Catégories
Pierre Dubois

Campus vert et herbes folles

Le 26 avril 2011, je publiais une chronique sur les premiers travaux de l’Opération Campus à Strasbourg : “Le Plan Campus ouvre la porte”. Création du grand parc du Campus de l’Esplanade. Pour se situer : plan généralplan détaillé. Le parc entourera les bâtiments 61 (Le Patio), 60 (Platane), 59 (Pangloss), 58 (Athéna). Travaux en cours le 19 avril 2011 : 90 photos.

Cette semaine, j’ai eu la curiosité de retourner photographier le chantier : album de 30 photos. Il n’est pas terminé : les barrières sont encore en place. Je les franchis ; des étudiants font de même. Je ne m’attendais pas à ce que des places de parking soient conservées. Elles sont pourtant bien là. Deux par emplacement pavé de gris rose. Campus vert ? Oui. Des herbes folles, certaines aussi grandes que moi, se sont appropriées les remblayages de terre entre les parkings. Terre généreuse. Envahissement par les herbes. Un passant : “j’aurais pu leur apporter des graines plus variées” !

Bref, la phase “plantations” n’a pas commencé. Aucune activité en cours. Vacances de l’entreprise paysagère ? Trop tôt pour planter : attendre l’automne ? Coordination approximative du chantier ? Ou manque de crédits pour poursuivre le Campus vert ?

Herbes folles du Campus de l’Esplanade. Jardins potagers de la Chartreuse de Molsheim, visités et photographiés également cette semaine. Contigu de la cellule de chaque moine, un jardin potager que celui-ci devait cultiver. Des bénévoles de Molsheim restaurent, lentement mais sûrement, leur Chartreuse. Pas seulement les murs, le cloître, les voûtes, mais aussi les jardins. Le lecteur du blog reconnaîtra-t-il tous les légumes, toutes les herbes ? Album de 40 photos.

Et un lien s’établit dans ma tête. Potagers de la Chartreuse de Molsheim et herbes folles de la porte du Campus de l’Esplanade. Et si l’université de Strasbourg disséminait son Jardin botanique et créait dans chacun des espaces de terre, enserrés dans les parkings, des Jardins de simples pour lesquels des associations d’étudiants se passionneraient et qu’elles entretiendraient ? Rêverie d’un après-midi avant la pluie d’orage.

Le chantier du Campus vert n’est pas terminé du côté de la rue de Rome. Des plantations avant la rentrée universitaire ? Un autre chantier, contigu du premier, est engagé du côté du boulevard de l’Esplanade : album de 40 photos. Réaménagement de la Place d’Athènes. La statue d’Athena trône fièrement sur les travaux, sur les engins, les pavés et les barrières métalliques. J’ai bien peur que la voiture ne soit pas totalement exclue de la Place. Ce serait bien sûr dommage pour les Portes d’un Campus vert… sans voitures. L’arrêt de tramway est à vingt mètres.

Be Sociable, Share!