Catégories
Pierre Dubois

L’échec en 1ère année de santé

L’échec en première année de médecine n’est pas jugulé“. “La réforme de l’année commune des études de santé offre des voies de réorientation encore très limitées”. Excellent article de Laetitia Clavreul et de Philippe Jacqué, Le Monde.fr du vendredi 26 février 2001. Abonnés : cliquer ici. Ce premier bilan insatisfaisant de la réforme de la 1ère année des études de santé montre bien qu’il faut réformer, en même temps, toutes les filières de l’enseignement supérieur (CPGE, BTS, DUT et licence universitaire). C’est le projet porté par ce blog : créer 600 Instituts d’enseignement supérieur, dédiés au cycle Licence en 3 ans (chroniques de ce blog sur les IES).

Be Sociable, Share!