Catégories
Pierre Dubois

Lyon 1 : combien de candidats ?

L’université Claude Bernard Lyon 1 est présidée par Alain Bonmartin, docteur de médecine nucléaire, maître de conférences – professeur hospitalier (MCF PH). Il a pris la succession de Lionel Collet, PU/PH, ancien président de la CPU, aujourd’hui conseiller de François Hollande. Il a été élu en février 2011, pour un mandat de 11 mois et dans l’attente de l’élection de nouveaux conseils centraux.

Pour les personnels, ces élections ont eu lieu le 31 janvier 2012. Les élections étudiantes pour ces mêmes conseils ont eu lieu hier, 14 février 2012. Comme dans d’autres universités, la communication institutionnelle sur les élections est fort “économe” d’informations (chronique : “Elections, déficits de communation“). Par ailleurs, au terme d’une navigation sur le Web, je n’ai rien trouvé dans la presse régionale.

A la recherche d’informations sur le site de l’université. Rien en page d’accueil. Rien dans la rubrique Actualités. Pas de communiqué de presse. Je finis par trouver une information dans @ctu Lyon 1, la lettre interne : “Résultats des élections CA, CV, CEVU“. “Au regard du nombre de scrutins (dix-neuf, compte tenu des différents collèges et circonscriptions), il est difficile de dégager une tendance. Néanmoins, au Conseil d’Administration, on notera que ce sont les listes “Inter Sciences – Technologies – Santé Ensemble pour Lyon 1″ qui emportent dix des quatorze sièges  des collèges A et B”. 10 des 14 sièges pour une liste, ce n’est pas une tendance ? La prime de sièges à la liste arrivée en tête a sans doute encore frappé !

Pour connaître les résultats détaillés, le lecteur est invité à consulter le site Intranet : “seuls les personnels et les étudiants de l’université ont le droit de se connecter” et donc “identifiant” et “mot de passe”. L’information est proche du degré zéro. Pourquoi des universités cachent-elles l’information ? L’élection des conseils d’université et du président de l’université n’est pas un évènement banal. L’université ne doit-elle pas être ouverte sur la société ?

C’est la liste “Inter Sciences – Technologie – Santé Ensemble pour Lyon 1” qui a emporté 10 des 14 sièges “enseignants” au CA. J’ai essayé en vain de trouver la composition et la profession de foi de cette liste. Blogueur quêteur d’informations qui devraient être publiques, je me sens méprisé.

Un lecteur du blog m’avait signalé dès le 5 janvier 2012, la candidature à la présidence de Daniel Simon et l’adresse de son blog. Enfin des informations ! Je n’ai évidemment pas les moyens d’en vérifier la fiabilité. La profession de foi et les CV des candidats aux 3 conseils. Résultats des élections dans la chronique “Poursuivons !” (6 février 2012). Quatre listes en compétition pour les sièges du CA. Avec 40,6% des voix dans l’ensemble des deux collèges enseignants, la liste INTER (cf. ci-dessus) obtient 10 des 14 sièges. Avec 30,6% des voix, la Liste “Perspectives”, conduite par Daniel Simon, arrive en deuxième position. Celui-ci confirme qu’il sera candidat à la présidence.

Le 9 février 2012, Daniel Simon signe un billet “En attendant Godot“. Combien de candidats à la présidence de l’université ? Il faut rappeler ici un point de “réglement” : la LRU permet différents cas de figure. Quatre cas identifiés jusqu’à présent : un candidat peut avoir été élu au CA en tête d’une liste qui l’appuie, ou peut avoir le soutien déclaré d’une liste sans avoir été lui-même candidat au CA, ou peut avoir été candidat au CA en tête de liste et avoir été battu (cas de l’université de Lorraine), ou encore peut être candidat sans être élu au CA et sans avoir le soutien d’une liste (cas de l’université Paris 13 Nord : “Pour une université soutenable“).“Une semaine après les élections des personnels et à quelques jours des élections des étudiants aux conseils centraux de l’université, nous sommes toujours dans l’inconnue : qui seront finalement les candidats à la présidence de l’université” ? A Lyon 1, le 9 février, le nombre de candidats est encore un mystère. Et aujourd’hui : pas d’information sur le blog ou sur le site de l’université. 

Dernière chronique sur le site de Daniel Simon, en date du 10 février 2012 : “Quel modèle de Président ?“. Daniel Simon commente la lettre ouverte d’Anne Fraïsse (chronique : “La présidente rage contre Hollande“. “Sa lettre remet en question deux mesures phares de l’Etat : l’autonomie des universités et les investissements d’avenir. Si j’approuve le diagnostic sévère sur la mise en œuvre qu’en fait le gouvernement actuel, je suis en désaccord avec Anne Fraïsse sur la critique du principe de ces dispositifs”.

Au final, une information clé manque. Alain Bonmartin est-il candidat à sa succession ? A-t-il conduit une liste ? Est-ce la liste INTER ? Help au lecteur !

Be Sociable, Share!