’autre pays : cursus intégrés, doubles diplômes, parcours transfrontaliers, cursus spécialisés sur l’Allemagne (réseau EUCOR…). Universités présentes sur le Forum  : les deux universités d’Alsace (Strasbourg et Haute-Alsace Mulhouse), l’université de Metz Paul Verlaine, l’université de Dauphine, l’IAE d’Aix-en-Provence, l’université Louis Lumière Lyon 2, l’université de Bielefeld (photos des stands et de leurs animateurs)… Et le CIERA, Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne (site).

Mais cette “initiative excellente” se heurte à un problème en amont : le déclin de l’apprentissage de la langue allemande dans l’enseignement secondaire et dans l’université et, en conséquence, la diminution inéluctable du nombre de professeurs d’allemand. Ces enseignants sont la clef de voûte des échanges et des partenariats franco-allemands !

Il n’est pas si éloigné le temps où choisir une classe “allemand – latin” constituait la filière d’excellence. Pourquoi les élèves, les étudiants fuient-ils, aujourd’hui et de plus en plus, l’apprentissage de la langue allemande ? Parce que c’est une langue difficile ? Non ! Parce que la maîtrise de l’anglais ou de l’espagnol semble plus rentable dans le monde d’aujourd’hui ? Non ! Le déclin, selon moi, est dû à la primauté de la filière scientifique et technologique dans les lycées : “fais un bac S et tu auras tous les choix possibles de poursuite d’études dans le supérieur”.

La filière S, “filière d’excellence”, est pourtant un échec : le nombre d’étudiants en sciences a nettement diminué dans les 15 dernières année. Il faut remettre les Humanités, les lettres et les langues, au centre de l’enseignement du collège et du lycée. Moins d’étudiants en sciences au lycée conduirait, peut-être / sans doute, à une remontée des effectifs en sciences à l’université !  

Et c’est pourquoi, en définitive, le forum franco-allemand est une “initiative excellente” : il matérialise le défi de l’université de demain ; il rappelle les “fondamentaux”. Mettre les Lettres, les Langues, les Arts, les Sciences humaines et sociales au coeur de l’Université “Oeuvre totale” (chronique : “Imiter la Sécession viennoise“). Ces disciplines, dans les regroupements en cours en France, ne sont pas l^à pour apporter un “supplément d’âme” ; elles doivent être “l’âme même” de l’Université, son sens, son guide. Ces disciplines, trop méprisées actuellement, doivent, au contraire, être portées au pinacle. Elles le méritent. Sans elles, l’Université n’a pas d’avenir ! 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *